Vous êtes ici:

Fatigue

La fatigue est le symptôme le plus fréquent chez les personnes atteintes de cancer et l’effet secondaire le plus courant des traitements du cancer. La fatigue est un manque d'énergie, une lassitude ou un épuisement généralisé. Elle diffère de la fatigue qu'une personne ressent habituellement à la fin de la journée.

La fatigue s’estompe habituellement après le traitement du cancer, mais une certaine fatigue peut persister pendant des mois ou des années. Certains enfants traités pour un cancer ressentiront à l’âge adulte de la fatigue qui apparaîtra comme effet tardif du traitement.

Causes

Les facteurs suivants peuvent causer de la fatigue ou l’intensifier :

  • fièvre
  • anémie
  • infection
  • douleur
  • troubles des poumons, du foie, du cœur ou des reins
  • déséquilibres électrolytiques
  • manque d’appétit et malnutrition
  • déshydratation
  • manque d’activité physique
  • troubles du sommeil
  • déséquilibres hormonaux
  • nausées et vomissements
  • stress, anxiété ou dépression
  • prise de médicaments contre la nausée, la douleur, l’anxiété ou la dépression
  • abus d’alcool ou de drogues à usage récréatif

Symptômes

Les symptômes de la fatigue varient selon leur cause et d’autres facteurs. La fatigue peut, par exemple, être plus présente au début et à la fin d'un cycle de chimiothérapie et s'intensifier au cours d'une radiothérapie.

La fatigue peut nuire à tous les domaines de la vie. Elle peut apparaître puis disparaître ou être constante. Les symptômes de la fatigue sont entre autres ceux-ci :

  • lassitude ou faiblesse qui affecte tout le corps
  • épuisement même après avoir dormi
  • épuisement mental ou émotionnel
  • difficulté à se concentrer, à se rappeler certaines choses ou à exécuter des tâches
  • pensée confuse
  • diminution de la faculté d’apprentissage à l’école ou au travail, de l’aptitude à exécuter des activités habituelles ou à entreprendre de nouvelles choses
  • diminution de l’intérêt envers les choses qu’on aime
  • tristesse, frustration ou irritabilité
  • diminution du désir sexuel
  • augmentation du temps de repos ou de sommeil

Si les symptômes s’aggravent ou ne disparaissent pas, mentionnez-le à votre médecin ou à votre équipe de soins sans attendre au prochain rendez-vous prévu.

Diagnostic

Un examen physique et une évaluation psychologique pourraient être nécessaires pour identifier les causes possibles de la fatigue et pour aider à trouver ce qu’on pourrait faire pour la traiter. Votre médecin vous demandera quand votre fatigue a débuté, depuis combien de temps elle dure, si quelque chose l’intensifie ou l’atténue et comment elle affecte votre vie au quotidien.

Votre médecin évaluera aussi toute chose susceptible d’intensifier votre fatigue dont celles-ci :

  • douleur
  • médicaments
  • émotions (en particulier si vous être déprimé ou anxieux)
  • habitudes de sommeil
  • activité physique
  • nutrition
  • présence d’une autre affection médicale

Vous pourriez devoir passer les tests suivants :

  • examen physique
  • prélèvements de sang afin qu’on vérifie le taux de globules rouges, d’hormones et d’électrolytes

Traitement de la fatigue

La fatigue peut affecter chaque personne différemment. Pour certains, la fatigue est simplement dérangeante. Pour d’autres, elle nuit grandement à leur vie quotidienne. Votre médecin traitera votre fatigue en fonction de ses causes possibles et de votre situation personnelle.

La fatigue peut être un problème à court terme qui disparaît après le traitement. Elle peut aussi se prolonger bien après le traitement. Lors du suivi après un traitement du cancer, on vérifie si la fatigue est encore présente.

Une fois que votre équipe de soins connaît la cause de votre fatigue, elle peut vous suggérer des façons d’y remédier. Le traitement peut comprendre la prise de suppléments nutritionnels ou de médicaments. Si le nombre de vos globules rouges est bas, vous pourriez avoir besoin d’une transfusion sanguine.

Certains trouvent difficile de gérer la fatigue. Il peut être utile de faire le suivi de vos activités et de vos périodes de repos dans un journal ou un calendrier. Notez les moments où vous êtes le plus fatigué, où vous avez le plus d’énergie et les activités qui intensifient votre fatigue. Cela peut vous aider à trouver des moyens de mieux gérer votre fatigue. Vous pouvez également essayer ce qui suit :

  • Modifiez les activités qui intensifient votre fatigue ou essayez de ne pas les faire aussi souvent.
  • Assurez-vous que vos activités se déroulent lors des périodes où vous avez le plus d’énergie.
  • Décidez de ce qui est le plus important à faire et faites-le en premier. Ou ne faites que cette activité.
  • Reposez-vous quand vous en avez besoin.
  • Limitez le stress.
  • Mangez bien. Discutez avec une diététiste afin de savoir comment bien vous alimenter.
  • Soyez le plus actif physiquement que vous le pouvez. Demandez à votre médecin quelles activités pourraient vous faire du bien.
  • Méditez ou essayez des exercices de relaxation.
  • Discutez avec un thérapeute afin de mieux maîtriser vos émotions et votre stress.
  • Concentrez-vous sur ce que vous êtes en mesure de faire et non sur ce que vous êtes incapable de faire.
  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Bruno Gagnon Intégrer les soins palliatifs aux soins du cancer avancé

Plus de details

Quel est le risque à vie d’avoir le cancer?

Icône - 1 sur 2

Selon le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer, environ la moitié des Canadiens pourraient recevoir un diagnostic de cancer au cours de leur vie.

Apprenez-en plus