Tumeurs de l’hypophyse

Vous êtes ici:

Statistiques de survie pour le cancer de l’hypophyse

Les statistiques de survie au cancer de l’hypophyse sont des estimations très générales qui doivent être interprétées avec prudence. Puisqu’elles sont fondées sur l’expérience de groupes de personnes, elles ne permettent pas de prévoir les chances de survie d’une personne en particulier.

Il existe de nombreuses méthodes différentes pour évaluer et consigner les statistiques de survie au cancer. Votre médecin peut vous expliquer les statistiques sur le cancer de l’hypophyse et ce qu’elles signifient pour vous.

Survie nette

La survie nette représente la probabilité de survivre au cancer en l’absence d’autres causes de décès. Elle permet d’estimer le pourcentage de personnes qui survivront à leur cancer.

Au Canada, les statistiques de survie nette après 5 ans pour le cancer de l’hypophyse sont incluses dans une catégorie appelée cancers d’autres glandes endocrines, qui comporte des cancers similaires dont les statistiques sont regroupées et consignées ensemble. Ces statistiques ne reflètent pas nécessairement la survie réelle de chacun des cancers du groupe.

La survie nette après 5 ans pour les cancers d’autres glandes endocrines est de 63 %, ce qui signifie qu’environ 63 % des personnes ayant reçu un diagnostic de cancer d’une autre glande endocrine survivront au moins 5 ans.

Survie relative

La survie relative sert à déterminer quelle est la probabilité qu’une personne atteinte de cancer soit encore en vie après son diagnostic comparativement à des personnes qui font partie de la population générale et qui n’ont pas le cancer, mais qui présentent des caractéristiques semblables, comme l’âge et le sexe.

Au Canada, on ne consigne pas séparément les statistiques de survie relative après 5 ans pour le cancer de l’hypophyse. Mais aux États-Unis, on a consigné ces statistiques. Elles sont susceptibles de présenter des résultats semblables au Canada. Selon les statistiques américaines, la survie relative après 5 ans est de 64 %, ce qui signifie qu’une personne ayant reçu un diagnostic de cancer de l’hypophyse aurait, en moyenne, 64 % de chances de vivre au moins 5 ans à la suite de son diagnostic comparativement à une personne dans la population générale.

Aux États-Unis, la survie relative après 10 ans est de 42 %.

Questions sur la survie

Discutez de votre pronostic avec votre médecin. Le pronostic repose sur de nombreux facteurs, dont ceux-ci :

  • vos antécédents de santé
  • le type de tumeur et sa taille
  • si et où le cancer s’est propagé
  • certaines caractéristiques du cancer
  • comment le cancer répond au traitement

Seul un médecin qui connaît bien ces facteurs peut examiner toutes ces données de concert avec les statistiques de survie pour en arriver à un pronostic.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Rebecca and James Hamm Nous trouvions très important que la collecte se fasse en l’honneur de mon oncle, car c’était un formidable moyen pour nous de lui manifester notre solidarité.

Lisez l’histoire de James et Rebecca

Quel est le risque à vie d’avoir le cancer?

Icône - 1 sur 2

Selon le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer, environ la moitié des Canadiens pourraient recevoir un diagnostic de cancer au cours de leur vie.

Apprenez-en plus