A A A

Des prix d’excellence

Les prix d’excellence de la Société canadienne du cancer pour la recherche contre le cancer sont remis à des personnes qui apportent une contribution exceptionnelle en matière de recherche et de lutte contre le cancer au Canada. Les lauréats sont des experts dans leurs domaines et ils personnifient l’excellence en sciences et le dévouement envers la communauté scientifique.

Prix Robert L. Noble de la Société canadienne du cancer

Le prix Robert L. Noble souligne les réalisations exceptionnelles de chercheurs spécialisés en recherche biomédicale de base liée au cancer. Il a été nommé en hommage au Dr Noble, un chercheur canadien émérite dont les recherches menées dans les années 1950 ont abouti à la découverte de la vincristine. Ce médicament anticancer, extrait de la pervenche, est encore utilisé dans le traitement de divers cancers.

Le récipiendaire de ce prix sera un chercheur résidant en permanence au Canada, dont la contribution a donné lieu à des réalisations significatives dans un ensemble de travaux de recherche fondamentale biomédicale sur le cancer et qui, en principe, poursuit toujours des recherches sur le cancer.

Le prix est assorti d’une contribution 20 000 $ au programme de recherche du destinataire.

Prix O. Harold Warwick de la Société canadienne du cancer

Le prix O. Harold Warwick souligne les réalisations exceptionnelles de chercheurs spécialisés en recherche liée à la lutte contre le cancer. Il est nommé en hommage au Dr Warwick. Ce pionnier de la recherche dans le traitement et la lutte contre le cancer fut le premier directeur général de l’ancien Institut national du cancer du Canada et de la Société canadienne du cancer.

Le récipiendaire de ce prix sera un chercheur résidant en permanence au Canada dont les travaux ont donné lieu à des percées significatives pour la lutte contre le cancer et qui, en principe, poursuit toujours des recherches sur le cancer.

Aux fins de ce prix, on prendra en considération la recherche clinique, épidémiologique, comportementale, psychosociale, communautaire ou d’autres formes de recherche appliquée similaire en matière de lutte contre le cancer, en excluant la recherche fondamentale en sciences biomédicales.

Le prix est assorti d’une contribution 20 000 $ au programme de recherche du destinataire.

Prix William E. Rawls de la Société canadienne du cancer

Le prix William E. Rawls souligne les réalisations exceptionnelles d’un chercheur débutant dont les recherches pourraient mener – ou ont déjà contribué – à des avancées importantes en matière de lutte contre le cancer. Il rend hommage au Dr Rawls, qui a siégé à de nombreux comités et groupes consultatifs de l’ex-Institut national du cancer du Canada, dont il a été élu président en 1986. Ses recherches ont porté sur les virus, surtout les virus reliés aux maladies chroniques et au cancer du col utérin.

Le récipiendaire de ce prix sera un jeune chercheur résidant en permanence au Canada et ayant débuté sa carrière de chercheur indépendant au cours des 10 années précédentes (c.-à-d. après le 31 décembre 2006). Sauf exception à la demande du proposant, la carrière sera considérée comme ayant débuté à la date où le candidat a été engagé pour la première fois à titre de scientifique indépendant ou de membre d’une faculté.

Aux fins de ce prix, on prendra en considération la recherche clinique, épidémiologique, comportementale, psychosociale, communautaire ou d’autres formes de recherche appliquée similaire en matière de lutte contre le cancer, en excluant la recherche fondamentale en sciences biomédicales.

Le prix est assorti d’une contribution 20 000 $ au programme de recherche du destinataire.

Prix Bernard et Francine Dorval de la Société canadienne du cancer

Le prix Bernard et Francine Dorval souligne les réalisations exceptionnelles d’un chercheur débutant spécialisé en recherche biomédicale de base liée au cancer, et dont les recherches pourraient mener – ou ont déjà contribué – à des améliorations en matière de traitements ou de remèdes contre le cancer. Il rend hommage à Bernard et Francine Dorval, qui ont aidé la Société à lever plus de deux millions de dollars qui ont servi à financer les subventions de recherche, les politiques et les programmes de la Société.

Le récipiendaire de ce prix sera un jeune chercheur résidant en permanence au Canada et ayant débuté sa carrière de chercheur indépendant au cours des 10 années précédentes (c.-à-d. après le 31 décembre 2006). Sauf exception à la demande du proposant, la carrière sera considérée comme ayant débuté à la date où le candidat a été engagé pour la première fois à titre de scientifique indépendant ou de membre d’une faculté.

Le prix est assorti d’une contribution 20 000 $ au programme de recherche du destinataire.

Voyez qui ont été les précédents récipiendaires des prix d’excellence pour la recherche sur le cancer.

Dernière modification le: 7 décembre 2016