La Société canadienne du cancer applaudit la décision audacieuse d'inclure le menthol dans l'interdiction du tabac aromatisé en Ontario mais encourage une adoption plus rapide

24 novembre 2014

Toronto -


La Société canadienne du cancer accueille favorablement l'annonce d'une interdiction du tabac aromatisé et applaudit la désicion audacieuse d'inclure le menthol. Ce projet de loi qui crée un précédent est un pas de géant vers l'avant pour protéger la santé des jeunes en Ontario et prévenir le cancer.

« Avec l'aide de nos jeunes défenseurs de l'intérêt public, nous avons travaillé fort et longtemps pour obtenir ce projet de loi pour interdire le tabac aromatisé et nous sommes surtout satisfaits que le menthol soit inclus », dit Rowena Pinto, vice-présidente, affaires publiques, Division de l'Ontario. « Nous sommes fiers que l'Ontario soit la première province à faire ce pas audacieux. »

« Le tabac aromatisé, surtout le menthol, attire les jeunes et étant donné que la grande majorité des fumeurs commencent à fumer avant 18 ans, ce projet de loi, si accepté, aidera à réduire de beaucoup les taux de tabagisme chez les jeunes », ajoute Mme Pinto. « C'est pourquoi il est important que le gouvernement agisse rapidement et qu'il mette en œuvre l'interdiction du menthol en même temps que l'interdiction du tabac aromatisé. Nous ne voulons pas donner à l'industrie du tabac plus de temps pour lutter contre cette étape importante. »

Les produits du tabac aromatisés augmentent l'attrait du tabagisme chez les jeunes et en encourage l'essai. Selon l'Enquête sur le tabagisme chez les jeunes, en Ontario, 57 000 élèves de la 6e à la 12e année ont dit utiliser un produit du tabac aromatisé au cours des 30 jours précédents. L'enquête a également découvert qu'un jeune ontarien sur quatre qui fument dit fumer des cigarettes au menthol. Les élèves du secondaire qui fument des cigarettes au menthol fument beaucoup plus de cigarettes par semaine et sont presque trois fois plus susceptibles de continuer à fumer.

Dans le cadre de la campagne Les mensonges de l'industrie du tabac menée par les jeunes, presque 3 000 cartes postales ont été recueillies et envoyées aux députés provinciaux pour #endtheflavour.

« Étant donné que les produits du tabac aromatisés ciblent les jeunes, cette interdiction aidera à empêcher mes pairs de devenir la prochaine génération de fumeurs », dit Shadi Mousavi Nia, jeune bénévole de la Société et leader de la campagne Les mensonges de l'industrie du tabac. « C'est le temps d'agir maintenant. Je suis tannée de voir le cancer ruiner des vies et c'est pourquoi j'encourage les députés provinciaux à adopter cette loi rapidement. »

La Société canadienne du cancer est aussi satisfaite que d'autres mesures soient incluses dans le projet de loi, comme la réglementation des cigarettes électroniques et l'étiquetage des menus.

La Société canadienne du cancer est un organisme bénévole national, à caractère communautaire, voué à prévenir le cancer, à sauver des vies et à appuyer les personnes vivant avec le cancer par le biais du financement de la recherche, des services et de la défense de l'intérêt public. Nous sommes le plus important organisme de bienfaisance au Canada luttant contre tous les types de cancer et chef de file en matière de statistiques et d'information sur le cancer. Pour plus d'information, composez le 1-888-939-3333 ou visitez cancer.ca.

 

Renseignements :

Justin Edmonstone

Affaires publiques

Société canadienne du cancer

Division de l’Ontario

Téléphone : 416-323-7026