Vous êtes ici:

Technique d'excision électrochirurgicale à l'anse (LEEP)

Lors de la technique d’excision électrochirurgicale à l’anse, ou LEEP, une boucle de fil métallique mince chauffée à l’électricité permet d'enlever le tissu anormal du col de l’utérus. La boucle (anse) de fil agit comme un scalpel pour enlever le tissu. La LEEP peut aussi être appelée excision à l'anse ou excision à l'anse large de la zone de transformation (LLETZ).

La LEEP est l’une des façons de faire une biopsie conique.

Pourquoi on fait une LEEP

On peut faire une LEEP pour :

  • essayer de trouver la cause d’un résultat de test Pap anormal;
  • diagnostiquer des changements précancéreux du col de l’utérus et un cancer du col de l’utérus;
  • traiter des états précancéreux du col de l’utérus et un carcinome in situ dans le col de l’utérus.

Comment se déroule la LEEP

La LEEP ne dure habituellement que quelques minutes et vous n’avez pas besoin de vous préparer d’une manière particulière. Elle peut se dérouler dans le bureau du médecin, à la clinique de colposcopie ou à l'hôpital.

Pour la LEEP, vous êtes dans la même position que lors du test Pap, c’est-à-dire allongée sur le dos avec les pieds dans les étriers. Le médecin insère un spéculum (instrument utilisé lors du test Pap également) dans le vagin pour le garder ouvert. On vous fera une anesthésie locale pour engourdir votre col de l’utérus et on pourrait vous donner des antidouleurs par la bouche ou par intraveineuse (IV).

Le médecin se sert du colposcope (instrument muni d’une loupe et d’une lumière) pour observer le vagin et le col de l’utérus et pour diriger l’anse de fil métallique dans le tissu du col. Cette anse de fil chauffé lui permet d’enlever le tissu. Lors de l’intervention, vous pouvez entendre un bruit qui ressemble à celui d’une balayeuse. Il provient d’un instrument qui aspire la fumée engendrée par la LEEP.

Le médecin peut faire un curetage endocervical en même temps que la LEEP. Lors de ce type de curetage, on utilise une brosse ou un outil appelé curette pour enlever des cellules du canal endocervical (passage qui relie l’utérus au vagin).

Le tissu et les cellules qu’on a enlevés du col de l’utérus sont ensuite envoyés au laboratoire pour être examinés au microscope.

Après une LEEP, la majorité des femmes sont en mesure de reprendre la plupart de leurs activités normales en 1 à 3 jours. On vous indiquera cependant d’éviter les rapports sexuels, les douches vaginales et l’emploi de tampons pendant 3 à 4 semaines.

Vous passerez un test Pap aux 4 à 6 semaines. Quand vos résultats auront été normaux à quelques reprises, vous et votre médecin déciderez à quelle fréquence vous devriez passer ce test. Il y a un faible risque qu’on doive répéter la LEEP si la maladie est encore présente après la première intervention.

Effets secondaires

Peu importe le traitement, il est possible que des effets secondaires se produisent. Cependant, ils n’affectent pas toutes les personnes; si c’est le cas, chacune ne les ressent pas de la même façon.

Voici certains effets secondaires fréquents :

  • crampes semblables à celles éprouvées lors des menstruations
  • écoulements vaginaux brun foncé au cours de la première semaine
  • légers saignements vaginaux ou écoulements vaginaux au cours des 3 semaines qui suivent la chirurgie

Voici des effets secondaires moins fréquents mais plus graves :

  • saignements vaginaux importants
  • douleur qui ne disparaît pas même avec la prise d’analgésiques
  • signes d’infection comme une douleur plus intense, de la fièvre et des écoulements vaginaux jaunâtres qui sentent mauvais

La plupart des femmes n’ont pas de problèmes après une LEEP. Mais en voici quelques-uns qui peuvent se produire :

  • accouchement précoce si vous tombez enceinte après la LEEP
  • menstruations douloureuses et difficulté à tomber enceinte (à cause du rétrécissement du col de l’utérus ou du tissu cicatriciel qui s’y est formé)

Ce que signifient les résultats

Un pathologiste observera au microscope le tissu prélevé lors de la LEEP. Il indiquera dans son rapport au médecin si les cellules du col de l’utérus sont normales, précancéreuses ou cancéreuses.

Ce qui se passe si les résultats sont anormaux

Votre médecin peut recommander d’autres examens, interventions, soins de suivi ou traitements.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Steven Jones La génétique du cancer au service de la personnalisation des traitements

Plus de details

Ensemble, nous pouvons réduire le fardeau du cancer

Icône – bécher

L’an dernier, avec les fonds dont nous disposions, nous avons réussi à financer seulement 40 pour cent des projets de recherche considérés comme de grandes priorités. Imaginez l’impact que nous pourrions avoir si nous étions capables d’en financer 100 pour cent.

Apprenez-en plus