Cancer du col de l’utérus

Vous êtes ici:

Tumeurs non cancéreuses du col de l'utérus

La tumeur non cancéreuse (bénigne) du col de l’utérus est une masse qui ne se propage pas à d'autres parties du corps (pas de métastases). La tumeur non cancéreuse ne met habituellement pas la vie en danger. On l’enlève généralement par chirurgie et elle ne réapparaît (récidive) habituellement pas.

Polype cervical

Le polype cervical est la tumeur non cancéreuse du col de l’utérus la plus courante. La plupart des polypes sont non cancéreux, mais certains peuvent être cancéreux (malins).

Le polype cervical apparaît le plus souvent chez la femme âgée de plus de 20 ans. Il est rare chez les jeunes femmes qui ne sont pas encore menstruées. C’est une masse rouge semblable à un doigt. Il prend naissance dans le canal endocervical (passage qui relie l’utérus au vagin) et peut avancer dans le vagin.

Il est possible que le polype cervical ne cause pas de symptômes. Certaines femmes peuvent avoir des saignements vaginaux anormaux ou des pertes vaginales variant du jaune au blanc. Le polype cervical peut être détecté quand le médecin fait un examen pelvien et un test Pap.

On n’a habituellement pas besoin de traiter le polype cervical. S’il est gros, s’il saigne ou s’il semble anormal, on peut l’enlever, en général lors d’un examen pelvien.

Kyste de Naboth

Le kyste de Naboth est une masse remplie de mucus qui apparaît à la surface du col de l'utérus. La plupart des femmes ont des kystes de Naboth et leur présence est normale. On les détecte habituellement lors d’un examen pelvien habituel et ils se présentent sous la forme d’une petite masse lisse et arrondie ou d’un amas de masses sur le col.

Le kyste de Naboth ne requiert généralement pas de traitement. Dans certains cas, il peut devenir suffisamment gros pour modifier la forme du canal cervical et rendre les examens pelviens difficiles. À ce moment-là, on peut ouvrir le kyste pour évacuer le mucus (drainage) ou on peut l’enlever.

Fibrome cervical

Le fibrome cervical (myome) prend naissance dans le tissu musculaire du col de l'utérus. Il ressemble au fibrome utérin, mais il est moins courant.

Il est possible que le fibrome cervical ne cause pas de symptômes. Un saignement vaginal anormal est le symptôme le plus fréquent. La douleur peut être présente lors des relations sexuelles. Si le fibrome devient gros, il risque de bloquer partiellement les voies urinaires et de provoquer des problèmes d’évacuation d’urine comme des fuites ou la rétention. Des infections urinaires peuvent également apparaître.

On n’a habituellement pas besoin de traiter le fibrome cervical sauf s’il cause des symptômes. Le traitement comporte la prise de médicaments pour maîtriser les symptômes ou la chirurgie pour enlever le fibrome.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Connie Eaves Suivre la croissance des cellules souches

D’immenses progrès ont été accomplis

Icône – flèche

Pour certains cancers, comme ceux de la thyroïde et du testicule, les taux de survie dépassent 90 pour cent. Pour d’autres cancers, comme ceux du pancréas, du cerveau et de l’œsophage, les taux de survie demeurent très bas.

Apprenez-en plus