Cancer des fosses nasales et des sinus paranasaux

Vous êtes ici:

Traitements du cancer des fosses nasales de stade 2

En présence d’un cancer des fosses nasales de stade 2, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement. Il est possible qu’on vous propose un ou plusieurs des traitements suivants.

Chirurgie

La chirurgie est l’un des principaux traitements du cancer des fosses nasales de stade 2. On peut y avoir recours lorsque la tumeur est située sur la paroi qui sépare la cavité nasale en deux (appelée septum nasal). Le type de chirurgie pratiqué dépend de l’emplacement de la tumeur dans la fosse nasale et du degré d’envahissement des os voisins.

Lors d’une excision locale large, on enlève la tumeur ainsi qu’une marge de tissu sain tout autour.

Lors d’une maxillectomie médiane, on enlève la partie de la mâchoire supérieure (appelée maxillaire) située la plus près du nez, y compris la paroi latérale du nez.

Lors d’une chirurgie endoscopique, le médecin se sert d’un endoscope (un instrument rigide ou flexible semblable à un tube muni d’une lumière et d’une lentille) pour observer les structures et les organes ou pour enlever des tissus. L’endoscope est inséré dans le corps à travers de petites incisions (coupures faites lors d’une chirurgie) ou en passant par une ouverture naturelle comme la narine. On peut y avoir recours pour traiter les petites tumeurs qui peuvent être enlevées facilement.

Radiothérapie

La radiothérapie est aussi l’un des principaux traitements du cancer des fosses nasales de stade 2. On peut administrer une radiothérapie si :

  • le cancer survient sur la paroi latérale ou supérieure d’une fosse nasale
  • vous ne pouvez pas subir de chirurgie en raison d’autres troubles de santé
  • vous refusez de subir une chirurgie

On peut aussi administrer une radiothérapie externe après une chirurgie pour aider à réduire le risque de réapparition (récidive) du cancer. On peut également l’administrer avant une chirurgie s’il est probable que des cellules cancéreuses se trouveront sur la surface coupée du tissu enlevé (on dit alors que les marges chirurgicales sont positives).

Chimioradiothérapie

La chimioradiothérapie est un traitement qui consiste à administrer une chimiothérapie et une radiothérapie au cours de la même période. En général, l’agent chimiothérapeutique qu’on emploie est le cisplatine (Platinol AQ).

On peut proposer une chimioradiothérapie après une chirurgie si l’on détecte des cellules cancéreuses sur la surface coupée du tissu enlevé (on dit alors que les marges chirurgicales sont positives).

Essais cliniques

On peut vous demander si vous voulez participer à un essai clinique sur le cancer des fosses nasales et des sinus paranasaux. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr John Dick Des travaux pour résoudre le mystère des cellules souches cancéreuses

Plus de details

D’immenses progrès ont été accomplis

Icône – flèche

Pour certains cancers, comme ceux de la thyroïde et du testicule, les taux de survie dépassent 90 pour cent. Pour d’autres cancers, comme ceux du pancréas, du cerveau et de l’œsophage, les taux de survie demeurent très bas.

Apprenez-en plus