Faire du contrôle du cancer une priorité électorale

16 septembre 2019

ElectionsLa Société canadienne du cancer (SCC) est la voix des femmes et des hommes qui ont le cancer à cœur. En plus de subventionner des recherches novatrices, de fournir de l’information fiable sur le cancer et d’offrir des programmes et des services qui aident les personnes touchées par le cancer, nous travaillons avec les instances gouvernementales pour apporter des changements aux politiques publiques en matière de santé afin d’aider à prévenir le cancer et à améliorer la vie des personnes touchées par la maladie et de leurs aidants.

Nous intervenons sur différentes questions aux paliers locaux, provinciaux et fédéral, et à l’occasion des prochaines élections fédérales, nous exhortons tous les partis politiques à appuyer les trois mesures suivantes en matière de cancer :

1. Prolonger les prestations de maladie de l’assurance-emploi pour les faire passer de 15 à 26 semaines, pour que les personnes qui reçoivent des traitements contre le cancer et celles qui en prennent soin aient un congé de même durée.

a. Ce que cela pourrait signifier pour vous : Si vous recevez un diagnostic de cancer, vous pourriez être admissible à un congé de plus longue durée pendant que vous recevez des traitements, de façon à pouvoir vous concentrer sur ce qui compte vraiment, sans avoir à vous soucier de votre emploi.

2. S’assurer de tenir l’industrie du tabac responsable des conséquences néfastes du tabagisme sur la santé en exigeant que l’industrie verse chaque année 66 M$ à Santé Canada afin de financer des programmes pour réduire l’usage du tabac.

a. Ce que cela pourrait signifier pour vous : Votre gouvernement récupérerait les sommes dépensées chaque année dans des programmes visant à réduire l’usage du tabac au Canada. Et plutôt que de provenir des contribuables, cet argent serait récupéré directement auprès de l’industrie du tabac, celle-là même qui profite de la vente des produits du tabac, qui tuent plus de 45 000 Canadiens chaque année.

3. Éliminer les disparités en matière d’assurance pour les médicaments anticancéreux pris à domicile, pour donner à tous les Canadiens un accès égal aux médicaments anticancéreux et leur permettre de suivre leur traitement à domicile.

a. Ce que cela pourrait signifier pour vous : Peu importe l’endroit où vous vivez au Canada, vous pourriez avoir un accès juste et équitable aux médicaments contre le cancer qui sont pris à domicile, de façon à ce que vous ou un être cher puissiez poursuivre vos traitements à la maison, économisant ainsi temps et argent, tout en évitant les désagréments des allers-retours jusqu’à l’hôpital.

Que pouvez-vous faire pour aider?

Affichez votre appui à ces priorités en matière de contrôle du cancer en prenant part à une campagne d’envoi de lettres ou en demandant aux candidats de votre circonscription ce qu’ils comptent faire pour favoriser le contrôle du cancer s’ils sont élus. Pour en savoir plus, visitez le site cancer.ca/electionfederale2019.