Vous êtes ici:
A-|A|A+

Bronzage artificiel

Le cancer de la peau est le type de cancer le plus fréquent. C’est aussi l’un des plus faciles à éviter. L’exposition aux rayons ultraviolets (UV) – qu’ils proviennent du soleil lui-même, de lits de bronzage ou de lampes solaires – accroît le risque de cancer de la peau (mélanome ou autre). Le bronzage n’est jamais sans danger. Afin de réduire votre risque personnel de cancer de la peau, vous ne devriez pas utiliser de dispositifs de bronzage artificiel tels les lits de bronzage ou les lampes solaires.

Plus d'info sur le bronzage artificiel

  • Notre position

    La Société s’engage à protéger les Canadiens contre les dangers du bronzage artificiel.

    • Les jeunes de moins de 18 ans ne doivent pas être autorisés par la loi à utiliser les dispositifs de bronzage artificiel.
    • La publicité sur le bronzage artificiel visant les jeunes de moins de 18 ans doit être bannie.
    • La règlementation sur le bronzage artificiel doit exiger que les appareils émettant des rayons UV soient enregistrés, que le personnel soit qualifié et que l’équipement ainsi que les locaux soient inspectés régulièrement.
    • Les appareils émettant des rayons UV doivent être étiquetés de manière à expliquer clairement les risques de ces appareils pour la santé.
    • L’industrie du bronzage artificiel doit cesser d’utiliser des phrases trompeuses telles que rayons sans danger, non nocifs, sans aucun effet indésirable ou d’autres énoncés similaires
A-|A|A+

Histoires

Dr Mani Larijani Étudier en 3D une protéine qui cause le cancer

Plus de details

Passer à l’action contre tous les cancers

Icône – point d’interrogation

Le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer révèle que les cancers du poumon, colorectal, du sein et de la prostate devraient représenter la moitié de tous les nouveaux cas de cancer diagnostiqués en 2017. Découvrez ce que vous pouvez faire pour réduire le fardeau du cancer.

Apprenez-en plus