Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Analyses biochimiques sanguines

Les analyses biochimiques sanguines, ou chimie du sang, forment un groupe d’analyses qui permettent de mesurer de nombreuses substances chimiques dans le sang qui sont libérées par les tissus du corps ou produites lors de la décomposition (métabolisme) de certaines substances. Ces analyses sont effectuées sur un prélèvement sanguin.

Il existe de nombreux types différents d’analyses biochimiques sanguines.

Analyses biochimiques sanguines
Analyse biochimique sanguineSubstances mesurées

Profil électrolytique

Sodium

Potassium

Chlorure

Bicarbonate

Tests de la fonction rénale

Azote uréique du sang

Créatinine

Tests de la fonction hépatique

Alanine aminotransférase (ALT)

Phosphatase alcaline (PA)

Aspartate transaminase (AST)

Bilirubine

Albumine

Protéine totale

Profil métabolique de base

Glucose

Calcium

Profil électrolytique

Fonction rénale

Profil métabolique complet

Glucose

Calcium

Profil électrolytique

Fonction rénale

Fonction hépatique

Pourquoi on fait une analyse biochimique sanguine

On peut faire une analyse biochimique sanguine pour :

  • évaluer l’état de santé général d’une personne
  • évaluer le fonctionnement d’organes
  • déterminer l’équilibre des électrolytes du corps
  • déceler une lésion possible à un organe
  • identifier les tissus endommagés qui libèrent des substances chimiques dans le sang

Comment se déroule une analyse biochimique sanguine

On fait habituellement l’analyse biochimique sanguine dans un laboratoire privé ou au laboratoire de l’hôpital. La préparation dépend du type d’analyse effectué.

  • Un jeûne de nuit peut être exigé, surtout si certaines substances chimiques, comme le glucose ou les lipides, doivent être analysées.
  • On prélève généralement le sang dans une veine du bras.
  • On entoure le bras d’un garrot ou d’une bande élastique pour exercer une pression dans la région et faire saillir la veine.
  • Il est possible qu’on demande à la personne d’ouvrir et de fermer le poing pour faire saillir les veines davantage.
  • On nettoie et désinfecte la peau.
  • On insère une aiguille dans une veine et on prélève une petite quantité de sang.
    • La personne ressent une piqûre ou une brûlure.
  • Le prélèvement est recueilli dans un tube dont l’étiquette porte le nom de la personne et d’autres renseignements qui l’identifient.
  • On enlève ensuite le garrot et on retire l’aiguille.
    • Il est possible de ressentir un léger malaise lors du retrait de l’aiguille.
  • On applique une pression dans la région où on a inséré l’aiguille jusqu’à ce que le saignement cesse.
  • Il se peut qu’on mette un pansement adhésif.
  • Pour certaines analyses, on laisse le prélèvement sanguin former un caillot, puis on retire soigneusement le liquide jaune clair (sérum) qui se forme au-dessus du caillot afin de l’analyser.
  • On envoie le prélèvement au laboratoire aux fins d’analyses par des appareils particuliers ou d’examens au microscope ou bien des deux.

Effets secondaires possibles

Un prélèvement sanguin effectué pour une analyse biochimique sanguine peut engendrer certains effets secondaires :

  • saignement
  • ecchymose
  • infection

Ce que signifient les résultats

Les valeurs de référence peuvent varier d’une personne à l’autre et d’un laboratoire à l’autre. De nombreux facteurs peuvent affecter les résultats d’une analyse biochimique sanguine. Les valeurs peuvent être anormales pour d’autres raisons que le cancer.

Hausse des valeurs d’une analyse biochimique sanguine
ÉlémentHausse pouvant être causée par :Baisse pouvant être causée par :

PA

  • un cancer primitif des os ou un cancer qui s’est propagé aux os (métastases osseuses)
  • un cancer primitif du foie ou un cancer qui s’est propagé au foie (métastases hépatiques)
  • un cancer du poumon
  • un cancer du pancréas

ALT et AST

  • une maladie du foie
  • un cancer du foie
  • un cancer qui s’est propagé au foie (métastases hépatiques)

Albumine

  • une inflammation ou une infection
  • une maladie du foie
  • une maladie du rein

Bilirubine

  • une maladie du foie ou un blocage (obstruction) dans cet organe vu la présence de tumeurs
  • le blocage (obstruction) du canal biliaire par une tumeur
  • un cancer de la tête du pancréas

Azote uréique du sang

  • une maladie du rein ou le blocage (obstruction) des voies urinaires par une tumeur
  • une maladie du foie

Calcium

  • des tumeurs des parathyroïdes qui produisent la parathormone
  • des tumeurs qui sécrètent une substance semblable à la parathormone ou qui causent une destruction osseuse, comme un cancer qui s’est propagé aux os (métastases osseuses)
    • lymphome
    • leucémie
    • myélome multiplemyélome multipleType de cancer qui prend naissance dans les plasmocytes (type de globule blanc qui produit des anticorps afin d’aider le corps à combattre les infections) dans la moelle osseuse.
    • certains types de cancers de la tête et du cou
  • une maladie du pancréas
  • une insuffisance rénale

Créatinine

  • une maladie du rein ou le blocage (obstruction) des voies urinaires par une tumeur
  • un cancer qui peut causer l’utilisation et la décomposition de plus de protéines par le corps
  • une maladie du foie

Glucose

  • des affections comme le diabète
  • une inflammation du pancréas
  • une maladie du foie
  • des tumeurs au pancréas

Lacticodéshydrogénase (LDH)

  • de nombreuses maladies, dont une maladie du foie
  • de nombreux cancers, dont des cancers au stade avancé
  • une leucémie
  • un lymphome

Phosphore (phosphate)

  • une maladie du rein
  • une maladie du foie
  • le syndrome de lyse tumoralesyndrome de lyse tumoraleEnsemble d’effets secondaires, y compris des dommages aux reins, au coeur et au foie, causés la destruction rapide des cellules cancéreuses en réponse à un traitement. Les cellules cancéreuses mourantes libèrent alors des substances toxiques dans le sang.
  • un cancer primitif des os ou un cancer qui s’est propagé aux os (métastases osseuses)
  • une maladie du foie

Acide urique

  • une leucémie
  • un myélome multiple
  • un lymphome
  • la destruction excessive de cellules susceptible de se produire après une chimiothérapie ou une radiothérapie (syndrome de lyse tumorale)
  • un lymphome hodgkinien
  • un myélome multiple

Nota : Tous les éléments ou affections qui peuvent faire augmenter les valeurs d’une analyse biochimique sanguine ne sont pas énumérés ci-dessus. Seuls les principaux facteurs associés au cancer sont mentionnés.

Ce qui se passe si on détecte un changement ou une anomalie

Le médecin décide si des examens, des interventions, un suivi ou des traitements supplémentaires sont nécessaires.

Histoires

Marj and Chloe Poirier Si la Société n’avait pas été là, je ne sais pas comment nous aurions pu nous organiser.

Lisez l’histoire de Chloe

Une communauté de soutien en ligne, digne de confiance

Illustration d’un ordinateur

Parlonscancer.ca est une communauté en ligne sur laquelle les personnes atteintes de cancer et leurs proches peuvent compter.

Apprenez-en plus