Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Formule sanguine complète (FSC)

La formule sanguine complète (FSC) est une analyse de sang qui permet d’évaluer le nombre de globules rougesglobules rougesType de cellule sanguine qui transporte l’oxygène vers tous les organes et tissus du corps et qui participe à l’élimination du dioxyde de carbone. Les globules rouges contiennent l’hémoglobine (protéine qui véhicule l’oxygène et qui donne au sang sa couleur rouge) et sont fabriqués dans la moelle os (GR, ou érythrocytes), de globules blancsglobules blancsType de cellule sanguine qui aide le corps à lutter contre les infections et les maladies. (GB, ou leucocytes) et de plaquettesplaquettesType de cellule sanguine qui est nécessaire à la coagulation du sang. Les plaquettes sont fabriquées dans la moelle osseuse. (thrombocytes) ainsi que leur qualité.

La FSC comprend les renseignements suivants :

  • numération érythrocytaire – nombre total de GR
  • numération leucocytaire – nombre total de GB
  • taux d’hémoglobinehémoglobineProtéine présente dans les globules rouges qui transporte l’oxygène vers les tissus et qui donne au sang sa couleur rouge. (Hb) – quantité totale d’hémoglobine dans le sang
  • hématocritehématocriteProportion (en volume) de globules rouges présents dans un échantillon de sang. L’hématocrite est une mesure à la fois du nombre et de la taille des globules rouges présents dans un échantillon de sang. (Ht) – fraction du sang composée de GR
  • volume globulaire moyen (VGM) – taille moyenne des GR
  • teneur corpusculaire moyenne en hémoglobine (TCMH) – quantité moyenne d’hémoglobine par GR
  • concentration corpusculaire moyenne en hémoglobine (CCMH) – concentration moyenne d’hémoglobine par GR
  • numération plaquettaire – nombre de plaquettes
  • formule leucocytaire – différents types de GB exprimés en pourcentage

Pourquoi on fait une FSC

On peut faire une FSC pour :

  • obtenir de l’information sur l’état de santé général d’une personne
  • évaluer la qualité de fonctionnement des organes qui fabriquent le sang, comme la moelle osseuse et la rate
  • vérifier la présence d’une anémie (baisse du nombre de globules rouges sains)
  • vérifier la présence d’une infection
  • fournir des valeurs de référence auxquelles on pourra comparer les résultats de prochaines FSC effectuées pendant et après le traitement
  • surveiller les effets du traitement, en particulier de ceux qui peuvent causer une aplasie médullaire (trouble caractérisé par l’incapacité de la moelle osseuse de produire des quantités normales de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes).

Comment se déroule une FSC

On fait habituellement la FSC dans un laboratoire privé ou au laboratoire de l’hôpital. Aucune préparation spéciale n’est habituellement nécessaire.

  • On prélève généralement le sang dans une veine du bras.
  • On entoure le bras d’un garrot ou d’une bande élastique pour exercer une pression dans la région et faire saillir la veine.
  • Il est possible qu’on demande à la personne d’ouvrir et de fermer le poing pour faire saillir les veines davantage.
  • On nettoie et désinfecte la peau.
  • On insère une aiguille dans une veine et on prélève une petite quantité de sang.
    • La personne ressent une piqûre ou une brûlure.
  • Le prélèvement est recueilli dans un tube dont l’étiquette porte le nom de la personne et d’autres renseignements qui l’identifient.
  • On enlève ensuite le garrot et on retire l’aiguille.
    • Il est possible de ressentir un léger malaise lors du retrait de l’aiguille.
  • On applique une pression dans la région où on a inséré l’aiguille jusqu’à ce que le saignement cesse.
  • Il se peut qu’on mette un pansement adhésif.
  • On envoie le prélèvement au laboratoire aux fins d’analyses par des appareils particuliers ou d’examens au microscope ou bien des deux.

Effets secondaires possibles

Un prélèvement sanguin effectué pour une FSC peut engendrer certains effets secondaires :

  • saignement
  • ecchymose
  • infection

Ce que signifient les résultats

Les valeurs de référence peuvent varier d’une personne à l’autre et d’un laboratoire à l’autre. De nombreux facteurs peuvent affecter les résultats d’une FSC. Un résultat anormal ne permet pas nécessairement d’identifier le problème, alors on devra faire d’autres examens.

