Soutenir tout le monde au pays pendant les fêtes et toujours

26 novembre 2019

Le temps des fêtes approchait lorsque Vincent Latreille, âgé de 15 ans, et sa sœur de 17 ans ont appris que leur mère, Lyne, avait un cancer du poumon. Malheureusement, ce n’était pas la première expérience de cancer pour leur famille. Leur père avait été emporté par une leucémie quand Vincent n’avait que 4 ans, et leur grand-mère était aux prises avec un cancer du sein.

Pendant les quelques mois suivants, Lyne a mené une vie presque normale jusqu’à ce qu’elle commence à avoir des pertes de mémoire. Son état s’est détérioré rapidement et en décembre 2014, la famille a su que le cancer s’était propagé au cerveau.

L’année suivante, Vincent et sa sœur ont interrompu leurs études pour prendre soin de leur mère. Bien qu’ayant tous deux un emploi, ils avaient du mal à joindre les deux bouts. Il était de plus en plus difficile pour eux d’assumer le coût des couches pour adultes, des médicaments et des frais de déplacement, et ils ont donc été très soulagés d’obtenir de la Société canadienne du cancer (SCC) une aide financière pour les aider à payer les coûts liés au traitement.

Parce qu’ils prenaient soin de leur mère, Vincent et sa sœur n’avaient pas de temps à passer avec leurs amis ni pour vivre leur vie d’adolescents. « Je voulais rester à la maison avec ma mère et profiter de chaque moment avec elle », se rappelle Vincent, soulignant qu’après le décès de sa grand-mère emportée par un cancer du sein en janvier 2016, il n’y a eu aucun moment pour le deuil. « Ma mère avait besoin que je sois fort et présent. »

Lorsque Lyne est décédée en mai 2017, Vincent a perdu non seulement sa mère, mais aussi sa confidente et sa meilleure amie. Il est maintenant déterminé à utiliser son expérience pour être bénévole à la SCC et aider d’autres personnes.

« Les gens doivent donner à la SCC pour qu’elle puisse continuer à investir dans la recherche et aider des familles, tant sur le plan affectif que financier. Nous avons reçu un soutien financier de la SCC, ce qui nous a aidés à payer le stationnement à l’hôpital. Ce soutien a été inestimable. Ma mère a aussi bénéficié de la banque de prothèses capillaires de la SCC. Tout cela ne peut être possible qu’avec des dons. »

Tout au long de l’expérience de cancer, la SCC agit comme un réseau d’aide afin que les Canadiens atteints de cancer et leurs aidants ne soient pas seuls pour faire face à la maladie. Vous pouvez aider à financer nos services de soutien en achetant un cadeau de soutien dans le temps des fêtes.