Vous êtes ici:

Radiographie

La radiographie est un examen d’imagerie qui a recours à de petites doses de radiation pour produire des images d’organes internes et de structures du corps.

Certaines radiographies requièrent un produit de contraste qui permet de voir plus clairement les organes et les structures.

Pourquoi on fait une radiographie

On peut faire une radiographie pour :

  • donner suite à des résultats douteux obtenus lors d’un examen physique ou d’une analyse de laboratoire;
  • déterminer la taille, la forme et l’emplacement des tumeurs;
  • déterminer jusqu’où le cancer s’est propagé et s’il est présent dans d’autres organes et tissus (stade);
  • savoir si le traitement du cancer est efficace en comparant la taille de la tumeur, avant, pendant et après le traitement;
  • dépister certains types de cancer.

Comment se déroule une radiographie

La radiographie est habituellement effectuée au service de radiologie d’un hôpital ou d’une clinique, en consultation externe. Cela signifie que vous n’avez pas besoin de passer la nuit à l’hôpital. L’examen dure généralement de 10 à 15 minutes, mais il peut prendre plus de temps.

Avant de passer une radiographie, il est important de mentionner au technologue en radiologie ou au radiologiste que vous êtes enceinte ou que vous croyez l’être. Si on a recours à un produit de contraste, il est important de mentionner au technologue en radiologie ou au radiologiste que vous allaitez.

Habituellement, aucune préparation n’est nécessaire pour une radiographie de base sans produit de contraste. Mais si vous passez une radiographie avec produit de contraste, on peut vous demander de :

  • ne pas manger ou boire quoi que ce soit quelques heures avant l’examen;
  • prendre un laxatif;
  • avoir un lavement.

On peut vous administrer un produit de contraste :

  • par la bouche (voie orale);
  • par une aiguille insérée dans une veine (voie intraveineuse);
  • par le rectum (lavement);
  • par un tube mince (cathéter) inséré dans différents tissus du corps.

On vous demande d’enlever vos vêtements, vos bijoux et d’autres objets qui seraient dans le champ de rayonnement et qui pourraient nuire à la qualité des images. Selon la région examinée, vous vous allongez sur une table de radiographie ou bien vous vous assoyez ou vous vous tenez debout devant un appareil de radiographie. Il est possible qu’on mette un tablier de plomb sur la région pelvienne afin de protéger vos organes reproducteurs. On place l’appareil de radiographie au-dessus de la région devant être examinée.

Quand on fait la radiographie, vous devez rester vraiment immobile et parfois retenir votre respiration. Le technologue quitte la pièce ou se rend derrière un écran pendant la radiographie. Vous entendrez un petit bip ou un bourdonnement lorsque l’examen est terminé. Il est possible qu’on vous demande de changer de position afin qu’on puisse prendre une radiographie sous différents angles.

Effets secondaires

Pour la radiographie, on émet un rayonnement ionisant de faible niveau. Le rayonnement ionisant est assez puissant pour endommager les cellules de notre corps et accroître la possibilité qu’un cancer apparaisse. On surveille et on contrôle rigoureusement la radiographie afin de s’assurer que la dose de radiation émise soit la plus petite possible. Même si les radiographies sont multiples et répétées, la dose totale de radiation et le risque qui y est associé sont faibles. Les bienfaits de la radiographie surpassent le risque d’exposition à la petite quantité de radiation reçue lors de l’examen.

En de rares occasions, le produit de contraste peut causer une réaction allergique.

Ce que signifient les résultats

Les images semblables à des ombres qu’on observe à la radiographie sont produites par l’absorption de la radiation qui se fait différemment selon les tissus du corps. Les os absorbent le plus la radiation et semblent blancs. Le tissu graisseux et les autres tissus mous absorbent moins de radiation et apparaissent sous diverses teintes de gris. L’air absorbe le moins de radiation et les structures remplies d’air, comme les poumons, semblent noires.

On peut avoir recours à la radiographie pour chercher certains types de tumeurs et les examiner. La plupart des tumeurs se forment dans les tissus mous et n’apparaissent pas clairement à la radiographie. Une tumeur au poumon apparaît bien sur les images radiologiques en raison de l’air qui l'entoure.

Une radiographie ne permet pas de toujours faire la différence entre une tumeur cancéreuse (maligne) et une tumeur non cancéreuse (bénigne).

Ce qui se passe si les résultats sont anormaux

Votre médecin décide si des examens, des interventions, un suivi ou des traitements supplémentaires sont nécessaires.

Considérations particulières pour les enfants

Préparer un enfant à un examen ou à une intervention peut permettre de réduire son anxiété et d’accroître sa collaboration et l'aider à acquérir des habiletés d'adaptation. La préparation comprend l’explication de ce qui va se passer pendant l’intervention, dont ce qu'il verra, ressentira et entendra.

La préparation d’un enfant à une radiographie dépend de son âge et de son expérience. Apprenez-en davantage sur la façon d’aider un enfant à faire face aux tests et au traitement.

produit de contraste

Substance utilisée pour certaines interventions diagnostiques qui permet de mieux voir des parties du corps lors d’une radiographie ou d’autres tests d’imagerie.

Dans la plupart des cas, le produit de contraste est injecté à l’intérieur ou autour de la structure à examiner.

Le produit de contraste est aussi appelé colorant de contraste ou substance de contraste.

rayonnement ionisant

Type de rayonnement de haute énergie qui peut supprimer des particules d’un atome ou d’une molécule, provoquant ainsi la formation d’ions chargés. Ces ions chargés peuvent modifier l’ADN des cellules et, par conséquent, endommager ou détruire les cellules. Cela risque de faire augmenter le risque de cancer.

Le rayonnement ionisant est présent dans l’atmosphère. Il peut aussi provenir de tests ou de traitements médicaux, comme les rayons X ou la radiothérapie.

Histoires

Le Dr Stuart Peacock, chercheur, Canadian Centre for Applied Research in Cancer Control Une étude menée au Canadian Centre for Applied Research in Cancer Control a donné lieu à une nouvelle norme d’analyse pour la leucémie.

Plus de details

Ne manquez pas la Journée de sensibilisation à la reconstruction mammaire

La Journée de sensibilisation à la reconstruction mammaire est un événement annuel GRATUIT qui vous met en lien avec des experts en reconstruction mammaire renommés afin de répondre à toutes vos questions.

Plus de 30 événements à travers le Canada!

Apprenez-en plus