Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Échographie transrectale (ETR)

L’échographie transrectale (ETR) est aussi appelée sonogramme de la prostate ou échographie endorectale. On y a recours pour observer la prostate et les tissus qui l’entourent. Un transducteur ultrasonore, aussi appelé sonde, envoie des ondes sonores à travers la paroi du rectum jusque dans la prostate et les tissus voisins. Un ordinateur analyse les modèles d’ondes, appelés échos, lorsque ces ondes rebondissent sur les organes et les convertit en image que les médecins peuvent voir sur un écran vidéo.

Pourquoi on fait une ETR

On a souvent recours à une ETR pour aider à diagnostiquer le cancer de la prostate si le taux d’antigène prostatique spécifique (APS) est élevé, si le médecin sent à la palpation une région anormale lors du toucher rectal (TR) ou si un homme présente certains symptômes, comme une difficulté à uriner. Une ETR est pratiquée pour :

  • rechercher des régions anormales dans la prostate;
  • guider une aiguille durant une biopsie pratiquée pour prélever du tissu de la prostate;
  • observer la taille et la forme de la prostate.

On peut aussi faire une ETR pour savoir ce qui cause l’infertilité, comme un kyste à l’appareil reproducteur de l’homme.

Une ETR peut aussi être utilisée pour administrer des traitements pour un cancer ou une affection non cancéreuse de la prostate ou des structures voisines. Par exemple, les médecins peuvent réaliser une ETR pour installer un implant en vue d’une curiethérapie, administrer des ultrasons focalisés de haute intensité (UFHI) ou pratiquer une cryochirurgie.

Comment se déroule une ETR

L’ETR est généralement effectuée dans le bureau du médecin, à la clinique ou à l’hôpital. L’examen dure habituellement de 15 à 30 minutes et vous pouvez rentrer à la maison le jour même.

Une préparation spéciale est nécessaire avant une ETR. Si vous prenez certains médicaments qui éclaircissent le sang, votre médecin vous indiquera de cesser de les prendre de 7 à 10 jours avant l’examen. On vous fera un lavement de 1 à 4 heures avant l'intervention pour aider à nettoyer le côlon et le rectum. Juste avant l’intervention, l’équipe de soins peut vous demander d’uriner pour vider votre vessie.

Au cours de l’examen, on vous demandera probablement de vous coucher sur le côté, avec les genoux repliés sur votre thorax. Le médecin met un couvercle de protection et un lubrifiant sur la sonde ultrasonore. Il insère ensuite la sonde, qui est environ de la largeur d’un doigt, dans le rectum. Vous pourriez ressentir une certaine pression ou avoir une sensation de plénitude au niveau du rectum quand le transducteur est en place.

Il arrive que les médecins utilisent l’ETR pour les aider à faire des prélèvements dans la prostate lors d’une biopsie par forage.

La plupart des hommes ne présenteront aucun effet secondaire lié à l’ETR elle-même. La plupart du temps, les effets secondaires se manifestent lorsqu’on a recours à l’ETR durant une biopsie de la prostate.

Comment on fait une biopsie de la prostate à l’aide de l’ETR

Le médecin peut avoir recours à l’ETR pour guider une aiguille dans une région anormale de la prostate afin d’y prélever des cellules ou du tissu. Le prélèvement de tissu est ensuite examiné au microscope pour vérifier la présence de cancer.

Le médecin place l'aiguille à côté de la sonde ultrasonore. Il pousse ensuite l'aiguille à travers la paroi du rectum jusque dans la prostate. Le médecin se sert d’une aiguille à ponction fine pour faire des prélèvements de tissus dans différentes parties de la prostate. Ce type de biopsie est appelé biopsie par forage ou biopsie au trocart. On fait des prélèvements dans différentes régions de la prostate, y compris dans toute région qui semble anormale à l’échographie. Dans la plupart des cas, le médecin prélèvera de 10 à 12 échantillons de tissus (communément appelés « carottes »).

Il est possible que la biopsie par forage cause un certain inconfort, c’est pourquoi le médecin pourrait injecter un anesthésiqueanesthésiqueMédicament qui cause l’anesthésie (perte partielle ou totale de sensation ou de conscience). dans la prostate avant d’effectuer la biopsie. Apprenez-en davantage sur la biopsie par forage.

Les effets secondaires de la biopsie de la prostate réalisée à l’aide d’une ETR peuvent comprendre les suivants :

  • Saignements au rectum pendant quelques jours
  • Sensibilité et douleur
  • Sang dans l’urine ou le sperme pendant les 6 semaines qui suivent l’intervention
  • Infection
  • Symptômes de l’appareil urinaire inférieur, y compris besoin d’uriner souvent (mictions fréquentes), jet d’urine faible ou lent, ou miction goutte à goutte
  • Mictions douloureuses

Il est possible que votre médecin prescrive des antibiotiques avant et après une biopsie de la prostate. Les antibiotiques peuvent réduire le risque d’infection. Assurez-vous de consulter votre médecin si vous présentez de la fièvre dans les quelques jours suivant l’intervention, car cela pourrait être un signe d’infection.

Ce que signifient les résultats

Un résultat anormal à l’ETR peut signifier que l’homme présente :

  • une augmentation de la taille de la prostate (hyperplasie bénigne);
  • une inflammation ou une infection de la prostate (prostatite);
  • un cancer de la prostate.

Si on détecte une région anormale à l’ETR mais qu’on ne détecte pas de cancer dans les prélèvements biopsiques, il se peut qu'on doive faire une autre biopsie de la prostate de 6 à 12 mois plus tard si :

  • le taux d’APS augmente;
  • on a observé des cellules précancéreusesprécancéreusesSe dit d’un état susceptible d’évoluer vers un cancer. lors de la première biopsie.

Ce qui se passe si on détecte un changement ou une anomalie

Le médecin décide si des examens, des interventions, un suivi ou des traitements supplémentaires sont nécessaires.

Histoires

Dr Marc Therrien Le Dr Marc Therrien s’emploie à bloquer une protéine impliquée dans le développement du cancer.

Plus de details

Faire face au fardeau financier du cancer

Illustration de pièces de monnaie

La Société canadienne du cancer fournit de précieux renseignements sur les programmes gouvernementaux en matière de revenu, l’aide financière et les autres ressources à la disposition des familles qui essaient de boucler leur budget en cette période difficile.

Apprenez-en plus