Vous êtes ici:
A-|A|A+

Comment la recherche a aidé une survivante d’un cancer infantile à déjouer les pronostics

Chaque enfant devrait pouvoir vivre sans cancer. Néanmoins, chaque année, près de 950 enfants âgés de moins de 15 ans reçoivent un diagnostic de cancer. Emma avait fêté son sixième anniversaire depuis seulement deux semaines quand sa mère et son père ont appris la nouvelle qu’aucun parent ne veut entendre : « Votre fille a le cancer. »

« J’aurais dû être enthousiaste à l’approche de mon sixième anniversaire, confie Emma. J’aurais dû être pleine d’énergie et être incapable de rester en place, mais, tout ce dont je me souviens vraiment, c’est à quel point je me sentais fatiguée. J’avais aussi des douleurs et des maux de tête inhabituels, de même que des ecchymoses sur les jambes. »

Une jeune femme pose avec un t-shirt du Relais pour la vie 

Emma a reçu un diagnostic de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL), un type de cancer prenant naissance dans les cellules souches du sang. La LAL est le type de leucémie qui survient le plus souvent chez les jeunes enfants. Ce n’était pas la première fois que la famille d’Emma était dévastée à cause de cette maladie.

« Ma grand-tante, Edith, en est morte [de la leucémie] alors qu’elle était très jeune, explique Emma. À l’époque, les options de traitement étaient très limitées et il y avait très peu d’espoir. »

Heureusement, la recherche a fait de grands progrès depuis le diagnostic de la grand-tante d’Emma dans les années 1940. Quand Emma a elle-même reçu son diagnostic, en 2005, le taux de survie était de 75 %. Seulement 13 ans plus tard, en 2018, il est maintenant de 90 %.

Au fil des années, les progrès de la recherche nous ont permis de mieux comprendre comment prévenir, détecter, traiter et prendre en charge le cancer. Chaque jour, nous faisons un pas en avant pour sauver et changer la vie de personnes comme Emma.

« Pendant deux ans et demi, j’ai reçu une chimiothérapie intense tous les jours, poursuit Emma. Le traitement a été efficace et, aujourd’hui, je suis en bonne santé. »

Emma a maintenant 23 ans. Son expérience personnelle de cancer l’a incitée à redonner à la Société canadienne du cancer. En effet, elle participe à notre Relais pour la vie depuis des années afin d’amasser des fonds servant à appuyer la recherche et à financer des percées qui pourraient déjouer les pronostics pour d’autres personnes atteintes de cancer.

« Ma vie a été touchée par le cancer de nombreuses façons, affirme Emma. Je sais donc à quel point il est important que la Société canadienne du cancer reçoive le financement nécessaire pour offrir ses services et subventionner la recherche. »

En quelques générations, l’amélioration de notre compréhension de la leucémie chez l’enfant a permis à Emma de survivre et d’avoir un bel avenir devant elle. Grâce à votre soutien, nous pourrons continuer de financer des études susceptibles de mener à des découvertes qui sauveront des vies.

Offrez le Cadeau de découverte de notre collection de Cadeaux pour la vie et aidez à financer les meilleurs et plus brillants chercheurs au Canada. De plus, si vous donnez d’ici le 31 août 2018, votre don sera jumelé par l’une de nos généreuses entreprises partenaires, Jamieson sources naturelles*. Cela signifie que votre impact sera deux fois plus grand et que votre don ira plus loin!

Appuyez la recherche sur le cancer en offrant un Cadeau de découverte

*Votre don sera jumelé jusqu’à un total de 100 000 $.

A-|A|A+

Histoires

Dr Shana Kelley Une analyse sanguine ultrasensible pour détecter le cancer

Plus de details

Quel est le risque à vie d’avoir le cancer?

Icône - 1 sur 2

Selon le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer, environ la moitié des Canadiens pourraient recevoir un diagnostic de cancer au cours de leur vie.

Apprenez-en plus