Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Technique d'excision électrochirurgicale à l'anse (LEEP)

Lors de la technique d’excision électrochirurgicale à l’anse, ou LEEP, on fait circuler un courant électrique dans une boucle de fil métallique mince dans le but d'enlever le tissu anormal du col de l’utérus. La boucle (anse) de fil agit comme un scalpel pour enlever le tissu. La LEEP peut aussi être appelée excision à l'anse large de la zone de transformation (LLETZ) ou excision à l'anse.

Pourquoi on a recours à la LEEP

La LEEP est l’une des façons de faire une biopsie conique. On peut avoir recours à la LEEP pour :

  • surveiller les résultats de tests Pap qui sont toujours anormaux;
  • diagnostiquer des changements précancéreux;
  • diagnostiquer un cancer invasif du col de l’utérus (cancer qui s’étend dans le tissu voisin ou qui s’est propagé au-delà du col);
  • traiter un état précancéreux ou un carcinome in situ du col de l’utérus.

Comment se déroule la LEEP

Vous n’avez pas besoin de vous préparer d’une manière particulière avant la LEEP, qui ne dure habituellement que quelques minutes. Elle peut se dérouler dans le bureau du médecin, à la clinique de colposcopie ou à l'hôpital.

Pour commencer, le médecin insère un spéculum (instrument utilisé lors du test Pap également) dans votre vagin pour le garder ouvert. On vous administre une anesthésie locale (on gèle la région) pour engourdir le col de votre utérus. Vous pouvez sentir une légère piqûre suivie d’un peu de douleur ou de crampes.

Le médecin se sert ensuite du colposcope (instrument muni d’une loupe et d’une lumière) pour observer le vagin et le col de l’utérus et diriger l’anse de fil métallique dans le tissu du col. Cette anse de fil lui permet d’enlever le tissu. Une fois que l’intervention est finie, le médecin applique une solution spéciale sur le col ou utilise la chaleur pour stopper un saignement (électrocautérisation).

Le médecin peut faire un curetage endocervical en même temps que la LEEP. Lors de ce type de curetage, on utilise un instrument spécial appelé curette ou brosse pour enlever des cellules du canal endocervical (passage qui relie l’utérus au vagin).

Une fois qu’on a enlevé le tissu du col de l’utérus, on l’envoie au laboratoire afin qu’il soit examiné au microscope.

Après la LEEP, il y a souvent des pertes vaginales. Elles peuvent durer quelques semaines, alors votre équipe de soins vous mentionnera d’utiliser des serviettes hygiéniques. N’insérez rien dans votre vagin, comme des tampons ou des douches vaginales, pendant les 2 à 4 semaines qui suivent l’intervention. Vous devriez aussi éviter les relations sexuelles au cours des 2 à 4 semaines qui suivent la LEEP. Signalez au médecin toute douleur inhabituelle au bassin, un saignement important (avec ou sans caillots), une douleur abdominale intense ou des signes d'infection (écoulement malodorant ou fièvre).

Effets secondaires

Peu importe le traitement, il est possible que des effets secondaires se produisent. Cependant, ils n’affectent pas toutes les personnes; si c’est le cas, chacune ne les ressent pas de la même façon.

Les effets secondaires à court terme peuvent se manifester lors de la LEEP, tout de suite après ou seulement quelques semaines plus tard. En général, ils sont temporaires. Ces effets peuvent être les suivants :

  • crampes semblables à celles qui se manifestent lors des menstruations;
  • pertes brun foncé;
  • saignement important ou légers saignements vaginaux;
  • infection;
  • rétrécissement, ou sténose, du col de l’utérus susceptible de provoquer, dans de rares cas, des menstruations douloureuses.

Les effets secondaires à long terme peuvent apparaître des mois ou des années après la LEEP et durer longtemps. La plupart des femmes n’ont pas d'effets secondaires à long terme à la suite d'une LEEP. Des études récentes portent à croire que la LEEP n’affecte probablement pas la fertilité de la femme. Les femmes qui ont déjà eu une LEEP pourraient accoucher un peu plus tôt que celles qui n’ont jamais eu cette intervention. Si vous tombez enceinte après une LEEP, assurez-vous d’en informer votre équipe de soins afin qu’ils puissent surveiller votre grossesse et détecter les signes d’un accouchement possiblement prématuré.

Ce que signifient les résultats

Un pathologiste examinera au microscope le tissu enlevé lors de la LEEP. Il indiquera dans son rapport au médecin si les cellules du col de l’utérus sont normales, s’il y a un état précancéreux du col ou s’il y a un cancer du col.

Ce qui se passe si le résultat est anormal

Selon le rapport de pathologie, votre médecin décidera si des examens, des interventions ou des traitements supplémentaires sont nécessaires.

Le suivi peut comprendre :

  • une colposcopie;
  • un test Pap;
  • un test de dépistage du VPH;
  • une biopsie;
  • un curetage endocervical (intervention lors de laquelle on se sert d’un outil spécial appelé curette ou brosse pour prélever des cellules du canal endocervical habituellement lors de la colposcopie).

Histoires

Dr Jessie Lee-McIsaac Prévenir le cancer par des politiques de vie saine en milieu scolaire

Plus de details

Du soutien de la part de quelqu’un qui « est passé par là »

Illustration d’une conversation

Le programme de soutien par les pairs de la Société canadienne du cancer est un service d’entraide téléphonique qui consiste à jumeler les personnes atteintes de cancer et leurs aidants à des bénévoles ayant reçu une formation spéciale.

Apprenez-en plus