La Société canadienne du cancer dit bravo à tous les fumeurs qui vont s’inscrire au Défi J’arrête, j’y gagne!

08 janvier 2013

Montréal, QC -

La Société canadienne du cancer – Division du Québec (SCC), partenaire du Défi J’arrête, j’y gagne! depuis ses débuts, tient à féliciter et encourager tous les fumeurs québécois qui vont faire le choix de s’inscrire au 14e Défi.

Pour la SCC, des initiatives comme celle du Défi J’arrête, j’y gagne! sont importantes, car le tabagisme reste d’une actualité criante malgré les progrès accomplis en contrôle du tabac ces dernières années. Environ 1,5 million de Québécois fument encore, dont près du quart sont âgés de 15 à 24 ans.

Comment la SCC collabore au Défi J’arrête, j’y gagne!

Le numéro sans frais de la ligne j’Arrête, 1866 JARRETE (527-7383), un service gratuit géré et logé à même les locaux de la SCC, est depuis plusieurs années le numéro de référence pour obtenir de l’information sur le Défi et la cessation tabagique.

En 2013, les conseillers de la ligne j’Arrête vont de nouveau offrir des appels de suivi aux fumeurs inscrits au Défi. L’an dernier, 1 fumeur sur 4 inscrit au Défi a fait une demande de soutien personnalisé pour de l’aide à l’arrêt tabagique.

D’autre part, la SCC mettra des outils à la disposition des fumeurs pour les soutenir dans leur démarche de cessation, notamment un questionnaire pour évaluer la dépendance. Ce dernier sera disponible sur le site du Défi J’arrête, j’y gagne! (defitabac.ca) afin de se préparer à l’abandon. De plus, au cours des prochains mois, un peu partout au Québec, les employés et les bénévoles de la SCC vont profiter de diverses occasions pour inviter les fumeurs à passer aux actes et à s’inscrire au Défi d’ici le 1er mars.

Il faut aussi aussi souligner que les participants au Défi pourront profiter d’un service de soutien par messagerie texte via leur téléphone cellulaire puisque que le SMAT (Service de messagerie texte pour arrêter le tabac) de la SCC sera de retour en 2013 sur smat.ca.

Le tabac au Québec

  • Malgré tous les efforts investis en prévention et en cessation tabagique au cours des dernières années, les taux de tabagisme stagnent en moyenne à 20 % depuis 2006. Pour chaque fumeur qui arrête ou décède, une nouvelle personne s’initie au tabac. Résultat : des dizaines de milliers de jeunes vont commencer à fumer cette année.
  • Le tabac demeure la principale cause de cancer et la plus importante cause de maladies et de décès évitables : un fumeur régulier sur deux mourra des suites du tabagisme prématurément : soit 10 400 personnes annuellement.
  • Le tabac est responsable de 1 décès sur 3 par cancer et de 85 % des cancers du poumon.
  • Le cancer du poumon est de loin le plus meurtrier des cancers. Il tuera cette année 2 fois plus de Québécoises que le cancer du sein et 4 fois plus de Québécois que le cancer de la prostate. Il joue aussi un rôle dans l’apparition d’au moins 17 autres types de cancer.

 

Renseignements :

André Beaulieu

Conseiller principal, Communication

Société canadienne du cancer

Division du Québec

Téléphone : (514) 393-3444