Vous êtes ici:

Ostéodensitométrie

L'ostéodensitométrie est un examen d'imagerie qui a recours aux rayons X pour déterminer la solidité de vos os. On l’appelle aussi densitométrie osseuse ou absorptiométrie à rayons X en double énergie (DEXA).

Pourquoi on fait une ostéodensitométrie

On peut faire une ostéodensitométrie pour :

  • mesurer la quantité de minéraux, comme le calcium, dans les os;
  • évaluer votre risque de vous fracturer un os;
  • vérifier la perte osseuse;
  • diagnostiquer l’ostéoporose.

Comment se déroule une ostéodensitométrie

L’ostéodensitométrie est habituellement effectuée au service de radiologie d’un hôpital ou d’une clinique, en consultation externe. Cela signifie que vous n’avez pas besoin de passer la nuit à l’hôpital. L’examen dure de 5 à 20 minutes selon le nombre de régions à évaluer, mais il peut durer plus longtemps.

Avant de passer une ostéodensitométrie, il est important de mentionner au technologue en radiologie ou au radiologiste que vous allaitez ou que vous êtes enceinte ou que vous croyez l’être.

Il est également important d’aviser le technologue en radiologie ou le radiologiste si vous avez récemment passé un examen au baryum ou si on vous a injecté dernièrement un produit de contraste avant un autre test. Vous pourriez alors devoir attendre de 10 à 14 jours avant de passer une ostéodensitométrie.

Vous pouvez manger normalement mais vous ne devriez pas prendre de suppléments de calcium au cours des 24 heures qui précèdent l’examen.

On pourrait vous demander de ne pas porter de vêtements avec fermetures éclair, ceinture ou boutons en métal le jour de l’examen ou de mettre une chemise d’hôpital pour passer l’examen. Si vous portez des lunettes, des bijoux ou d’autres objets qui pourraient nuire à l’ostéodensitométrie, on vous demandera de les enlever.

Vous vous allongerez sur une table et on vous placera dans la bonne position. Pendant l’examen, vous devez rester immobile et on pourrait vous demander de retenir votre souffle.

L’appareil se déplace au-dessus de la région à examiner et émet des rayons X à faible dose pour produire des images sur l'écran d'un ordinateur. On prend des radiographies des os de la colonne inférieure et des hanches. On en prend aussi parfois des avant-bras. Dans certains cas, on le fait pour tout le corps.

Effets secondaires

Pour l’ostéodensitométrie, on émet un rayonnement ionisant de faible niveau. Le rayonnement ionisant est assez puissant pour endommager les cellules de notre corps et accroître la possibilité qu’un cancer apparaisse. Mais le risque lié à n’importe quel examen d’imagerie est très faible. On surveille et on contrôle rigoureusement les examens d’imagerie et autres types d’examens aux rayons X afin de s’assurer que la dose de radiation émise soit la plus petite possible. Les bienfaits de l’ostéodensitométrie surpassent le risque d’exposition à la petite quantité de radiation reçue lors de l’examen.

Ce que signifient les résultats

L’ostéodensitométrie révèle à votre médecin la solidité de vos os par un score chiffré. Le médecin se servira de ce score pour vous indiquer si votre masse osseuse est normale ou faible ou si vous faites de l’ostéoporose.

L’ostéodensitométrie permet également d’évaluer la probabilité de fracture au cours des 10 années qui suivent à l’aide d’un pourcentage. Votre médecin vous indiquera si votre risque est faible, moyen ou élevé selon ce pourcentage.

Ce qui se passe si les résultats sont anormaux

Votre médecin décide si des examens, des interventions, un suivi ou des traitements supplémentaires sont nécessaires.

Considérations particulières pour les enfants

Préparer un enfant à un examen ou à une intervention peut permettre de réduire son anxiété et d’accroître sa collaboration et l'aider à acquérir des habiletés d'adaptation. La préparation comprend l’explication de ce qui va se passer pendant l’intervention, dont ce qu'il verra, ressentira et entendra.

La préparation d’un enfant à une ostéodensitométrie dépend de son âge et de son expérience. Apprenez-en davantage sur la façon d’aider un enfant à faire face aux tests et au traitement.

produit de contraste

Substance utilisée pour certaines interventions diagnostiques qui permet de mieux voir des parties du corps lors d’une radiographie ou d’autres tests d’imagerie.

Dans la plupart des cas, le produit de contraste est injecté à l’intérieur ou autour de la structure à examiner.

Le produit de contraste est aussi appelé colorant de contraste ou substance de contraste.

rayonnement ionisant

Type de rayonnement de haute énergie qui peut supprimer des particules d’un atome ou d’une molécule, provoquant ainsi la formation d’ions chargés. Ces ions chargés peuvent modifier l’ADN des cellules et, par conséquent, endommager ou détruire les cellules. Cela risque de faire augmenter le risque de cancer.

Le rayonnement ionisant est présent dans l’atmosphère. Il peut aussi provenir de tests ou de traitements médicaux, comme les rayons X ou la radiothérapie.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Mani Larijani Étudier en 3D une protéine qui cause le cancer

Plus de details

Faire avancer la lutte contre le cancer

Icône – flèche

Le taux de survie au cancer après cinq ans a augmenté, passant de 25 pour cent dans les années 1940 à 60 pour cent aujourd’hui.

Apprenez-en plus