Vous êtes ici:
A-|A|A+

Sept moyens de réduire votre exposition à la pollution de l’air – à l’intérieur

Ne laissez personne fumer dans votre maison ou vos véhicules.
Faites un test de radon dans votre maison.

Procurez-vous une trousse d’analyse ou engagez un professionnel du radon certifié afin d’être certain que le taux de radon à l’intérieur de votre demeure soit réellement réduit.

Assurez-vous que tous les appareils utilisant ou brûlant du bois, du charbon, du kérosène ou du gaz sont correctement installés et ventilés, fonctionnent bien, sont bien entretenus et sont inspectés régulièrement.
Veillez à ce que votre maison soit bien ventilée.

La ventilation accroît la quantité d'air provenant de l'extérieur pour chasser l'air ambiant vicié et réduire les polluants de l'air intérieur.

Remplacez votre appareil de chauffage au charbon ou au bois par un appareil électrique, au gaz naturel ou à l’huile.

Si vous cuisinez ou que vous vous chauffez au charbon ou au bois, minimisez votre risque en utilisant un poêle et un foyer fonctionnels munis d’une cheminée efficace. Plutôt que de frire les aliments à température élevée, optez pour des méthodes de cuisson à plus basse température, comme la cuisson à la vapeur, dans un liquide à ébullition ou frémissant, à l'étuvée, en cocotte ou par braisage.

Pensez à utiliser un purificateur d'air qui élimine les particules de l'air.

Malheureusement, la plupart de ces appareils ne peuvent pas retirer adéquatement les gaz. C'est pourquoi contrôler la source de pollution de l'air intérieur et bien ventiler la maison sont de meilleures options pour améliorer la qualité de l'air ambiant.

Évitez de laisser tourner au ralenti le moteur de votre véhicule ou d'autres moteurs à combustible dans un garage ou un atelier fermé.

Découvrez des articles connexes

Qu’est-ce que la pollution de l’air – et pourquoi est-elle dangereuse?

Pollution de l’air et cancer

Quatre moyens de réduire votre exposition à la pollution de l’air – à l’extérieur

Poursuivez votre lecture

A-|A|A+