Aider les personnes atteintes de cancer à fabriquer leur propre sang sain

25 septembre 2018

Un nouveau procédé permettant d’augmenter le nombre de cellules souches qui peuvent être prélevées à partir de sang de cordon ombilical a donné des résultats prometteurs lors d’un essai clinique réalisé dans le cadre de travaux de recherche.

Généralement, les cellules souches sont utilisées dans le traitement contre le cancer du sang, en étant transplantées dans le corps d’une personne atteinte de la maladie afin de l’aider à fabriquer des cellules sanguines saines. Idéalement, les cellules souches sont prélevées à partir de sang de cordon ombilical provenant de nouveau-nés, puis elles sont transplantées chez des adultes afin de régénérer les cellules sanguines saines et de développer un nouveau système immunitaire, qui repèrera et détruira les cellules cancéreuses. Cependant, il arrive souvent que la quantité de cellules souches obtenues à partir d’un seul don de sang de cordon ne soit pas suffisante pour traiter un adulte atteint de cancer du sang.

La Dre Sandra Cohen, une chercheuse subventionnée par la SCC, a découvert une façon de multiplier le nombre de cellules souches pouvant être prélevées à partir de sang de cordon ombilical par 35, sur une période de sept jours. Dans le cadre de son essai clinique, elle a utilisé une petite molécule qui s’accroche aux cellules souches, les empêchant de se différencier, ou de devenir des cellules « spécialisées », qui cessent de se répliquer. Au contraire, elles demeurent des cellules souches, qui continuent à croître et à se multiplier. Grâce à cette molécule, le nombre de cellules souches continue d’augmenter jusqu’à ce qu’elles soient prélevées et puissent être transplantées chez un patient.

"Nous sommes très encouragés par les résultats que nous avons obtenus en vue d’augmenter le nombre de cellules souches qu’il est possible de produire pour aider les personnes atteintes de cancer du sang à produire des cellules sanguines saines, a expliqué la Dre Cohen. Nous avons pu observer un nombre de complications moins élevé à la suite de la transfusion, et des séjours moins longs à l’hôpital, dans le cas de ces patients."

L’équipe de recherche surveillera ces patients durant les trois prochaines années, et espère pouvoir démarrer un deuxième essai clinique afin de tester le traitement auprès de personnes atteintes de myélome multiple.

Saviez-vous que vous pouvez aider à financer des recherches sur le cancer comme celle de la Dre Cohen? En offrant le Cadeau de découverte, ou en optant pour les Fournitures de recherche, vous pouvez jouer un rôle actif pour aider les meilleurs chercheurs sur le cancer au Canada à faire des découvertes qui changeront notre façon de prévenir, de diagnostiquer et de traiter le cancer, et de vivre avec la maladie.