53 000 Québécois demandent une révision de la Loi sur le tabac - La bataille contre l’industrie du tabac se déplace à l’Assemblée nationale

26 novembre 2013

Montreal -

53 000 Québécois demandent une révision de la Loi sur le tabac

La bataille contre l’industrie du tabac se déplace à l’Assemblée nationale

 

Montréal, le 26 novembre 2013 — Aujourd’hui, la députée Diane Gadoury-Hamelin, marraine de la pétition électronique de la Société canadienne du cancer (SCC) – Division du Québec, déposera les premières 10 333 signatures à l’Assemblée nationale. À ce jour, 53 000 citoyens appuient la pétition de la SCC. Il s’agit d’un pas de plus dans la campagne visant la révision de la Loi sur le tabac afin de protéger les jeunes de l’industrie.

 

Les signataires de la pétition demandent concrètement :

  1. L’abolition des saveurs (incluant le menthol).
  2. L’encadrement de la cigarette électronique.
  3. L’adoption de l’emballage neutre et standardisé.
  4. Un moratoire sur la mise en marché des produits du tabac.

Au Québec, le tabagisme cause le tiers des décès par cancer. Ces décès sont tous évitables. Le temps presse, des dizaines de milliers de jeunes s’initient au tabagisme chaque année et l’âge moyen d’initiation est de 12 ans et demi, soit pendant l’été faisant le pont entre le primaire et le secondaire! Dans le but d’empêcher une prochaine génération de fumeurs, la SCC demande le renforcement de la Loi sur le tabac immédiatement.

Appui massif de la population : action gouvernementale rapide attendue

Selon un sondage de Léger Marketing, neuf Québécois sur dix souhaitent que le gouvernement rende le tabac moins attrayant pour les jeunes. De plus, 82 % soutiennent l’interdiction de la mise en marché de nouveaux produits du tabac et plus des trois quarts appuient l’interdiction de l’aromatisation du tabac.

 « L’appui de la population aux revendications de la SCC est indiscutable. Le gouvernement doit agir, maintenant. L’agenda parlementaire, si chargé soit-il, ne peut justifier que le ministre de la Santé reporte la bataille à mener contre le tabac, lequel tue plus de 10 000 Québécois chaque année! » affirme Suzanne Dubois, directrice, Société canadienne du cancer – Division du Québec.

La Société canadienne du cancer œuvre chaque jour à sauver plus de vies. Elle travaille sans relâche à prévenir le cancer, à financer la recherche et à soutenir les personnes touchées par la maladie. Depuis 75 ans, son but n’a pas changé : en faire plus pour que nous soyons davantage à ne pas avoir à faire face au cancer et plus nombreux à y survivre. Sauvons + de vies : visitez cancer.ca ou appelez notre Service d'information sur le cancer, au 1 888 939-3333.

Renseignements :

 

André Beaulieu, conseiller principal, Relations publiques

Société canadienne du cancer, Division du Québec

514 393-3444, abeaulieu@quebec.cancer.ca

.