Cancer de l’ovaire

Vous êtes ici:

Traitements du cancer des cellules germinales de l’ovaire

Selon le stade, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes en présence d’un cancer des cellules germinales de l’ovaire. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

Les stades, les grades et les types de cancer des cellules germinales de l’ovaire sont traités de la même façon, à l’exception du dysgerminome de stade 1 et des tératomes immatures de grade 1.

Chirurgie

La chirurgie est le premier traitement pour tous les stades du cancer des cellules germinales de l’ovaire. On peut avoir recours aux types de chirurgie suivants :

  • ablation de l’ovaire atteint de cancer et de la trompe de Fallope du même côté (salpingo-ovariectomie unilatérale)
  • retrait de la plus grande partie possible du cancer (chirurgie de réduction tumorale) – peut être effectuée en présence d’un cancer de stade 1C ou plus

Lors de l’opération, le chirurgien prélève aussi des échantillons de tissu qui semble anormal dans différentes parties du bassin et de l’abdomen, ainsi que des ganglions lymphatiques. Ces échantillons sont ensuite analysés en laboratoire afin de déterminer si le cancer s’y est propagé. Cette étape de la chirurgie est appelée stadification chirurgicale.

Chimiothérapie

La plupart des femmes atteintes d’un cancer des cellules germinales de l’ovaire reçoivent de la chimiothérapie après la chirurgie. Les types de chimiothérapie couramment administrés sont :

  • protocole PEB (ou BEP), soit une association de cisplatine, d’étoposide (Vepesid, VP-16) et de bléomycine (Blenoxane)
  • carboplatine (Paraplatin, Paraplatin AQ) et étoposide

Dysgerminome de stade 1

Pour traiter le dysgerminome de stade 1, on a uniquement recours à une chirurgie visant à enlever l’ovaire atteint de cancer et la trompe de Fallope du même côté. On vous surveillera étroitement pour détecter si le cancer réapparaît. S’il le fait, vous recevrez de la chimiothérapie ou de la radiothérapie. La plupart des femmes atteintes de dysgerminome de stade 1 n’ont jamais besoin de chimiothérapie.

Tératomes immatures de grade 1

Un tératome immature de grade 1 et de stade 1 est situé dans un ovaire ou dans les deux. Pour le traiter, on enlève l’ovaire ou les ovaires atteints de cancer ainsi qu’une ou les deux trompes de Fallope. Au cours de l’opération, on prélève d’autres tissus afin de les analyser. Les tératomes immatures de grade 1 ne réapparaissent généralement pas après la chirurgie et la chimiothérapie est rarement nécessaire.

Cancer récidivant ou persistant des cellules germinales de l’ovaire

Un cancer de l’ovaire récidivant signifie que le cancer est réapparu après avoir été traité. Un cancer de l’ovaire persistant signifie que le cancer n’est jamais complètement disparu à la suite du traitement.

Le traitement d’un cancer récidivant ou persistant des cellules germinales de l’ovaire comprend les options suivantes.

Le traitement principal du cancer récidivant ou persistant des cellules germinales de l’ovaire est une chimiothérapie d’association

On peut employer le protocole PEB si vous n’avez jamais reçu cette association médicamenteuse. Si ces médicaments vous ont déjà été administrés, on aura recours à une autre association d’agents chimiothérapeutiques, par exemple :

  • protocole VAC – vincristine (Oncovin), dactinomycine (Cosmegen, actinomycine D), cyclophosphamide (Procytox)
  • protocole VeIP – vinblastine, ifosfamide (Ifex), cisplatine

La radiothérapie est souvent administrée en présence d’un dysgerminome, mais elle est rarement utilisée pour traiter les autres types de cancer des cellules germinales de l’ovaire.

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer

Vous pourriez envisager des soins qui visent à vous faire sentir mieux sans traiter le cancer lui-même, peut-être parce que les traitements du cancer n’agissent plus, qu’il n’est plus probable qu’ils améliorent votre état ou que leurs effets secondaires sont difficiles à tolérer. D’autres raisons peuvent expliquer pourquoi vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer.

Discutez avec les membres de votre équipe de soins. Ils peuvent vous aider à choisir les soins et le traitement du cancer avancé.

Essais cliniques

Quelques essais cliniques sur le cancer de l’ovaire sont en cours au Canada et acceptent des participantes. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Shawn Li Je suis infiniment reconnaissant envers la Société canadienne du cancer pour son soutien à ma recherche par une Subvention pour l’innovation.

Plus de détails

Quel est le risque à vie d’avoir le cancer?

Icône - 1 sur 2

Selon le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer, environ la moitié des Canadiens pourraient recevoir un diagnostic de cancer au cours de leur vie.

Apprenez-en plus