Vous êtes ici:

Thoracentèse

La thoracentèse est une intervention qui permet de retirer du liquide ou de l’air qui se trouve dans l’espace situé entre les poumons et la paroi du thorax (espace pleural). Pour ce faire, on utilise une aiguille creuse ou un tube de plastique qu’on insère à travers la paroi de la cage thoracique. Normalement, seule une petite quantité de liquide est présente dans l’espace pleural.

Pourquoi on fait une thoracentèse

On fait une thoracentèse pour diagnostiquer et traiter certains troubles pulmonaires. On peut faire une thoracentèse pour :

  • prélever du liquide afin de l’examiner au microscope;
  • enlever l’excès de liquide de la cavité pleurale (épanchement pleuralépanchement pleuralAccumulation anormale de liquide dans la cavité pleurale (espace entre les poumons et la paroi de la cage thoracique).);
  • retirer l’air qui est emprisonné dans la cavité pleurale et qui cause des troubles au cœur et aux poumons (pneumothorax).

Comment se déroule une thoracentèse

La thoracentèse peut être effectuée à l’hôpital ou en consultation externe.

Votre équipe de soins vous indiquera comment vous préparer à la thoracentèse. Mentionnez à votre équipe de soins tous les médicaments sur ordonnance et en vente libre que vous prenez.

Pour la thoracentèse, vous serez assis sur le bord d’une chaise ou d’un lit. On vous demandera de vous pencher vers l’avant et de poser vos bras sur une petite table.

Après avoir appliqué un anesthésique local pour engourdir la région où l’aiguille est insérée, le médecin fait une petite coupure et insère une aiguille mince et creuse ou un petit tube de plastique (cathéter pleural). Pour atteindre l’espace pleural, on insère l’aiguille le plus souvent dans le dos, entre les côtes. On a parfois recours à l’échographie pour aider le médecin à trouver le bon endroit où insérer l’aiguille ou le tube.

L’excès de liquide est retiré par l’aiguille ou le tube. Une fois qu’on a enlevé le liquide, les poumons peuvent se dilater et laisser entrer plus d’air, ce qui facilite la respiration.

Une petite quantité de liquide est expédiée au laboratoire afin qu’elle soit examinée au microscope.

On enlève l’aiguille ou le tube après avoir drainé le liquide, puis on applique un bandage sur la coupure.

Si le médecin croit que du liquide s’accumulera de nouveau, il peut mettre en place un drain pleural tunnellisé. L’une des extrémités de ce cathéter est insérée dans l’espace pleural, tandis que l’autre extrémité est fixée à une bouteille ou à un contenant à l’extérieur du corps. Le liquide peut être drainé à domicile, sans que vous ayez besoin de toujours retourner à l’hôpital.

Après la thoracentèse, il est possible que vous passiez une radiographie pulmonaire. Cet examen permet au médecin de savoir jusqu’à quel point l’espace pleural a été drainé et peut l’aider à s’assurer que les poumons se sont dilatés et fonctionnent normalement.

La thoracentèse dure habituellement de 10 à 15 minutes. Elle pourrait prendre un peu plus de temps s’il y a beaucoup de liquide à retirer.

Effets secondaires possibles

Peu importe l’intervention, il est possible que des effets secondaires se produisent. Ces effets sont rares après une thoracentèse, mais ils peuvent comprendre les suivants :

  • Inconfort ou douleur à l’endroit où l’aiguille ou le tube a été inséré
  • Ecchymose ou saignements
  • Infection
  • Affaissement du poumon

Ce que signifient les résultats

Un excès de liquide dans l’espace pleural peut être causé par plusieurs types de cancer, dont ceux-ci :

  • Cancer du poumon
  • Cancer du sein
  • Lymphome non hodgkinien
  • Lymphome hodgkinien
  • Cancer de l’ovaire

Un excès de liquide dans l’espace pleural peut être causé par d’autres affections, dont les suivantes :

  • Infection pulmonaire
  • Insuffisance cardiaque (le cœur ne pompe pas suffisamment de sang dans le corps)
  • Insuffisance rénale (reins)
  • Insuffisance hépatique (foie)

Ce qui se passe si on détecte un changement ou une anomalie

Le médecin décide si d’autres examens, interventions, soins de suivi ou traitements sont nécessaires.

Considérations particulières pour les enfants

Le fait de préparer un enfant à un examen ou à une intervention peut réduire son niveau d'anxiété, accroître sa collaboration et l'aider à développer des habiletés d'adaptation. Les parents ou la personne qui prend soin de l’enfant peuvent aider à le préparer en lui expliquant ce qui se passera lors de l’examen, dont ce qu'il verra, ressentira, entendra, goûtera ou sentira.

La préparation d’un enfant à la thoracentèse dépend de son âge et de son expérience. Apprenez-en davantage sur la façon d’aider votre enfant à faire face aux tests et au traitement.

Histoires

Sophie Lebel Ma famille est fière du travail que j’accomplis pour amener des changements positifs dans la vie des gens.

Lisez l’histoire de Dre Lebel

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus