Vous êtes ici:

Biopsie par rasage

Une biopsie par rasage est une épreuve diagnostique lors de laquelle on enlève un petit fragment à la surface de la peau à l’aide d’une lame tranchante. Le prélèvement de peau est ensuite examiné au microscope.

Pourquoi on fait une biopsie par rasage

On a recours à la biopsie par rasage seulement pour des masses ou des régions anormales qui se situent à la surface ou sur la couche externe de la peau, ce qui inclut l’épiderme et la partie la plus superficielle du derme.

On pratique une biopsie par rasage principalement pour diagnostiquer :

  • certains types de cancer de la peau autre que le mélanome, comme le carcinome basocellulaire et le carcinome spinocellulaire;
  • d’autres tumeurs de la peau, dont la kératose sénile (état précancéreux de la peau);
  • des tumeurs ou des affections cutanées non cancéreuses, comme la kératose séborrhéique.

Dans certains cas, on a recours à la biopsie par rasage comme traitement visant à enlever totalement une masse non cancéreuse comme une verrue ou un acrochordon.

Comment se déroule une biopsie par rasage

La biopsie par rasage est habituellement effectuée dans le bureau du médecin ou dans une clinique. L’intervention dure habituellement de 10 à 15 minutes.

On nettoie la peau et on applique un anesthésique local pour geler la région afin que vous ne ressentiez aucune douleur. Il est possible qu’une bosse ronde (papule) se forme. Le médecin utilise une lame tranchante pour raser la tumeur.

Après la biopsie, on arrête le saignement en appliquant une substance chimique sur la plaie ou en chauffant la plaie à l’électricité (cautérisation). Vous n’avez pas besoin points de suture. Il est possible qu’on applique un bandage sur la plaie, et vous pouvez rentrer à la maison tout de suite après la biopsie.

Schéma de la biopsie par rasage

 

Effets secondaires

Peu importe le type d’examen, il est possible que des effets secondaires se produisent, mais chaque personne les ressent différemment.La plupart des effets secondaires causés par une biopsie par rasage sont temporaires. Les effets peuvent être ceux-ci :

  • endolorissement ou sensibilité au site de la biopsie
  • petit saignement
  • infection de la plaie
  • formation de tissu cicatriciel

Ce que signifient les résultats

Le prélèvement biopsique est expédié au laboratoire. Un pathologiste (médecin spécialisé dans les causes et la nature des maladies) examine le prélèvement. Le rapport de pathologie décrit les types de cellules présentes dans le tissu prélevé et précise si elles sont normales ou anormales.

Un résultat anormal peut signifier qu’une masse non cancéreuse, un état précancéreux ou un cancer est présent. Selon les résultats, votre médecin décidera si d’autres examens, un traitement ou un suivi sont nécessaires.

épiderme

Couche superficielle, ou externe, de la peau (qui recouvre le derme) qui est composée de cellules squameuses et de cellules basales. L’épiderme contient aussi des mélanocytes (cellules qui fabriquent la mélanine qui donne à la peau sa couleur).

L’adjectif épidermique désigne tout ce qui est relatif à l’épiderme, comme dans cellule épidermique. L’adjectif épidermoïde signifie qui est constitué de tissu épidermique ou qui y ressemble, comme dans carcinome épidermoïde.

derme

Couche interne de la peau, entre l’épiderme et le tissu sous-cutané, qui contient les terminaisons nerveuses, les vaisseaux sanguins, les vaisseaux lymphatiques, les follicules pileux et les glandes.

cautérisation

Intervention qui consiste à utiliser une source de chaleur ou un produit chimique pour brûler et détruire des tissus.

Quand l’instrument utilisé pour la cautérisation est chauffé à l’électricité, on parle d’électrocautérisation. Quand le produit chimique est appliqué directement sur le tissu, on parle de cautérisation chimique.

La cautérisation sert à détruire des tissus anormaux ou des cellules cancéreuses, ou à sceller des vaisseaux sanguins afin d’arrêter un saignement.

Histoires

Dr Connie Eaves Suivre la croissance des cellules souches

Passer à l’action contre tous les cancers

Icône – point d’interrogation

Le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer révèle que les cancers du poumon, colorectal, du sein et de la prostate devraient représenter la moitié de tous les nouveaux cas de cancer diagnostiqués en 2017. Découvrez ce que vous pouvez faire pour réduire le fardeau du cancer.

Apprenez-en plus