Cancer du larynx

Vous êtes ici:

Chirurgie du cancer du larynx

On a habituellement recours à la chirurgie pour traiter le cancer du larynx. Le type de chirurgie pratiqué dépend surtout de la taille de la tumeur, de l’emplacement de la tumeur et du stade du cancer. Quand votre équipe de soins planifie la chirurgie, elle prend aussi en considération d’autres facteurs comme votre âge et votre état de santé global.

Le but principal de la chirurgie du cancer du larynx est d’enlever totalement le cancer tout en préservant le plus possible les fonctions du larynx (phonation, déglutition et respiration). C’est ce qu’on appelle la préservation, ou conservation, du larynx. Pour préserver le larynx, on considère souvent d’autres traitements en premier lieu pour éviter la laryngectomie totale.

On peut pratiquer une chirurgie pour différentes raisons. Vous pouvez avoir une chirurgie pour :

  • enlever complètement la tumeur;
  • enlever la plus grande partie possible de la tumeur (réduction tumorale) avant d’administrer d’autres traitements;
  • enlever la tumeur qui reste après une radiothérapie ou une chimioradiothérapie;
  • enlever une tumeur qui réapparaît après d’autres traitements;
  • atténuer la douleur ou soulager les symptômes (chirurgie palliative).

On a recours aux types suivants de chirurgie pour traiter le cancer du larynx. Vous pourriez aussi recevoir d’autres traitements avant ou après la chirurgie.

Chirurgie endoscopique au laser

On peut recourir à la chirurgie endoscopique au laser (également appelée microchirurgie au laser par voie transbuccale, ou MLT) pour traiter une tumeur du larynx de stade précoce. Une chirurgie endoscopique est moins effractive parce qu’elle est pratiquée en passant par la bouche plutôt que par une coupure (incision) dans le cou. Le chirurgien introduit un endoscope muni d’un microscope qu’il fait glisser jusque dans la gorge et place le laser sur le tissu à traiter. La chirurgie au laser consiste à utiliser un faisceau de lumière étroit et intense pour enlever le cancer. Cette technique aide à préserver les tissus du larynx afin que la personne puisse parler, avaler et respirer aussi normalement que possible.

Apprenez-en davantage sur la chirurgie au laser.

Cordectomie

Une cordectomie consiste à retirer les cordes vocales en partie ou en totalité. On peut pratiquer une cordectomie pour traiter de très petites tumeurs ou un cancer du larynx sur la surface de la glotte. La manière dont cette intervention affecte la phonation dépend de la quantité de cordes vocales qu’on enlève.

Laryngectomie

La laryngectomie est une intervention chirurgicale au cours de laquelle on enlève le larynx (organe de la parole) en partie ou en totalité.

Laryngectomie partielle

La laryngectomie partielle consiste à retirer une partie du larynx. Vous serez encore capable de parler après une laryngectomie partielle, mais votre voix pourrait être enrouée ou faible. La laryngectomie partielle peut être pratiquée lors d’une chirurgie au laser endoscopique ou en passant par une incision dans le cou (laryngectomie partielle ouverte). Il est possible qu’on pose une canule de trachéostomie aux personnes qui subissent une laryngectomie partielle ouverte. On distingue différents types de laryngectomies partielles.

La laryngectomie supraglottique permet de retirer seulement l’étage sus-glottique (la partie du larynx qui se situe au-dessus des cordes vocales).

L’hémilaryngectomie consiste à retirer la moitié du larynx.

Laryngectomie totale

La laryngectomie totale consiste à enlever le larynx en entier. Durant l’intervention, le chirurgien attache l’extrémité de la trachée à une ouverture (stomie) pratiquée dans le cou. Si vous subissez une laryngectomie totale, vous aurez une stomie ou une canule de trachéostomie de façon permanente. Vous ne pourrez plus parler normalement, mais vous pourrez apprendre d’autres façons de parler. La déglutition n’est habituellement pas affectée, vous pourrez donc manger et boire comme avant la chirurgie. On effectue parfois une laryngectomie totale lorsque le traitement de radiothérapie ou de chimioradiothérapie n’a pas été efficace ou si le cancer réapparaît après ces traitements.

Curage ganglionnaire cervical

Le curage ganglionnaire cervical est l’ablation des ganglions lymphatiques dans le cou. On l’effectue au cours d’une chirurgie pratiquée pour traiter le cancer du larynx et on examine les ganglions lymphatiques pour voir s’ils contiennent des cellules cancéreuses. Différents types de curage ganglionnaire cervical peuvent être pratiqués.

Au cours d’un curage ganglionnaire cervical sélectif, on retire certains ganglions lymphatiques d’un seul côté du cou.

Au cours d’un curage ganglionnaire cervical radical, on enlève tous les ganglions lymphatiques d’un côté du cou ainsi que le muscle sterno-cléido-mastoïdien, la veine jugulaire interne et le nerf spinal du même côté du cou.

Au cours d’un curage ganglionnaire cervical radical modifié, on enlève tous les ganglions lymphatiques d’un côté du cou, mais on ne retire pas le muscle, la veine jugulaire interne et le nerf spinal.

Thyroïdectomie

La thyroïdectomie est l’ablation d’une partie ou de la totalité de la glande thyroïde. On peut pratiquer une thyroïdectomie durant une chirurgie pour certains cancers du larynx de stade avancé.

Trachéostomie

Une trachéostomie est réalisée durant une laryngectomie partielle ouverte ou une laryngectomie totale. Le chirurgien crée une ouverture (stomie) dans la trachée et le cou. Il insère un tube (canule) dans la stomie afin de créer un nouveau passage pour que l’air puisse atteindre les poumons et vous permettre de respirer.

Trachéostomie temporaire

Lorsqu’on pratique une laryngectomie partielle, la stomie est habituellement temporaire. Elle permet au larynx de guérir après la chirurgie. Lorsque l’enflure du cou et du larynx s’est atténuée, on retire la canule de trachéostomie, la stomie se referme et vous pouvez respirer et parler normalement.

Trachéostomie permanente

Si vous subissez une laryngectomie totale, la stomie est permanente. Vous respirerez par la stomie et devrez apprendre à parler d’une nouvelle façon. Avant de quitter l’hôpital, les personnes qui ont subi une trachéostomie permanente apprennent comment en prendre soin. Vivre avec une trachéostomie requiert certains changements dans votre vie. La plupart des gens s’adaptent bien et retrouvent une vie normale après avoir pris un certain temps pour s’habituer aux changements.

Mise en place d’une sonde d’alimentation

Le cancer du larynx peut faire en sorte qu’il est difficile d’avaler suffisamment d’aliments pour maintenir une bonne alimentation. Pour s’assurer que vous avez une alimentation suffisante pour subir un traitement du cancer du larynx, le chirurgien peut mettre en place une sonde d’alimentation (sonde de gastrostomie ou sonde gastrique) dans votre estomac pour vous nourrir. L’alimentation par sonde peut être nécessaire seulement pendant une courte période pour s’assurer que vous vous nourrissez suffisamment durant le traitement. On peut retirer la sonde dès que la déglutition est plus facile.

Apprenez-en davantage sur l’alimentation par sonde.

Chirurgie reconstructive

La chirurgie reconstructive peut être pratiquée pour aider à rétablir la structure ou la fonction des régions affectées par une chirurgie du cancer du larynx. Les types de chirurgie reconstructive comprennent les suivants :

  • Lambeaux musculo-cutanés – au cours de cette chirurgie, on utilise un muscle ou une zone de peau d’une région située près de votre gorge (comme le thorax) qu’on retourne (rotation) pour reconstruire une partie de la gorge.
  • Lambeaux libres – au cours de cette chirurgie, on utilise du tissu provenant d’autres parties de votre corps, comme un segment de l’intestin ou un morceau de muscle du bras, pour remplacer une partie de votre gorge.

Effets secondaires

Peu importe le traitement du cancer du larynx, il est possible que des effets secondaires se produisent, mais chaque personne les ressent différemment. Certaines personnes éprouvent beaucoup d’effets secondaires, tandis que d’autres en éprouvent peu ou pas du tout.

Si des effets secondaires se manifestent, ils peuvent le faire n’importe quand pendant, tout de suite après ou quelques jours voire quelques semaines après la chirurgie. Il arrive parfois que des effets secondaires apparaissent des mois ou des années à la suite de la chirurgie (effets tardifs). La plupart des effets secondaires disparaissent d’eux-mêmes ou peuvent être traités, mais certains risquent de durer longtemps ou d’être permanents.

Les effets secondaires de la chirurgie dépendent surtout du type d’intervention pratiqué et de votre état de santé global.

La chirurgie du cancer du larynx peut engendrer les effets secondaires suivants :

Avisez votre équipe de soins si vous éprouvez ces effets secondaires ou d’autres que vous croyez liés à la chirurgie. Plus vite vous leur mentionnez tout problème, plus rapidement ils pourront vous dire comment aider à les soulager.

Questions à poser sur la chirurgie

Apprenez-en davantage sur la chirurgie et sur les effets secondaires de la chirurgie. Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur la chirurgie à votre équipe de soins.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Shawn Li Je suis infiniment reconnaissant envers la Société canadienne du cancer pour son soutien à ma recherche par une Subvention pour l’innovation.

Plus de détails

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus