Cancer du poumon

Vous êtes ici:

Traitements du cancer du poumon à petites cellules

Si vous êtes atteint d’un cancer du poumon à petites cellules, votre équipe de soins élaborera un plan de traitement juste pour vous. Il se basera sur votre santé et des renseignements spécifiques sur le cancer.

Si vous êtes atteint d’un cancer du poumon à petites cellules, votre équipe de soins élaborera un plan de traitement juste pour vous. Il se basera sur votre santé et des renseignements spécifiques sur le cancer. Quand votre équipe de soins décide quels traitements vous proposer pour le cancer du poumon à petites cellules, elle prend en considération les éléments suivants :

  • si le cancer est de stade limité ou étendu
  • votre état de santé global
  • vos préférences personnelles (ce que vous voulez)

On peut vous proposer l’un ou plusieurs des traitements suivants pour le cancer du poumon à petites cellules.

Chimiothérapie

Le cancer du poumon à petites cellules répond souvent bien à la chimiothérapie. On le traite généralement en associant 2 agents chimiothérapeutiques, ce qui est plus efficace que d’en administrer un seul. Les associations chimiothérapeutiques les plus souvent employées sont les suivantes :

  • cisplatine et étoposide (Vepesid)
  • carboplatine et étoposide

Si vous êtes en mauvaise santé, on pourrait vous administrer des doses plus faibles de chimiothérapie comme traitement du cancer du poumon à petites cellules.

Si vous n'êtes pas en mesure de recevoir une chimiothérapie d'association ou si vous n'en voulez pas, on pourrait vous donner de l'étoposide sous forme de pilule à prendre par la bouche.

Radiothérapie

La plupart des personnes atteintes d’un cancer du poumon à petites cellules reçoivent une radiothérapie. Votre équipe de soins prendra vos besoins personnels en considération pour choisir le type et la dose de radiothérapie ainsi que la façon de l’administrer et les horaires à suivre.

Lors de la radiothérapie externe, un appareil émet des radiations vers la tumeur au poumon et les ganglions lymphatiques du thorax tout autour. Plusieurs types différents de radiothérapie externe peuvent être administrés pour traiter le cancer du poumon à petites cellules :

  • radiothérapie conformationnelle tridimensionnelle (RC 3D)
  • radiothérapie conformationnelle avec modulation d'intensité (RCMI)
  • radiothérapie stéréotaxique corporelle (RSC)
  • radiothérapie hypofractionnée

L’irradiation prophylactique cérébrale (IPC) est une radiothérapie externe qu’on administre au cerveau tout entier. Elle pourrait aider à empêcher la formation de métastases au cerveau et à améliorer la survie. On y a recours quand le cancer du poumon à petites cellules a bien répondu à la chimiothérapie et à la radiothérapie. Ce n’est pas une option si le cancer n’a pas réagi à la chimiothérapie.

Chimioradiothérapie

On associe souvent la chimiothérapie à la radiothérapie pour traiter le cancer du poumon à petites cellules de stade limité. C’est ce qu’on appelle une chimioradiothérapie. On administre ces 2 traitements pendant la même période.

On propose la chimioradiothérapie seulement si vous êtes en assez bonne santé pour recevoir les deux traitements au même moment.

Traitements endobronchiques

Les traitements endobronchiques servent à dégager un blocage causé par le cancer à l'intérieur du poumon et aident à atténuer des symptômes comme les troubles respiratoires, la douleur et les expectorations sanguinolentes. On peut aussi y avoir recours si vous ne pouvez pas avoir de chirurgie ou de radiothérapie.

Le type de traitement endobronchique choisi dépend de la rapidité à laquelle on doit traiter les symptômes.

Chirurgie

On peut avoir recours à la chirurgie pour diagnostiquer le cancer du poumon à petites cellules et en établir le stade. Mais on ne pratique pas souvent de chirurgie pour traiter le cancer du poumon à petites cellules puisqu’il s’est habituellement déjà propagé à d’autres parties du corps lorsqu’on le diagnostique.

Stade limité

Dans de rares cas, la chirurgie peut faire partie du plan de traitement du cancer du poumon à petites cellules de stade limité qui a été détecté sous forme de nodule (tache) dans un poumon et qui ne s'est pas propagé aux ganglions lymphatiques ou hors du poumon. Vous devez être en assez bonne santé pour subir la chirurgie. On peut avoir recours à ces types de chirurgie pour le cancer du poumon à petites cellules de stade limité.

La lobectomie consiste à enlever le lobe du poumon où se trouve la tumeur.

La segmentectomie permet d’enlever la tumeur ainsi qu’une marge de tissu sain tout autour.

Lors de la chirurgie du cancer du poumon à petites cellules, on enlève les ganglions lymphatiques du thorax et ceux qui entourent les poumons et on vérifie s'ils sont atteints par le cancer. On peut mettre fin à la chirurgie si le cancer est présent dans plus de ganglions que ne l’ont révélé les épreuves diagnostiques parce que le cancer s’est propagé trop loin de la tumeur pour que l’opération soit un traitement efficace.

Stade étendu

On ne fait pas de chirurgie pour traiter le cancer du poumon à petites cellules de stade étendu puisqu’il s’est déjà propagé à d’autres parties du corps lorsqu’on le diagnostique. On peut avoir recours à la chirurgie pour enlever une métastase au cerveau ou une tumeur qui s’est propagée à une glande surrénale.

Immunothérapie

L’immunothérapie aide à renforcer ou à rétablir la capacité du système immunitaire de combattre le cancer. On peut associer l'atézolizumab (Tecentriq) au carboplatine et à l'étoposide comme premier traitement du cancer du poumon à petites cellules qui est étendu.

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer

Vous pourriez envisager des soins qui visent à vous faire sentir mieux sans traiter le cancer lui-même, peut-être parce que les traitements du cancer n’agissent plus, qu’il n’est plus probable qu’ils améliorent votre état ou que leurs effets secondaires sont difficiles à tolérer. D'autres raisons peuvent expliquer pourquoi vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer.

Discutez avec les membres de votre équipe de soins. Ils peuvent vous aider à choisir les soins et le traitement pour un cancer avancé.

Essais cliniques

Demandez à votre médecin s’il y a des essais cliniques en cours au Canada pour les personnes atteintes d’un cancer du poumon à petites cellules. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Questions à poser sur le traitement

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur le traitement à votre équipe de soins.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Guy Sauvageau Progrès au chapitre de certaines leucémies

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus