Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Alpha-fœtoprotéine (AFP)

L’alpha-fœtoprotéine (AFP) est une protéine naturellement fabriquée par le foie et le sac vitellin d’un bébé en développement. Le taux d’AFP diminue peu après l’accouchement. On ne l’observe normalement pas chez les adultes en santé.

Pourquoi on fait le dosage de l’AFP

Votre médecin pourrait prescrire le dosage de l’AFP pour aider à poser un diagnostic, à surveiller la réaction au traitement et à vérifier s’il y a récidive des cancers suivants :

  • Un type de cancer du testicule appelé non-séminome, ou tumeur germinale non séminomateuse
  • Un type de cancer de l’ovaire appelé tumeur germinale

Dans de rares cas, on pourrait recourir au dosage de l'AFP pour aider à diagnostiquer les cancers suivants :

  • Cancer des canaux biliaires
  • Cancer du côlon
  • Cancer de l’estomac
  • Cancer du poumon
  • Cancer du sein
  • Lymphome
  • Cancer du pancréas

Les médecins peuvent demander le dosage de l'AFP lorsqu’une femme est enceinte afin de vérifier la présence d’anomalies congénitales et de troubles génétiques, comme le syndrome de Down, chez les bébés en développement.

Autrefois, les médecins avaient recours au dosage de l'AFP pour les aider à diagnostiquer un type de cancer du foie appelé carcinome hépatocellulaire. Mais le dosage de l'AFP ne peut permettre de détecter le carcinome hépatocellulaire en particulier, c’est pourquoi les médecins ne l’utilisent plus pour diagnostiquer un cancer du foie. Les médecins peuvent encore demander le dosage de l'AFP pour les aider à diagnostiquer certains troubles du foie, comme la cirrhose ou l’hépatite.

Comment se déroule le dosage de l’AFP

On fait habituellement le dosage de l’AFP dans un laboratoire privé ou au laboratoire de l’hôpital. On le mesure par analyse sanguine. Aucune préparation spéciale n’est nécessaire. Le prélèvement sanguin est analysé à l’aide d’appareils particuliers.

Ce que signifient les résultats

Il se peut qu’on observe l’AFP dans votre sang si vous avez une des affections non cancéreuses suivantes :

  • Cirrhose
  • Hépatite
  • Trouble héréditaire rare appelé ataxie-télangiectasieataxie-télangiectasieMaladie génétique rare qui affecte le système nerveux, le système immunitaire et d’autres systèmes et appareils du corps. Les signes et symptômes sont entre autres la perte d’équilibre, une mauvaise coordination, des infections fréquentes, une rougeur des yeux (causée par la dilatation des vaisseaux

La présence d’AFP peut aussi suggérer qu’une personne pourrait être atteinte d’une tumeur germinale du testicule ou de l’ovaire.

Si une personne atteinte de cancer présentait un taux élevé d’AFP avant un traitement, la baisse du taux d’AFP pourrait signifier que le cancer a bien réagi au traitement. Une hausse du taux d’AFP pourrait signifier que le cancer ne réagit pas bien au traitement, qu’il évolue toujours ou qu’il a réapparu (récidive). Une légère élévation n’est pas nécessairement grave. Le médecin observe plutôt la tendance à la hausse au fil du temps.

Ce qui se passe si on détecte un changement ou une anomalie

Le médecin décide si d’autres examens, des interventions, un suivi ou des traitements supplémentaires sont nécessaires.

Considérations particulières pour les enfants

La préparation d’un enfant au dosage de l’AFP dépend de son âge et de son expérience. Apprenez-en davantage sur les renseignements spécifiques à chaque groupe d'âge relativement à la préparation d'un enfant aux examens et interventions.

Histoires

Eleanor Rudd Nos efforts n’ont rien de comparable à ce que les femmes vivent lorsqu’on leur dit : “vous avez le cancer”.

Plus de détails

Création d’une stratégie nationale pour les proches aidants

Illustration d’aidants

La Société canadienne du cancer fait pression auprès du gouvernement fédéral afin qu’il adopte une stratégie nationale pour les aidants, de telle sorte que cet important groupe de personnes bénéficie d’un meilleur soutien financier.

Apprenez-en plus