Vous êtes ici:

Chirurgie de Mohs

La chirurgie de Mohs est aussi connue sous le nom de chirurgie micrographique de Mohs. Il s’agit d’une intervention chirurgicale lors de laquelle on retire une tumeur par petites couches jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de cellules cancéreuses. Son objectif est d’enlever le cancer tout en laissant la plus grande quantité de tissu sain possible.

Pourquoi pratiquer une chirurgie de Mohs

On peut avoir recours à la chirurgie de Mohs pour traiter différents types de cancer de la peau, y compris le carcinome basocellulaire, le carcinome spinocellulaire, certains types de mélanome et d’autres types rares. Cette chirurgie est utilisée pour traiter des tumeurs qui :

  • se trouvent dans des régions où il est important d’enlever le moins de tissu possible (comme les paupières, les oreilles, le nez, les lèvres, la peau à la naissance des cheveux, les organes génitaux, les doigts ou les orteils)
  • sont de grande taille (afin de laisser une plus petite cicatrice)
  • sont réapparues ou présentent un risque élevé de récidive
  • se trouvent dans des régions ayant déjà été traitées par radiothérapie ou comportant une cicatrice
  • croissent rapidement
  • surviennent chez des personnes immunodéprimées
  • ont un contour (marge) mal délimité

Comment se déroule une chirurgie de Mohs

La chirurgie de Mohs est généralement effectuée dans le bureau du médecin ou à l’hôpital, en consultation externe.

On administre un anesthésique local pour geler la région qui sera opérée. Le chirurgien se sert d’un scalpel pour retirer la partie visible de la tumeur ainsi qu’une mince couche de tissu sous-jacent. Un pansement temporaire est ensuite placé sur la coupure (incision).

L’échantillon de tissu est envoyé à un laboratoire où il est examiné au microscope pour déterminer s’il renferme des cellules cancéreuses.

Si c’est le cas, une autre mince couche de tissu est enlevée et examinée. Le prélèvement et l’évaluation de chaque couche prend environ 1 heure : la chirurgie dure de 20 à 30 minutes et l’examen du tissu au microscope dure environ 30 minutes.

On répète ces étapes jusqu’à ce que le tissu prélevé ne contienne plus de cellules cancéreuses et qu’il soit entouré d’une marge de tissu sain.

Lorsque tout le cancer est enlevé, on répare la plaie, ce qui peut être fait en :

  • laissant la plaie guérir d’elle-même
  • refermant la plaie à l’aide de points de suture
  • recouvrant la plaie avec de la peau provenant d’une greffe ou d’un lambeau cutané
  • consultant un chirurgien plasticien qui réparera la région opérée (si la chirurgie était importante)

Effets secondaires

Il est possible que des effets secondaires surviennent après l’intervention, mais chaque personne les ressent différemment. Les effets secondaires peuvent se manifester n’importe quand pendant, tout de suite après ou quelques jours voire quelques semaines après la chirurgie de Mohs. Ceux-ci peuvent comprendre :

  • douleur, sensibilité ou sensation de brûlure
  • enflure
  • saignements et ecchymoses
  • infection
  • cicatrices
  • lésions nerveuses pouvant provoquer un engourdissement

Avisez les membres de votre équipe de soins si vous éprouvez ces effets secondaires ou d’autres problèmes que vous croyez liés à la chirurgie. Plus vite vous les informez de ces problèmes, plus rapidement ils pourront vous proposer des moyens de les prendre en charge.

immunosuppression

Réduction ou abolition de la capacité du système immunitaire à combattre les infections et les maladies.

L’immunosuppression peut être causée par des maladies, comme le sida ou le lymphome. Elle peut aussi être un effet secondaire de certains agents chimiothérapeutiques. Les médecins peuvent également provoquer volontairement l’immunosuppression avant une greffe d’organe ou de cellules souches afin de prévenir le rejet.

Cette affection est aussi appelée immunodépression.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Barbara Triggs Raine Des rongeurs qui nous fournissent des armes contre le cancer

Plus de details

Financer des projets de recherche de calibre international

Icône – papier

Le cancer touche tous les Canadiens, mais ensemble, nous pouvons réduire le fardeau en investissant dans la recherche et la prévention. Découvrez l’impact de la recherche que nous finançons.

Apprenez-en plus