Un nouveau médicament à l’horizon

Des grands-pères, des frères, des maris : des milliers d’hommes pourraient être sauvés. Un nouveau médicament contre le cancer avancé de la prostate est sur le point d’être développé.

Le cancer de la prostate touche un Canadien sur huit, ce qui en fait le cancer le plus courant chez les hommes. Malheureusement, lorsqu’il atteint un stade avancé, les options pour le traiter deviennent rares. Les travaux du Dr Robert Day pourraient toutefois mener à un nouveau médicament sous peu, grâce à un financement de 1,2 million de dollars de la Société canadienne du cancer.

Stopper la croissance des tumeurs

Ce chercheur affilié à l’Université de Sherbrooke a découvert que, chez la souris, il interrompait la croissance d’une tumeur en neutralisant une enzyme. Cette percée a attiré l’attention du Center for Drug Research and Development, un organisme spécialisé dans le développement de nouvelles thérapies. En 2015, cet organisme a signé une entente avec le Dr Day afin de transformer sa découverte en un médicament facile à administrer. Les essais cliniques doivent débuter à l’automne 2017.

« Après des années de recherche, cette entente pourrait déboucher sur des résultats qui amélioreront directement la santé des patients, se réjouit le Dr Day, qui vient tout juste de recevoir le Mérite estrien. Cela aurait été impossible sans le soutien financier de la Société canadienne du cancer. »

« Ce projet montre que nous finançons les meilleurs projets à travers le Canada et que les centres de recherche du Québec sont l’avant-plan de ces avancées », renchérit Josée Loignon, directrice du bureau régional de l’Estrie de la Société canadienne du cancer.

Visionnez un reportage de TVA pour en savoir plus sur la découverte du Dr Day et l’importance de la recherche dans la lutte contre le cancer.

Photo : courtoisie La Tribune, Sherbrooke


Abonnez-vous à notre infolettre et découvrez tout ce que nous faisons pour sauver plus de vies.