Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:
A-|A|A+

Bronzage artificiel

Le cancer de la peau est le type de cancer le plus fréquent. C’est aussi l’un des plus faciles à éviter. L’exposition aux rayons ultraviolets (UV) – qu’ils proviennent du soleil lui-même, de lits de bronzage ou de lampes solaires – accroît le risque de cancer de la peau (mélanome ou autre). Le bronzage n’est jamais sans danger. Afin de réduire votre risque personnel de cancer de la peau, vous ne devriez pas utiliser de dispositifs de bronzage artificiel tels les lits de bronzage ou les lampes solaires.

Plus d'info sur le bronzage artificiel

  • Notre position

    La Société s’engage à protéger les Canadiens contre les dangers du bronzage artificiel.

    • Les jeunes de moins de 18 ans ne doivent pas être autorisés par la loi à utiliser les dispositifs de bronzage artificiel.
    • La publicité sur le bronzage artificiel visant les jeunes de moins de 18 ans doit être bannie.
    • La règlementation sur le bronzage artificiel doit exiger que les appareils émettant des rayons UV soient enregistrés, que le personnel soit qualifié et que l’équipement ainsi que les locaux soient inspectés régulièrement.
    • Les appareils émettant des rayons UV doivent être étiquetés de manière à expliquer clairement les risques de ces appareils pour la santé.
    • L’industrie du bronzage artificiel doit cesser d’utiliser des phrases trompeuses telles que rayons sans danger, non nocifs, sans aucun effet indésirable ou d’autres énoncés similaires

Le bronzage artificiel au Québec

Protection des Québécois des méfaits du bronzage artificiel

Le 11 février 2013 est entrée en vigueur la Loi visant à prévenir les cancers de la peau causés par le bronzage artificiel, pour laquelle la Société canadienne du cancer (SCC) - Division du Québec a tant milité. Cliquez ici afin de prendre connaissance des autres gains obtenus par la SCC pour protéger les Québécois des méfaits des rayons UV artificiels.

Malgré le fait qu’en 15 ans le nombre de mélanomes ait doublé au Québec et que les coûts sociaux rattachés à l’ensemble des cancers de la peau ont atteint près de 100 millions de dollars en 2004, la vente de services de bronzage artificiel n’est toujours pas taxée. Cliquez ici afin de vous renseigner sur les demandes de la SCC – Division du Québec.

A-|A|A+

Histoires

Tyler Cook La recherche a sauvé ma vie et celle de ma sœur. Sans ces travaux, le cancer de l’estomac aurait décimé la majeure partie de notre famille.

Lisez l’histoire de Tyler

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus