Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Rayons X

Les rayons X servent aux examens d’imagerie lors desquels on emploie de petites doses de radiation. Le terme « rayons X » décrit les rayons, l’examen même et les images produites des organes et des structures internes du corps. Toutefois, le mot radiographie est souvent utilisé au lieu de rayons X, comme ce sera le cas ici.

Les rayons X sont aussi appelés radiographie ou radiogramme.

Exemples de radiographies de base
Type de radiographieRégion étudiée

Radiographie pulmonaire

thorax, poumons, cœur et os voisins

Radiographie osseuse

os

Mammographie

seins

Pour certaines radiographies, on emploie un produit de contrasteproduit de contrasteSubstance utilisée pour certaines interventions diagnostiques qui permet de mieux voir des parties du corps lors d’une radiographie ou d’autres tests d’imagerie. afin de produire de meilleures images. Le produit de contraste appelé sulfate de baryum, par exemple, sert à faire apparaître clairement les organes et les structures sur l’image radiologique du transit œso-gastro-duodénal (TOGD).

Pourquoi on fait un examen aux rayons X

On peut faire un examen aux rayons X (radiographie) pour :

  • donner suite à des résultats douteux obtenus lors d’un examen physique ou d’une analyse de laboratoire
  • diagnostiquer un cancer
    • La radiographie peut aider les médecins à évaluer la taille d’une tumeur et à établir jusqu’où le cancer s’est propagé et s’il est présent dans d’autres organes et tissus (stade).
  • comparer la tumeur avant (valeur de référence), pendant et après le traitement
  • dépister un cancer, dans certains cas

Comment se déroule un examen aux rayons X

L’examen aux rayons X (radiographie) est généralement effectué au service de radiologie d’un hôpital ou d’une clinique, en consultation externe. La radiographie dure habituellement de 10 à 15 minutes, parfois plus.

  • Il est important qu’une femme mentionne au technologue en radiologie ou au radiologiste qu’elle est enceinte ou qu’elle croit l’être avant de passer une radiographie. Si un produit de contraste est administré, il est important qu’une femme mentionne au technologue en radiologie ou au radiologiste qu’elle allaite son enfant.
  • On demande à la personne d’enlever ses vêtements, ses bijoux et les autres objets qui seront dans le champ de rayonnement et qui pourraient nuire à la qualité des images.
  • Habituellement, aucune préparation n’est nécessaire pour une radiographie de base sans produit de contraste.
  • Il est possible qu’une préparation particulière soit nécessaire pour une radiographie avec produit de contraste :
    • On peut demander à la personne de :
      • ne pas manger ni boire quelques heures avant l’examen
      • prendre un laxatif
      • se faire un lavement
    • On administre le produit de contraste par :
      • voie orale
      • voie rectale (lavement)
      • injection
      • un tube mince (cathéter) inséré dans divers tissus du corps
  • Selon la région examinée, la personne doit s’allonger sur une table de radiographie, s’asseoir ou se tenir debout devant un appareil de radiographie.
  • Il est possible qu’on mette un tablier de plomb sur la région pelvienne afin de protéger les organes reproducteurs.
  • On place l’appareil de radiographie au-dessus de la région devant être examinée.
  • Quand on fait la radiographie, la personne doit rester vraiment immobile et parfois retenir sa respiration.
  • Le technologue quitte la pièce ou se rend derrière un écran pendant la radiographie.
  • On entend un petit bip ou un bourdonnement lorsque l’examen est terminé.
  • Il est possible qu’on demande à la personne de changer de position afin qu’on puisse prendre une radiographie sous différents angles.
  • Il est possible qu’on demande à la personne d’attendre jusqu’à ce que les images soient développées et que le personnel se soit assuré qu’elles sont claires.

Effets secondaires possibles

Les rayons X produisent un rayonnement ionisant de faible niveau, qui peut causer le cancer et d’autres anomalies. Le nombre et la complexité des rayons X nécessaires au diagnostic et à l’évaluation de l’étendue d’une maladie peuvent varier. Même si les doses sont multiples et répétées, la dose totale de radiation et le risque qui y est associé sont faibles. On surveille et on contrôle rigoureusement toutes les radiographies afin de s’assurer que la dose de radiation émise soit la plus petite possible. Les bienfaits auxquels on s’attend des rayons X doivent toujours surpasser tout risque possible.

En de rares occasions, le produit de contraste peut causer une réaction allergique.

Ce que signifient les résultats

Les images semblables à des ombres qu’on observe à la radiographie sont produites par l’absorption de la radiation qui se fait différemment selon les tissus du corps.

  • Les os absorbent le plus la radiation et semblent blancs.
  • Le tissu adipeux et les autres tissus mous absorbent moins de radiation et apparaissent sous diverses teintes de gris.
  • L’air absorbe le moins de radiation et les structures remplies d’air, comme les poumons, semblent noires.

On peut avoir recours aux rayons X pour rechercher certains types de tumeur et les examiner.

  • La plupart des tumeurs se développent dans les tissus mous et n’apparaissent pas clairement à la radiographie.
  • Une tumeur au poumon apparaît bien sur les images radiologiques en raison de l’air qui l'entoure.
  • Une radiographie ne permet pas de faire la différence entre une tumeur cancéreuse (maligne) et une tumeur non cancéreuse (bénigne).

Ce qui se passe si on détecte un changement ou une anomalie

Le médecin décide si des examens, des interventions, un suivi ou des traitements supplémentaires sont nécessaires.

Considérations particulières pour les enfants

Le fait qu'un enfant soit préparé à un examen ou à une intervention peut réduire son niveau d'anxiété, accroître sa collaboration et l'aider à développer des habiletés d'adaptation. Les parents ou la personne qui prend soin de l’enfant peuvent aider à le préparer en lui expliquant ce qui se passera lors de l’examen, dont ce qu'il verra, ressentira et entendra.

  • L’enfant sera probablement seul dans la pièce.
  • La radiographie est tout à fait indolore.
  • L’enfant devra rester immobile pendant quelques secondes alors qu’on fait la radiographie.
  • Si on lui administre un produit de contraste, ce sera par injection intraveineuse, lavement ou cathéter, selon le type d’étude mené.

La préparation que vous pouvez fournir à un enfant qui passera une radiographie dépend de son âge et de son expérience. Consultez la section suivante pour obtenir davantage de renseignements spécifiques à chaque groupe d'âge sur la façon d’aider un enfant à faire face aux tests et au traitement.

Histoires

Dr Barbara Triggs Raine Des rongeurs qui nous fournissent des armes contre le cancer

Plus de details

Information sur le cancer dans plus de cent langues

Illustration d’un point d’interrogation

Le Service d’information sur le cancer (SIC) de la Société canadienne du cancer est le seul service téléphonique national, bilingue et sans frais au Canada à offrir de l’information sur le cancer dans plus de cent langues.

Apprenez-en plus