Vous êtes ici:
A-|A|A+

Faire face au cancer et à la COVID-19

En ce moment, nous sommes tous aux prises avec le stress et l’anxiété que la COVID-19 a fait entrer dans nos vies. Nous ne savons pas ce que l’avenir nous réserve; l’information à propos du virus change constamment. Plusieurs d’entre nous se sentent impuissants en voyant ce qui se passe dans nos familles, dans nos communautés et dans le monde. Nous nageons dans l’inconnu et cela fait peur.

Si vous-même ou un de vos proches êtes atteint de cancer, vous avez déjà beaucoup de préoccupations. Mais si on ajoute à cela le stress engendré par la COVID-19, bien d’autres sentiments peuvent aussi vous habiter. Il est normal d’éprouver en ce moment de vives émotions. En voici quelques exemples, accompagnés de nos suggestions pour vous aider à composer avec la situation.

Peur : Le cancer est ce qu’on appelle une affection médicale sous-jacente. Cela signifie que la COVID-19 pourrait entraîner chez vous des complications plus graves. Il est donc naturel d’avoir peur d’attraper la maladie. Vous craignez peut-être aussi que votre traitement du cancer soit retardé.

Anxiété : Il se peut que la COVID-19 vous rende anxieux et que vous soyez inquiet de ses conséquences sur votre vie personnelle. Serez-vous en mesure de vous rendre à votre centre de traitement en toute sécurité? Pourrez-vous continuer à passer des tests pour vérifier comment votre traitement agit?

Solitude et isolement :
L’Agence de la santé publique du Canada recommande à chacun d’adopter des pratiques de distanciation sociale afin de réduire la propagation de la COVID-19. De nombreuses personnes atteintes de cancer évitent déjà les foules et demeurent à la maison parce que leur système immunitaire est affaibli par les traitements. Mais comme il n’est plus possible de recevoir des visiteurs en raison de la COVID-19, les sentiments de solitude et d’isolement risquent d’être encore plus marqués qu’avant.

Colère : Il est difficile de faire face à un diagnostic de cancer. D’avoir à vous préoccuper de la COVID-19 en plus pourrait faire en sorte que la moindre chose vous irrite en ce moment.

Chagrin : La COVID-19 peut vous rendre triste. Vous pourriez avoir de la peine pour les personnes qui ont attrapé le virus. Ou encore, vous pourriez regretter la perte de vos anciennes habitudes ou du sentiment de sécurité que vous aviez dans votre environnement.

Suggestions pour passer à travers

Vous avez dû faire face au cancer. Pensez aux moyens que vous avez pris pour composer avec la maladie et pour traverser d’autres moments difficiles dans votre vie. Vous pouvez vous servir de ces expériences pour mieux affronter la COVID-19. Ou bien, essayez de mettre en pratique l’un ou l’autre des conseils qui suivent.

Communiquez avec votre entourage.
Même si les contacts physiques sont limités en ce moment, vous pouvez quand même trouver des moyens de parler aux gens et de partager ce que vous vivez. Essayez le réseautage social par la conversation vidéo ou le clavardage. Joignez-vous à des groupes de soutien en ligne pour les personnes atteintes de cancer, comme notre communauté en ligne ParlonsCancer.ca. Vous verrez à quel point on peut se sentir plus fort lorsqu’on est en lien avec les autres.

Concentrez-vous sur ce que vous pouvez maîtriser. Lorsqu’on regarde ce qui se passe dans le monde, on peut avoir l’impression d’être impuissant. Cela risque de drainer notre énergie et de détourner notre attention de ce qu’on peut maîtriser. Au lieu de vous attarder à ce que vous ne pouvez pas accomplir, pensez plutôt à ce que vous êtes en mesure de faire. Avoir une routine quotidienne peut aider en ce sens – par exemple, vous lever à la même heure tous les jours. Vous pouvez aussi jouer un rôle actif pour demeurer en aussi bonne santé que possible, par exemple en mettant en pratique la distanciation sociale et en lavant vos mains fréquemment. Et vous pouvez aussi fixer une limite quant à la quantité d’information sur la COVID-19 que vous voulez absorber quotidiennement.

Parlez aux membres de votre équipe de traitement du cancer.
Ils peuvent vous dire en quoi la COVID-19 affecte votre centre de traitement du cancer et votre plan de traitement. Ils peuvent aussi vous informer sur vos risques personnels en fonction des traitements que vous avez reçus. Avant de les contacter, il peut être bon de prendre en note les questions importantes que vous voulez leur poser ou d’appeler notre Service d’information sur le cancer (vous trouverez les coordonnées plus loin).

Il est possible que certains membres de votre équipe de traitement doivent maintenant occuper d’autres fonctions à l’hôpital pour prendre soin de patients atteints de la COVID-19. Vous pourriez aussi constater que les délais pour parler à un membre de votre équipe sont plus longs. Certains centres de traitement du cancer proposent des options comme la conversation vidéo, en particulier pour les rendez-vous de suivi. Si vous avez du mal à composer avec la situation actuelle, faites-le savoir. Votre équipe de traitement pourra vous aider à trouver différentes formes de soutien.

Parlez à un thérapeute professionnel. Cette personne pourra vous aider, vous et les membres de votre famille, à comprendre les émotions, les pensées et les inquiétudes qui vous habitent, et à les maîtriser. Les séances de counseling peuvent souvent se faire par conversation vidéo ou par téléphone. Il est possible que votre centre de traitement ou votre hôpital local offre des services de counseling. Certains employeurs peuvent aussi couvrir de tels services dans le cadre de programmes d’aide aux employés ou de régimes d’assurance collective.

Soyez aussi actif physiquement que vous le pouvez.
Essayez de suivre des cours de mise en forme ou de yoga en ligne. Sortez pour de courtes promenades, en prenant soin d’éviter les groupes et de vous tenir à distance des autres. Un changement de décor et un peu d’air frais peuvent aider à remonter le moral. Même une pause de quelques minutes pour faire quelques étirements ou mouvements simples permet de relâcher les tensions du corps et de l’esprit.

Mangez bien. Lorsqu’on se retrouve confiné à la maison, il est très tentant de consommer de grandes quantités d’aliments réconfortants. Une petite gâterie à l’occasion ne fait pas de tort, mais il faut y aller avec modération. Si vous le pouvez, essayez de consommer une variété d’aliments sains, incluant des légumes et des fruits, des protéines et des grains entiers. Une alimentation équilibrée peut vous aider à vous sentir mieux et à être en meilleure santé. Vous pourriez également trouver une certaine détente à cuisiner un bon repas ou à essayer de nouvelles recettes.

Essayez la méditation et d’autres techniques de relaxation. Ces techniques peuvent aider à réduire l’anxiété, le stress et la colère; vous vous sentirez alors plus calme et davantage maître de ce qui se passe dans votre vie et autour de vous. Si la méditation dirigée vous intéresse, il existe des applications et des CD; vous pouvez également participer à des séances de méditation en ligne.

Recherchez les sources d’espoir. Espérer, c’est attendre avec confiance que quelque chose arrive. Pour certaines personnes, il est plus facile de penser que la société va finir par se remettre de la COVID-19. Elles trouvent une inspiration dans les histoires de guérison et dans les portraits de professionnels de la santé ou de personnes qui s’emploient à garder notre monde aussi normal que possible. D’autres puisent l’espoir dans les gestes bienveillants qui se produisent tous les jours et dans les manifestations de solidarité.

Gardez une place pour l’humour même dans les moments difficiles.
Certaines personnes trouvent que l’humour les aide à atténuer le stress et l’anxiété. Donnez-vous le droit de rire. Cela ne veut pas dire que vous ne prenez pas la situation au sérieux. Le rire a pour effet de libérer dans le cerveau des substances chimiques qui favorisent la sensation de bien-être. Il suffit parfois de choses toutes simples pour se sentir mieux : regarder une vidéo ou un film comique, jouer à des jeux ou simplement téléphoner à un ami pour lui raconter quelque chose de drôle qui vient d’arriver.

Il existe des ressources pour vous soutenir pendant ces moments difficiles. Nous sommes là pour vous.

Ressources de la Société canadienne du cancer

La Société canadienne du cancer continue de fournir aux personnes atteintes de cancer et à leurs aidants des programmes qui peuvent vous être utiles si vous limitez vos déplacements, que vous devenez anxieux ou que vous vous sentez isolé.

  • Notre Ligne d’aide et d’information sur le cancer est un service national bilingue et gratuit à l’intention des personnes atteintes de cancer, de leurs aidants, de leurs parents et amis, du grand public et des professionnels de la santé. Écrivez-nous ou appelez-nous au 1 888 939-3333 (ATS : 1 866 786-3934).
  • ParlonsCancer.ca est notre communauté en ligne, où les personnes atteintes d’un cancer et leurs proches peuvent partager leurs expériences et créer un réseau de soutien.
  • Notre programme de jumelage téléphonique consiste à jumeler des personnes touchées par le cancer ou des proches aidants avec des bénévoles spécialement formés qui sont là pour les encourager et partager des moyens de composer avec la maladie – à partir de leurs propres expériences de cancer.
  • Il est également possible d’obtenir de l’information détaillée sur le cancer et la COVID-19, fournie par des experts, en consultant notre site Web et en accédant à nos conférences virtuelles sur la COVID-19 à l’intention des personnes touchées par le cancer.

De nombreux organismes au pays offrent des programmes et des services aux personnes atteintes de cancer et à leurs aidants. Plusieurs sont maintenant disponibles en ligne. Consultez le Répertoire des services à la communauté de la Société canadienne du cancer pour trouver des ressources locales ou nationales accessibles à partir de la maison. Assurez-vous de communiquer avec la ressource en question pour vérifier si le programme est toujours disponible ou si quelque chose de nouveau est maintenant offert en ligne.

Si vous vous sentez en détresse, n’hésitez pas à contacter :

En cas d’urgence, composez le 911.

A-|A|A+