La Société canadienne du cancer appelle tous les partis fédéraux à faire du contrôle du cancer une priorité électorale

27 juin 2019

Ottawa -

La Société canadienne du cancer (SCC) appelle les chefs des partis politiques à faire du cancer une priorité aux prochaines élections fédérales. Les candidats peuvent contribuer à améliorer l’expérience du cancer de toutes les personnes au pays en adoptant les recommandations émises dans le programme électoral fédéral de la SCC.

Près d’un Canadien sur deux recevra un diagnostic de cancer au cours de sa vie. On prévoit que le nombre de cas de cancer augmentera de 40 % d’ici 2030 par rapport à 2015, en raison du vieillissement et de la croissance de la population. Par conséquent, il est extrêmement important d’offrir un soutien accru aux personnes touchées par le cancer et à leurs familles, et de mettre en place de nouvelles mesures pour prévenir la maladie. Sans réponse nationale vigoureuse, l’explosion des cas de cancer risque de surcharger notre système de soins de santé, de compromettre la qualité des soins offerts aux personnes atteintes de cancer et d’augmenter les investissements nécessaires pour prévenir et traiter la maladie à l’avenir.

« Nous sommes face à un défi pancanadien qui exige une solide intervention gouvernementale. Notre population est vieillissante, l’accès aux soins de santé est inéquitable et le tabagisme demeure la principale cause de cancer évitable, causant la mort de plus de 45 000 Canadiens chaque année, affirme Andrea Seale, chef de la direction par intérim de la Société canadienne du cancer. Le gouvernement fédéral doit prendre des mesures concrètes pour gérer la situation. C’est pourquoi nous demandons à tous les partis politiques de faire du cancer un enjeu majeur lors des élections fédérales. »

La Société canadienne du cancer a formulé trois recommandations qui contribueront à soutenir les personnes touchées par le cancer et à éviter de nouveaux diagnostics :

  1. Augmenter les prestations de maladie de l’assurance-emploi de 15 semaines à 26 semaines, pour que les personnes qui suivent des traitements contre le cancer puissent bénéficier d’un congé aussi long que ceux qui s’occupent d’eux.
  2. Aider à tenir l’industrie du tabac responsable des méfaits du tabagisme pour la santé en lui imposant des droits annuels de recouvrement du coût annuel de 66 millions de dollars pour financer les programmes de réduction de la consommation de tabac de Santé Canada.
  3. Éliminer les disparités en matière d’assurance pour les médicaments anticancéreux pris à domicile pour donner aux Canadiens un accès égal aux médicaments anticancéreux et leur permettre de suivre leur traitement à domicile.
Ensemble, ces mesures aideront à stopper plus de cancers avant qu’ils n’apparaissent, à assurer des services de soutien dont les personnes atteintes et leurs familles ont grandement besoin et à établir des fondements pratiques pour la réalisation de progrès à long terme.

« Nous incitons tous les chefs de partis à montrer qu’ils s’engagent à améliorer la vie des personnes touchées par le cancer », déclare Andrea Seale. « Les Canadiens, y compris les plus de 200 000 qui recevront un diagnostic de cancer cette année seulement, doivent savoir que le prochain gouvernement assumera ses responsabilités nationales : il doit protéger la santé des citoyens, tirer le maximum de chaque dollar investi dans la santé et garantir un accès équitable aux traitements anticancéreux. »

Comment les Canadiens peuvent-ils agir?

La Société canadienne du cancer demande à toutes les personnes au pays d’inviter les chefs de parti à se rallier à notre campagne. Ce geste ne prend que quelques minutes et pourrait influencer l’élaboration de politiques liées au cancer durant les quatre prochaines années. Visitez cancer.ca/electionfederale2019. Ensemble, nous sommes plus grands que le cancer.

Consultez le programme électoral complet ici.

À propos de la Société canadienne du cancer

La Société canadienne du cancer est un organisme national à caractère communautaire, dont la mission est l’éradication du cancer et l’amélioration de la qualité de vie des personnes touchées par le cancer. Pour en savoir plus sur le cancer, visitez notre site Web cancer.ca ou appelez notre Service d’information sur le cancer, un service bilingue et gratuit, au 1 888 939-3333 (ATS : 1 866 786-3934).

Pour en savoir plus, communiquez avec

Nuala McKee
Gestionnaire, Communications de mobilisation et de défense de l’intérêt public
Société canadienne du cancer
Bureau national
Numéro de téléphone : 416 934-5324