Brin d’ADN et cellule cancéreuse
La recherche génétique pourrait augmenter le succès de l’immunothérapie

Les cellules cancéreuses sont sournoises. Elles sont souvent capables d’échapper au système immunitaire du corps et arrivent même parfois à empêcher le système immunitaire de les attaquer.

un couple souriant marchant sur une route de terre bordée d’arbres
À quoi ressemble l’avenir du cancer au Canada?

Le Dr Darren Brenner est un chercheur du Département de recherche sur l’épidémiologie et la prévention du cancer de l’Université de Calgary. Il est aussi l’un des scientifiques à la tête du projet ComPARe, une étude financée par la Société canadienne du cancer (SCC) qui évalue les répercussions actuelles et futures du cancer sur la santé des Canadiens. Il s’est entretenu avec la SCC de son projet et de l’importance de la recherche sur la prévention du cancer.

Votre source digne de confiance pour les statistiques sur le cancer les plus à jour au Canada

Depuis plus de 30 ans, le rapport Statistiques canadiennes sur le cancer fournit les statistiques les plus détaillées et les plus actualisées sur le cancer pour le Canada. Élaborée conjointement par la Société canadienne du cancer, l’Agence de la santé publique du Canada, Statistique Canada et les registres du cancer provinciaux et territoriaux, l’édition 2017 a été publiée le 20 juin.

Vidéo sur les biopsies liquides pour le cancer du poumon – Gustave Roussy
Biopsies liquides : une voie qui promet pour le cancer du poumon

Visionner la vidéo

Vidéo Immunology Wars – Nature
Comment les anticorps peuvent-ils combattre le cancer?

Visionner la vidéo

Vidéo Cancer Dialogues – ARCC
Financement des médicaments contre le cancer au Canada : prise de décisions

Visionner la vidéo

Les cellules souches de leucémie au cœur de la récidive du cancer

L’un des défis avec bien des formes de cancer, dont la leucémie et le lymphome, c’est que la maladie, même si elle est traitée avec succès au début, peut réapparaître après une période de rémission. Lorsqu’elle récidive, elle est généralement plus difficile à traiter.

Donner une voix aux enfants participant à un essai clinique

Les dernières années ont vu s’élargir le champ de recherche sur les expériences vécues par des personnes atteintes de cancer, pendant et après le traitement. Les essais cliniques visent à évaluer non seulement l’efficacité d’un traitement contre une maladie, mais aussi les effets secondaires et la qualité de vie des patients pendant le traitement. Les chercheurs tiennent compte de ces résultats…

Une protéine dans le sang peut guider le traitement du cancer du côlon

Le cancer est généralement classé d’après ses caractéristiques physiques, par exemple son emplacement dans le corps, la taille de la tumeur et son degré de propagation aux tissus avoisinants. Les médecins utilisent ces renseignements pour déterminer à quel point un cancer est agressif et quel traitement convient le mieux.

Freiner la croissance du cancer à sa source

À bien des égards, les cellules cancéreuses ressemblent aux cellules saines, de sorte que le traitement comporte des défis de taille. Il s’avère difficile d’élaborer des traitements qui éliminent spécifiquement les cellules cancéreuses sans toucher aux cellules saines. Les chercheurs sont toujours en quête de caractéristiques propres aux cellules cancéreuses qui peuvent être exploitées…

Créer une approche personnalisée d’immunothérapie pour le cancer du poumon

Les essais cliniques ont généralement pour but de démontrer qu’un traitement nouveau ou différent est plus efficace que la norme de soins courante, et sont habituellement considérés comme une réussite si ce but est atteint. Mais un essai qui ne donne pas le résultat escompté n’est pas forcément un échec.

Cibler les changements génétiques pour mieux traiter le cancer du pancréas

Le cancer apparaît lorsque des changements, ou mutations, surviennent dans les gènes à l’intérieur d’une cellule et provoquent le développement anarchique de celle-ci. L’une des approches de traitement du cancer consiste à cibler directement les gènes mutés d’une cellule cancéreuse, pour enrayer le problème à sa source et empêcher les cellules de se multiplier et de se propager.