Mots courants pour décrire les résultats d’une FSC
MotSignification

Anémie

baisse du nombre de GR ou du contenu en hémoglobine dans les GR

Leucopénie

baisse du nombre de GB

Leucocytose

hausse du nombre de GB

Neutropénie

baisse du nombre de neutrophiles

Thrombocytopénie

baisse du nombre de plaquettes

Thrombocytose

hausse du nombre de plaquettes

Valeurs anormales d’une FSC
Cellules sanguinesHausse pouvant être causée par :Baisse pouvant être causée par :

GB

  • une infection
  • une leucémie
  • certains syndromes myéloprolifératifssyndromes myéloprolifératifsSyndrome désignant un groupe de maladies qui affectent la moelle osseuse et qui sont caractérisées par l’accumulation d’un grand nombre de cellules sanguines ( globules rouges, globules blancs ou plaquettes) anormales dans la moelle osseuse et dans le sang.
  • certains types de cancer (le carcinome bronchiquecarcinome bronchiqueTumeur cancéreuse (maligne) qui prend naissance dans les bronches (larges conduits qui relient la trachée à chacun des poumons). par exemple)
  • certains médicaments, comme les facteurs de stimulation des coloniesfacteurs de stimulation des coloniesSubstance qui incite la moelle osseuse à produire des globules blancs, des globules rouges et des plaquettes.
  • le stress, les allergies, l’exercice ou une lésion tissulaire, parfois
  • des infections virales
  • une infection bactérienne qui déborde les défenses du corps
  • une aplasie médullaire causée par certains médicaments, la chimiothérapie ou la radiothérapie
  • des affections de la moelle osseuse, comme la leucémie ou un syndrome myélodysplasique (SMD)syndrome myélodysplasique (SMD)Syndrome désignant un groupe de maladies qui affectent la moelle osseuse et font en sorte que cette dernière ne produit pas assez de cellules sanguines matures et saines. Les personnes atteintes d’un SMD ont un nombre peu élevé de globules blancs et de plaquettes et un nombre accru de monocytes dans
  • l’anémie
  • l’immunosuppression

GR

  • la déshydratation (engendrée par une importante diarrhée par exemple)
  • une maladie du rein
  • certaines maladies pulmonaires
  • la maladie de Vaquez (syndrome myéloprolifératif)
  • une anémie due à :
    • un saignement prolongé ou une perte de sang (hémorragie)
    • un apport alimentaire insuffisant en fer ou en certaines vitamines
    • des troubles sanguins
    • une maladie chronique
  • un lymphome de Hodgkin ou d’autres lymphomes
  • des cancers du sang, comme :
    • la leucémie
    • le myélome multiplemyélome multipleType de cancer qui prend naissance dans les plasmocytes (type de globule blanc qui produit des anticorps afin d’aider le corps à combattre les infections) dans la moelle osseuse.
  • certains syndromes myéloprolifératifs

Plaquettes

  • un saignement prolongé ou une perte de sang (hémorragie)
  • l’anémie ferriprive
  • une infection (inflammation)
  • l’ablation chirurgicale de la rate (splénectomie)
  • la maladie de Vaquez (syndrome myéloprolifératif)
  • certains types de leucémie
  • une maladie de la moelle osseuse
  • une maladie du système immunitaire
  • une infection bactérienne
  • une infection virale
  • une chimiothérapie
  • une radiothérapie
  • de multiples transfusions sanguines
  • certains médicaments, comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), dont l’aspirine et l’ibuprofène

Nota : Tous les facteurs ou affections qui peuvent faire augmenter ou diminuer le nombre de cellules sanguines ne sont pas énumérés ci-dessus. Seuls les principaux facteurs associés au cancer sont mentionnés.

Ce qui se passe si on détecte un changement ou une anomalie

Le médecin décide si des examens, des interventions, un suivi ou des traitements supplémentaires sont nécessaires. Il arrive parfois qu’on doive adapter le traitement ou la dose pour éviter des complications si le nombre de cellules sanguines est bas.

Histoires

Marie Whitehead Déceler le cancer le plus tôt possible. C’est ce qui compte avant tout. Cela pourrait vous sauver la vie.

Lisez l’histoire de Marie

Du soutien de la part de quelqu’un qui « est passé par là »

Illustration d’une conversation

Le programme de soutien par les pairs de la Société canadienne du cancer est un service d’entraide téléphonique qui consiste à jumeler les personnes atteintes de cancer et leurs aidants à des bénévoles ayant reçu une formation spéciale.

Apprenez-en plus