Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Gain de poids

Certaines personnes atteintes de cancer peuvent prendre du poids, mais il est plus courant d’en perdre lors du traitement. Un léger gain de poids en cours de traitement n’est habituellement pas inquiétant. Un gain de poids important risque d’affecter votre santé et votre bien-être. Il peut aussi nuire à votre tolérance au traitement.

Causes

Le gain de poids peut être causé par des médicaments comme des hormones et des corticostéroïdes (stéroïdes). Les stéroïdes permettent de traiter certains cancers, de maîtriser les nausées et les vomissements, d’atténuer les réactions allergiques et de traiter les maux de tête causés par les tumeurs au cerveau.    

Certaines personnes peuvent manger davantage pendant le traitement, ce qui peut les faire engraisser. Elles mangent pour maîtriser leurs nausées ou parce qu’elles sont anxieuses. Il y en a qui ont d’importantes fringales en cours de chimiothérapie et qui mangent plus même si elles ont la nausée.

De nombreuses personnes ont moins d’énergie à cause du cancer même ou lors du traitement. Réduire son niveau d’activité risque d’engendrer un gain de poids.

Le métabolisme est la vitesse à laquelle les calories sont brûlées par le corps. Certains médicaments ralentissent le métabolisme, ce qui peut engendrer un gain de poids.

D’autres agents chimiothérapeutiques peuvent faire en sorte que le corps retient plus de liquide dans les cellules et les tissus, ce qu’on appelle œdème. Puisque la quantité de liquide est plus grande, il y a un gain de poids. Ce gain de poids diffère de celui qui est causé par les hormones et les stéroïdes, une plus grande consommation d’aliments et une réduction de l’activité.

Certains cancers peuvent causer l’accumulation de liquide dans les jambes ou l’abdomen, ce qu’on appelle ascite. Apprenez-en davantage sur l’ascite.

Symptômes

Les symptômes du gain de poids peuvent varier selon leur cause et d’autres facteurs.

En plus du gain de poids, les stéroïdes peuvent causer d’autres changements corporels dont ceux-ci :

  • rétention de liquide
  • visage arrondi en forme de lune, visage bouffi ou joues pleines
  • plus de graisse à l'arrière du cou et dans le haut du dos
  • augmentation de la taille de l'abdomen
  • sautes d’humeur

Certains médicaments peuvent causer la rétention de liquide, ce qui provoque les symptômes suivants :

  • peau raide et tendue
  • petites empreintes qui restent dans la peau après qu’on ait appuyé sur la région enflée
  • bagues, montres, bracelets et souliers plus ajustés que d’habitude
  • mains, coudes, poignets, doigts ou jambes moins flexibles

Si la rétention de liquide se produit soudainement et s’il s’agit d’un nouveau symptôme, communiquez avec votre équipe de soins afin qu’elle détermine pourquoi vous faites de la rétention de liquide.

Traitement du gain de poids

Une fois que la cause du gain de poids est connue, votre équipe de soins peut vous suggérer comment le traiter. Il peut y avoir des façons de limiter le gain de poids, mais il n’est pas tout à fait évitable. Faire face aux changements corporels liés à un traitement aux stéroïdes peut être tout un défi. Il est important de se rappeler que chaque personne est différente et qu’il faut du temps pour trouver ce qui est le plus efficace pour chacun. Consultez votre médecin et une diététiste pour recevoir des conseils. En général, après un traitement aux stéroïdes, on parvient habituellement à perdre le poids qui a été pris.

Conseils pour traiter le gain de poids

Essayez les mesures suivantes pour vous aider à traiter votre gain de poids.

Prenez vos repas avec d'autres membres de la famille puisque cela pourrait vous empêcher de trop manger. Ayez une alimentation bien équilibrée qui comprend divers fruits et légumes chaque jour. Réduisez vos portions et mettez surtout des fruits, des légumes et des produits céréaliers dans votre assiette. Optez pour le poisson, les légumineuses, les noix et les graines comme alternative à la viande ou choisissez des coupes de viande maigres.

Optez pour des méthodes de cuisson qui nécessitent peu de matières grasses comme faire bouillir les aliments ou les cuire à la vapeur plutôt que de les faire frire. Remplacez les collations à haute teneur en matières grasses et les produits de boulangerie par des aliments moins gras. Optez pour les légumes et les fruits, le yogourt faible en gras, le maïs à éclater au micro-ondes faible en gras ou soufflé à l'air et les craquelins faibles en gras. Limitez les aliments et les desserts riches en calories et en matières grasses.

Buvez du lait écrémé et mangez du yogourt, du fromage cottage et de la crème sûre qui ne contiennent pas plus de 2 % de matières grasses (M.G.). Essayez les blocs de fromage ou les fromages à pâte ferme à base de lait partiellement écrémé qui sont moins gras et qui contiennent moins de 20 % de M.G. Utilisez moins de beurre, de margarine, de mayonnaise et de sauce pour salade. Choisissez des marques faibles en matières grasses ou sans matières grasses.

Si vous avez faim entre les repas, buvez de l’eau, du lait écrémé ou d’autres boissons sans calories et attendez de 20 à 30 minutes pour voir si la faim disparaît. Détournez votre attention de la faim en vous occupant à d'autres activités comme lire, faire des casse-tête, jouer à des jeux, faire de l’artisanat ou pratiquer un passe-temps. Essayez de ne pas sauter de repas puisque vous risquez de manger davantage plus tard.

Essayez de boire chaque jour au moins 8 à 10 verres d'eau ou tout autre liquide faible en calories.

Pratiquer régulièrement des activités physiques modérées peut aider à conserver la masse musculaire et à éviter l'excès de graisse corporelle. Consultez votre médecin avant d’entreprendre un programme d’exercices. Certaines personnes se font elles-mêmes un programme d'exercices. D’autres préfèrent avoir une évaluation par un spécialiste de l'exercice qualifié.

Choisissez des vêtements qui sont amples et qui camouflent le gain de poids. Cela peut favoriser une image corporelle positive.

Perdre du poids volontairement (perte de poids intentionnelle) n'est pas recommandé en cours de traitement. Consultez votre équipe de soins ou une diététiste afin de savoir comment perdre du poids pour votre santé si vous le devez, une fois le traitement terminé.

Traiter la rétention de liquide

Essayez les mesures suivantes pour vous aider à traiter la rétention de liquide.

Limitez les aliments salés puisque le sel incite le corps à retenir l'eau.

Évitez de rester debout pendant de longues périodes. Assoyez-vous ou allongez-vous, les pieds soulevés, le plus souvent possible. Évitez de croiser vos jambes puisque cela restreint la circulation du sang et des liquides. Évitez de porter des vêtements ajustés puisque cela restreint aussi la circulation du sang et des liquides.

Pesez-vous chaque jour. Demandez au médecin si vous pouvez prendre un diurétique pour aider votre corps à se débarrasser de l’excès de liquide.

Histoires

Dr Troy Harkness À la recherche de nouveaux moyens de traiter les cancers pharmacorésistants

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus