Cancer de la vulve

Vous êtes ici:

Traitements de la récidive de cancer de la vulve

La récidive d'un cancer de la vulve signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. En présence d'une récidive de cancer de la vulve, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

Le traitement de la récidive de cancer de la vulve dépend de l’emplacement de la récidive et de jusqu’où le cancer s’est propagé. On traite souvent la récidive locale en associant une chirurgie, une radiothérapie et une chimiothérapie. Il n’y a pas de traitement standard pour la récidive de cancer de la vulve qui s’est propagé à d’autres parties du corps (cancer de la vulve métastatique).

Chirurgie

On peut vous proposer une chirurgie comme traitement de la récidive locale du cancer de la vulve. Les types de chirurgie possibles sont les suivants :

  • excision locale large
  • vulvectomie partielle ou totale radicale
  • exentération pelvienne
  • ablation des ganglions lymphatiques de l’aine (curage ganglionnaire inguinal) du même côté du corps que le cancer ou des deux côtés du corps, si on ne l’a pas fait pour traiter le cancer d’origine

Radiothérapie

On peut vous proposer une radiothérapie comme traitement de la récidive de cancer de la vulve. Il est possible d’avoir recours à la radiothérapie externe associée ou non à une chimiothérapie :

  • pour réduire la taille de la tumeur, ce qui peut rendre la chirurgie possible;
  • pour soulager les symptômes d’une récidive de cancer de la vulve qui s’est propagé à d’autres parties du corps.

Chimiothérapie

On peut vous proposer une chimiothérapie et une radiothérapie comme traitement de la récidive de cancer de la vulve. Les types d’agents chimiothérapeutiques administrés en différentes associations sont le cisplatine, le paclitaxel (Taxol), le 5-fluorouracil (Adrucil, 5-FU), la mitomycine et la bléomycine (Blenoxane).

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer

Vous pourriez envisager des soins qui visent à vous faire sentir mieux sans traiter le cancer lui-même, peut-être parce que les traitements du cancer n’agissent plus, qu’il n’est plus probable qu’ils améliorent votre état ou que leurs effets secondaires sont difficiles à tolérer. D’autres raisons peuvent expliquer pourquoi vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer.

Discutez avec les membres de votre équipe de soins. Ils peuvent vous aider à choisir les soins et le traitement du cancer avancé.

Essais cliniques

Discutez avec votre médecin des essais cliniques sur le cancer de la vulve qui sont en cours au Canada et qui acceptent des participantes. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Josie Ursini-Siegel Un bras de fer entre le cancer du sein et le système immunitaire

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus