A A A

Conseil consultatif sur la recherche (CCR)

Cadre de référence

Mandat

Le maintien d'une réputation irréprochable en matière de processus d’évaluation par les pairs et de leadership dans la recherche sur le cancer est le gage de la réussite de la Société canadienne du cancer (SCC), pour garantir que la Société canadienne du cancer continue à financer les projets de recherche de pointe afin de faire avancer la lutte contre le cancer. Le conseil consultatif sur la recherche (CCR) joue un rôle essentiel à cet égard en supervisant l'ensemble des programmes de subventions et de bourses de recherche de la Société canadienne du cancer. Le CCR joue aussi un rôle crucial dans la recommandation des priorités et programmes de recherche, politiques scientifiques et de recherche, planification stratégique de la recherche en cours et l'identification des indicateurs appropriés pour l'évaluation courante de tous les programmes de recherche de la Société canadienne du cancer. Le CCR joue ce rôle crucial de comité de direction, chapeauté par la vice-présidente a la recherche par l'entremise duquel il émet ses recommandations au présidente et chef de la direction de la Société canadienne du cancer. Le CCR maintien aussi un rapport avec le conseil d'administration national de la Société canadienne du cancer en invitant les représentants scientifiques du conseil à participer aux réunions du CCR lorsque leur présence est pertinente.

Effectif et composition
  • 12–15 membres
  • Le président scientifique
  • 1-2 représentants de haute direction de la Société canadienne du cancer
  • Le directeur scientifique de l'Institut de recherche sur le cancer de l'IRSC est un membre d'office non votant du conseil
  • La présidente et chef de la direction ainsi que la vice-présidente a la recherche de la Société canadienne du cancer sont d'office du conseil membres
Membres du CCR

Les membres doivent être des experts dans leurs domaines respectifs, jouir d'une crédibilité dans la l'arène médicale canadienne et avoir une compréhension approfondie de la recherche sur le cancer, et des études scientifiques sur le cancer et de leur pertinence dans la lutte contre le cancer. Le conseil se doit de représenter chacune des facettes et des domaines de la recherche sur le cancer et sa prévention.

En outre, les membres scientifiques doivent :

  • posséder des connaissances et une expérience approfondies des programmes de recherche de la Société canadienne du cancer et des processus d'évaluation par les pairs, préférablement à titre d'évaluateur ou de président de comité d'étude
  • avoir par le passé reçu du financement de la part d'une agence nationale d'évaluation par les pairs
Fonctions
  1. Prodiguer des conseils spécifiques au personnel d’encadrement de l’Institut de recherche de la Société canadienne du cancer (présidente et chef de la direction, et la vice-présidente a la recherche) en ce qui concerne le développement en cours d'une stratégie de recherche pour la Société canadienne du cancer et quant aux programmes appropriés et au mécanisme de financement, afin de pouvoir appliquer avec succès les éléments de cette stratégie.
  2. Faire progresser la mission de la Société canadienne du cancer par le biais de la gestion d'un vaste portefeuille de recherche sur le cancer de haut calibre et évaluée par des pairs.
  3. Agir comme ambassadeurs pour la Société canadienne du cancer et pour la recherche grâce à des interactions avec la communauté scientifique dans son ensemble, et avec les donateurs de la Société canadienne du cancer et le public, tel que requis.
  4. Avec l'assistance des sous-comités de clôture 1, 2 et 3 du CCR, superviser le perfectionnement continu et l’évaluation des programmes de recherche arrivant à échéance . Ces sous-comités sont formés d’au moins deux membres du CCR et sont complétés par l’expertise des communautés scientifiques, politiques et des programmes. Vous trouverez des renseignements supplémentaires dans le cadre de référence du comité de développement des objectifs.
  5. Prodiguer une opinion sur les progrès de la Société canadienne du cancer (d'un point de vue scientifique) pour ce qui est de l'accomplissement de sa mission, notamment dans la réduction de l'incidence et de la mortalité relatives au cancer et dans l'amélioration de la qualité de la vie des personnes atteintes du cancer et des survivants.
  6. Prodiguer des conseils sur les directions et opportunités clés en matière de recherche sur le cancer après consultation avec d'autres experts nationaux et internationaux pour ce qui est de la recherche sur le cancer et de la lutte contre le cancer, et ce, de façon périodique.
  7. Faire progresser la mission de la Société canadienne du cancer par le biais de collaborations scientifiques aux niveaux national et international.
  8. Prodiguer des conseils en ce qui concerne les politiques scientifiques et administratives de recherche de la SCC.
  9. Évaluer le processus d'évaluation par les pairs utilisé pour examiner toutes les demandes de financement de projet de recherche déposées auprès de la Société canadienne du cancer et formuler des recommandations en vue d'améliorations, selon les besoins.
  10. Suggérer les montants à octroyer en réponse aux demandes déposées auprès de la SCC dans le cadre de ses programmes de subventions, de bourses et autres initiatives majeures (ex. : GEC ou CRCÉP), en tenant compte des conseils des membres du comité ou des présidents de l’équipe d’évaluation, et de formuler ses recommandations au présidente et chef de la direction, par l’entremise du vice-présidente a la recherche relativement à l’approbation de toutes ces subventions, bourses et programmes.
  11. Prodiguer des conseils au personnel d’encadrement de l’Institut de recherche de la Société canadienne du cancer en matière de sélection des présidents de comité d’étude et des membres de tous les comités d’étude scientifique permanents et ad hoc.
  12. Évaluer directement certaines demandes de financement (p. ex. : lettres de candidatures, bourses de déplacement ou autres programmes de ce type) et donner son approbation, le cas échéant, concernant la pertinence de ces demandes et les montants octroyés.
  13. Juger toutes les demandes et faire des recommandations au conseil de la Société canadienne du cancer en ce qui concerne le Prix d'excellence annuel pour la recherche sur le cancer.
  14. Prodiguer des conseils en ce qui concerne l’évaluation courante de tous les programmes de recherche de la Société canadienne du cancer et effectuer des recommandations en fonction des résultats.
Durée du mandat et mises en candidature

Les membres seront désignés par la président et chef de la direction, avec le conseil du vice-présidente a la recherche et du président scientifique du conseil. Chaque mise en candidature est d'une durée de 3 ans, renouvelable pour un autre mandat.

Le président scientifique sera nommé à partir les membres par le Président et chef de la direction pour une période du deux ans, avec une extension maximum d’un an.

Le président scientifique sortant est invité à rester un membre complet du conseil pour un an de plus comme le président passé.

Mode de fonctionnement

  • 3 réunions en personne par année, d'une durée de 1 à 2 jour(s), plus des téléconférences, vidéoconférences ou par le biais de toute autre moyen de technologie approprié, selon les besoins.
  • Une majorité relative du conseil constituera un quorum. Une fois le quorum atteint, une majorité relative parmi les membres présents sera nécessaire afin que toute motion soit adoptée. Le vote peut être effectué en personne, par téléphone ou par courriel.
  • Selon la pertinence, des représentants du conseil d'administration national seront invités à participer aux réunions du CCR à titre d’invités. D’autres invités peuvent assister aux réunions à la discrétion du président scientifique et du personnel d’encadrement.
  • Des conférences téléphoniques réunissant le comme il scientifiques du conseil d’administration national, le présidente scientifique et chef de la direction et la vice-président, recherche et politiques du CCR est nécessaire de discuter de certaines questions de recherche au sein de l’organisme.
  • Le président scientifique pourrait être tenu d'assister aux réunions du conseil d'administration national afin de présenter un rapport sur les activités du CCR et/ou participer aux discussions portant sur la recherche et sur d'autres questions.
Membres actuels

Dr Angela Brooks-Wilson, Vancouver
Dr Paul Demers, Toronto
Dr Craig Earle, Toronto
Mme Lynne Hudson, CCS (Ex-officio), Toronto
Dr David Huntsman, Vancouver
Dr Michael Moran, Toronto
Dre Hanne Ostergaard, Edmonton
Dre Morag Park, Montreal
Dr Geoff Porter, Halifax
Dre Jolie Ringash, Toronto
Dr Stephen Robbins, Calgary (Ex-officio)
Dr Cal Roskelley, Vancouver (président scientifique)
Dr Peter Siegel, Montreal
Dr Ming-Sound Tsao, Toronto
Dr David Malkin, Toronto (Représentants du Conseil d'Administration National)

Dernière modification le: 1 novembre 2017