Tumeurs au cerveau et à la moelle épinière chez l’enfant

Vous êtes ici:

Traitements des tumeurs au cerveau et à la moelle épinière chez l’enfant

Le traitement de votre enfant sera supervisé par un neurochirurgien pédiatrique. Il collaborera avec d’autres spécialistes comme un neurologue pédiatrique, un radio-oncologue, un neuro-oncologue pédiatrique, un endocrinologue et un neuro-oncologue. Apprenez-en davantage sur l’équipe de soins de votre enfant.

Si votre enfant est atteint d’une tumeur au cerveau ou à la moelle épinière, l’équipe de soins élaborera un plan de traitement juste pour lui. Il se basera sur la santé de votre enfant et des renseignements spécifiques sur le cancer. Quand l’équipe de soins décide quels traitements proposer pour une tumeur au cerveau ou à la moelle épinière chez l’enfant, elle prend en considération les éléments suivants :

  • type de tumeur, taille et emplacement
  • jusqu’où la tumeur s’est étendue ou propagée
  • possibilité d’enlever la tumeur par chirurgie
  • grade de la tumeur
  • âge, état neurologique et état général de votre enfant

On peut proposer l’un ou plusieurs des traitements suivants pour une tumeur au cerveau ou à la moelle épinière chez l’enfant.

On a souvent recours à la chirurgie pour traiter les tumeurs au cerveau et à la moelle épinière chez l’enfant. Le but de la chirurgie est d’enlever complètement la tumeur ou du moins la plus grande partie possible.

On administre couramment une radiothérapie pour traiter les tumeurs au cerveau et à la moelle épinière chez l’enfant. On a recours à des rayons ou à des particules de haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. Chez l’enfant âgé de moins de 3 ans, la radiation peut endommager les cellules cérébrales en développement, alors les médecins essaient de retarder la radiothérapie jusqu’à ce que l’enfant soit plus âgé.

On peut aussi administrer une chimiothérapie pour traiter les tumeurs au cerveau et à la moelle épinière chez l’enfant. On a recours à des médicaments anticancéreux, ou cytotoxiques, pour détruire les cellules cancéreuses.

On administre souvent des corticostéroïdes et des anticonvulsivants (antiépileptiques) pour traiter les symptômes  des tumeurs au cerveau et à la moelle épinière chez l’enfant et de leur traitement comme l’enflure du cerveau ou de la moelle épinière et les crises d’épilepsie.

On fait parfois une greffe de cellules souches pour traiter certaines tumeurs au cerveau et à la moelle épinière chez l’enfant. On administre alors une chimiothérapie à forte dose pour détruire les cellules dans la moelle osseuse. À la suite de la chimiothérapie à forte dose, on lui donne des cellules souches saines pour remplacer celles qui ont été détruites dans sa moelle osseuse.

La surveillance active peut être une option de traitement pour certains types de tumeurs au cerveau et à la moelle épinière qui sont de bas grade. La surveillance active consiste pour l’équipe de soins à observer attentivement la tumeur. On administre un traitement s’il y a des signes que la tumeur grossit ou si le risque que la tumeur évolue augmente.

Suivi

Le suivi après le traitement est une composante importante des soins apportés aux enfants atteints de cancer. Votre enfant devra avoir régulièrement des visites de suivi. Ces visites permettent à l’équipe de soins de surveiller ses progrès et de savoir comment il se rétablit du traitement.

Essais cliniques

De nombreux enfants atteints d’une tumeur au cerveau ou à la moelle épinière sont traités en essai clinique. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Questions à poser sur le traitement

Afin de prendre les bonnes décisions pour votre enfant, posez des questions sur le traitement à son équipe de soins.

Histoires

Dr Lillian Sung Améliorer les soins de soutien pour les enfants atteints de cancer

Plus de details

Investir pour réduire le fardeau du cancer

Icône – tirelire

L’an dernier, la SCC a financé la recherche sur le cancer à hauteur de 40 millions de dollars, grâce à nos donateurs. Découvrez comment vous pouvez aider à réduire le fardeau du cancer.

Apprenez-en plus