Vous êtes ici:

Antigène carcinoembryonnaire (ACE)

L’antigène carcinoembryonnaire (ACE) est une protéine qu’on détecte normalement dans le tissu d’un fœtus en développement. Le taux d’ACE dans le sang diminue après l’accouchement. On observe habituellement l’ACE en petite quantité dans le sang de la plupart des personnes en bonne santé.

Pourquoi on fait le dosage de l’ACE

On peut faire le dosage de l’ACE pour :

  • aider à diagnostiquer certains cancers et surveiller la réaction au traitement
    • On y a surtout recours pour le cancer colorectal.
    • On peut aussi y avoir recours pour les cancers suivants :
      • cancer du sein
      • cancer du poumon
      • cancer du pancréas
      • cancer de l’estomac
      • cancer de l’ovaire
  • vérifier si le cancer est réapparu (récidive)

Comment se déroule le dosage de l’ACE

On fait habituellement le dosage de l’ACE dans un laboratoire privé ou au laboratoire de l’hôpital. Aucune préparation spéciale n’est habituellement nécessaire.

  • En général, on mesure l’ACE par analyse sanguine.
  • On envoie le prélèvement sanguin au laboratoire où on l’analyse à l’aide d’appareils particuliers.

Ce que signifient les résultats

Une hausse du taux d’ACE peut être causée par les facteurs suivants :

  • tabagisme
    • Le taux d’ACE peut être élevé chez les fumeurs qui ne sont pas atteints de cancer.
  • affections non cancéreuses
    • maladie inflammatoire de l’intestin, comme la colite
    • maladie bénigne du sein
    • maladie bénigne de l’ovaire
    • inflammation du pancréas (pancréatite)
    • maladie du foie, comme la cirrhose ou l’hépatite
    • maladie pulmonaire chronique
  • cancers
    • cancer colorectal
    • cancer du sein
    • cancer du poumon
    • cancer du pancréas
    • cancer de l’estomac
    • cancer de l’ovaire
    • cancer de la vessie
    • cancer de la glande thyroïde
    • cancer du foie

En présence d'un cancer :

  • la diminution ou le retour à la normale du taux d’ACE pourrait signifier que le cancer a bien réagi au traitement
  • la hausse du taux d’ACE pourrait signifier que le cancer ne réagit pas bien au traitement, qu’il évolue toujours ou qu’il est réapparu (récidive)
    • Une légère hausse n’est pas nécessairement grave. Le médecin observe plutôt la tendance à la hausse au fil du temps.

Ce qui se passe si on détecte un changement ou une anomalie

Le médecin décide si d’autres examens, des interventions, un suivi ou des traitements supplémentaires sont nécessaires.

Histoires

Dre Camilla Zimmermann La Dre Camilla Zimmermann a mis au point un modèle d’intervention hâtive en soins palliatifs.

Plus de details

Information sur le cancer dans plus de cent langues

Illustration d’un point d’interrogation

Le Service d’information sur le cancer (SIC) de la Société canadienne du cancer est le seul service téléphonique national, bilingue et sans frais au Canada à offrir de l’information sur le cancer dans plus de cent langues.

Apprenez-en plus