Vous êtes ici:
A-|A|A+

3 jeunes scientifiques sensibilisent les gens sur l’importance de la recherche sur le cancer au Canada

Chaque jour, nous tentons de trouver de nouvelles façons de prévenir le cancer, de le détecter plus tôt, de le traiter plus efficacement et d’améliorer la qualité de vie des personnes touchées par cette maladie. Plus nous acquérons de connaissances et que nous progressons, plus nous nous rapprochons de la réalisation de notre vision d’un monde où aucune personne au pays n’aura à craindre le cancer.

Bien que nous ayons fait beaucoup de progrès, plusieurs se demandent pourquoi nous n’avons pas encore trouvé de remède à ce jour. Guérir le cancer n’est pas une mince affaire, car il n’est pas qu’une seule maladie. C’est plus de 100 maladies! Accroître la sensibilisation sur le cancer et la recherche sur le cancer est important pour nous tous à la Société canadienne du cancer. Comme près d’une personne sur deux recevra un diagnostic de cancer au cours de sa vie, nous avons tous une raison de nous préoccuper du cancer.

C’est pourquoi des groupes comme la dynamique équipe de sensibilisation et d’information sur la recherche (DÉSIR) de la Société canadienne du cancer sont si importants. Répartis dans 7 communautés différentes à travers le pays, les membres de DÉSIR aident à sensibiliser le public sur les progrès et les promesses de la recherche sur le cancer. Les membres de ce groupe sont tous des étudiants universitaires et de jeunes chercheurs donnant de leur temps pour contribuer à changer l’avenir du cancer.

Rencontrez Bre-Anne, Jessica et Zeinab, trois jeunes femmes passionnées de science et membres de DÉSIR, pour découvrir ce qui les motive à partager leurs connaissances à propos de la recherche sur le cancer.

Échanger pour trouver de nouvelles idées : Bre-Anne

Une jeune femme scientifique ayant à la main du matériel pédagogique scientifique.

En grandissant, Bre-Anne a toujours montré de l’intérêt pour les sciences, mais ce n’est qu’à la dernière année du premier cycle universitaire qu’elle est tombée en amour avec la recherche. Sa passion pour la recherche l’a motivée à terminer son doctorat et elle est ensuite devenue associée de recherche à la tête d’un programme de recherche sur le cancer du sein à l’Université de Windsor.

Depuis le début de ses études supérieures, Bre-Anne a été impliquée dans de nombreux programmes de sensibilisation communautaire. Elle a voulu participer à DÉSIR dès qu’elle en a entendu parler.

« Faire partie d’une équipe avec d’autres passionnés est un excellent moyen d’augmenter notre impact sur la recherche sur le cancer et de faire avancer de nouvelles idées », déclare Bre-Anne.

Nos événements de sensibilisation rassemblent des membres dévoués de la communauté de recherche, mais également des personnes à différentes étapes de leur expérience de cancer. Pour Bre-Anne, rencontrer des survivants du cancer qui partagent leurs expériences lui permet de considérablement mettre ses recherches en perspective de façon significative.

« Vous vous rendez ainsi compte de l’impact qu’a la recherche sur le cancer sur la communauté et de l’importance du travail que nous faisons, tant au laboratoire que dans la communauté », explique Bre-Anne.

Répandre l’espoir : Jessica

Une scientifique démontre comment utiliser l’équipement scientifique à deux jeunes filles.

Après avoir obtenu son diplôme de premier cycle à l’Université Queen’s, Jessica a décidé de poursuivre son doctorat en génie biomédical en mettant l’accent sur la possibilité d’améliorer le traitement des cancers gynécologiques grâce à l’utilisation d’images échographiques 3D.

Le groupe DÉSIR permet à Jessica de combiner ses deux passions, la bio-ingénierie et le désir d’aider les autres.

« Nous sommes en mesure d’aider le public à mieux comprendre le cancer et les recherches sur celui-ci », déclare Jessica.

Pour de nombreuses personnes, l’information et la recherche sur le cancer peuvent être déroutantes et écrasantes. La présence de bénévoles compétents et passionnés comme Jessica dans la communauté pour sensibiliser et partager des renseignements fiables peut faire toute la différence pour les personnes touchées par le cancer et leurs proches.

« Je vois leur espoir pour nos recherches. Ces moments continuent à m’inspirer et à me motiver. »

Inspirer les futurs chercheurs sur le cancer : Zeinab

Une jeune femme qui sourit.

En 2011, Zeinab s’est installée à Montréal afin d’y poursuivre son doctorat en biotechnologie à l’Université McGill. À cette époque déjà, la jeune femme était fascinée par la recherche sur le cancer. Maintenant chercheure postdoctoral, elle se concentre sur de nouveaux médicaments pouvant traiter le glioblastome, le type de tumeur cérébrale la plus agressive chez l’adulte.

« Grâce à la recherche sur le cancer, j’ai bon espoir qu’un jour, mon travail contribuera à améliorer l’espérance de vie de personnes atteintes de cancer », explique Zeinab.

Comprenant l’impact que peut avoir la recherche sur le cancer, Zeinab voulait aider à éduquer les gens. Son adhésion au groupe DÉSIR lui a permis de faire une différence pour les personnes touchées par le cancer au pays.

La possibilité de partager ses connaissances et ses idées sur la recherche a inspiré d’autres personnes à envisager la science, et en a peut-être motivé certaines à devenir elles-mêmes des scientifiques un jour!

« Je me suis sentie heureuse et fière d’être un membre de DÉSIR à de nombreuses reprises, déclare Zeinab, mais lorsqu’un étudiant est venu me rencontrer après une présentation et a manifesté son désir de devenir un chercheur, je me suis sentie particulièrement fière! »


Nous partageons l’enthousiasme de Bre-Anne, de Jessica et de Zeinab, pour faire connaître le travail de recherche et l’espoir qu’il apporte. Grâce à la recherche, 63 % des hommes et des femmes ayant reçu un diagnostic de cancer survivront au moins 5 ans après leur diagnostic. Il s’agit d’une amélioration remarquable par rapport à 1940 alors que le taux de survie était de 25 %!

En tant qu’organisation dédiée à changer l’avenir du cancer pour les 220 400 personnes au pays ayant reçu un diagnostic de cancer chaque année, soutenir la recherche est plus important que jamais. Vous pouvez aider nos meilleurs et plus brillants chercheurs à continuer à faire des découvertes susceptibles de changer et de sauver des vies.

Oui, je veux aider à financer la prochaine découverte scientifique

A-|A|A+

Histoires

Dr Guy Sauvageau Progrès au chapitre de certaines leucémies

Plus de details

Réduire le fardeau du cancer

Icône – main avec signe de dollar flottant au-dessus d’elle

Les Canadiens peuvent aider la SCC à financer les meilleurs projets de recherche et à soutenir les personnes touchées par le cancer en étant donateurs ou bénévoles.

Apprenez-en plus