Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Difficulté à avaler

La difficulté à avaler est aussi appelée dysphagie. Certains types de cancers ou de traitements du cancer peuvent affecter la tête et le cou et rendre la déglutition (action d’avaler) difficile. Il y a des gens qui ont des haut-le-cœur, qui toussent ou qui s’étouffent quand ils essaient d’avaler. D’autres éprouvent de la douleur ou ont l’impression que la nourriture est prise dans leur gorge. La dysphagie peut affecter votre capacité à manger et à boire.

Causes

La difficulté à avaler peut être causée par une tumeur qui bloque votre gorge ou votre œsophage. Elle peut aussi résulter des traitements du cancer, dont la chimiothérapie, la radiothérapie et la chirurgie.

La chimiothérapie et la radiothérapie, en particulier à la tête, au cou ou au haut du thorax, peuvent causer les effets suivants :

  • inflammation douloureuse des muqueuses tapissant la bouche (stomatite), la gorge (mucosite) et l’œsophage (œsophagite)
  • sécheresse de la bouche (xérostomie)
  • infections de la bouche ou de l’œsophage
  • enflure ou resserrement de la gorge ou de l’œsophage

La chirurgie peut causer des changements physiques à la bouche, aux mâchoires, à la gorge ou à l’œsophage qui rendent la déglutition difficile. Elle risque également de causer l’enflure ou le resserrement de la gorge ou de l’œsophage.

Symptômes

Les symptômes de la dysphagie peuvent varier selon leur cause et d’autres facteurs. Les symptômes sont entre autres ceux-ci :

  • sensation que les aliments restent collés dans la gorge
  • difficulté à commencer à avaler
  • difficulté à faire circuler la nourriture de la bouche à la gorge
  • coincement des aliments dans les joues
  • toux, étouffement ou haut-le-cœur lorsqu'on avale

Traitement de la difficulté à avaler

Une fois qu’elle sait pourquoi vous avez de la difficulté à avaler, votre équipe de soins peut vous proposer des façons de la traiter. Vous pouvez aussi essayer les méthodes suivantes pour aider à traiter votre dysphagie.

Changez votre alimentation

Essayez des aliments à textures différentes afin de savoir lesquelles sont les plus faciles à avaler. Les aliments mous ou dont la texture est lisse, comme les patates pilées, sont souvent plus faciles à avaler. Ajoutez de la sauce aux aliments afin de les rendre plus faciles à avaler. Trempez les aliments secs et croustillants comme les biscuits dans le lait, le café ou le thé afin de les ramollir. Évitez de consommer des aliments secs et durs comme les croustilles et les bretzels.

Coupez votre nourriture en petits morceaux afin qu'ils soient plus faciles à mastiquer. Utilisez un mélangeur ou un robot culinaire pour hacher les aliments difficiles à avaler. Ajoutez-y du jus de fruit ou de légume, du bouillon ou du lait pour les mélanger. Consommer des aliments mous et en purée est souvent une bonne façon de continuer à manger des aliments nutritifs et goûteux lorsque la déglutition est difficile ou douloureuse.

Prenez de petites bouchées. Avalez chacune avant d'en prendre une autre.

Assurez-vous de boire beaucoup de liquide chaque jour, en particulier de l'eau, afin de prévenir la déshydratation. D’autres sources de liquides comprennent le jus, la soupe, le lait, les sucettes glacées, le pouding, le yogourt et la crème glacée. Épaissir les liquides peut les rendre plus faciles à avaler. Essayez de leur ajouter de la gélatine, des légumes ou des fruits en purée, des pommes de terre instantanées, de la fécule de maïs, des céréales de riz pour bébé ou des épaississants commerciaux. Utilisez une paille pour boire les liquides et les aliments mous.

Mangez des aliments froids (pour engourdir la douleur) ou à température ambiante. Limitez votre consommation d’épices, comme le chili en poudre, le poivre et le cari, ainsi que d’aliments épicés. Ils peuvent irriter le revêtement de la bouche, de la gorge et de l’œsophage. Évitez l’alcool et le tabac.

Il faut que chaque bouchée compte, alors optez pour des aliments riches en protéines et en calories. Essayez de ne pas consommer d’aliments ou de liquides qui contiennent beaucoup de sucre. Ils peuvent causer des caries dentaires, en particulier si vous avez la bouche sèche (xérostomie).

Assoyez-vous droit pendant le repas.

Discutez avec votre équipe de soins

Demandez à votre équipe de soins ou à une diététiste de vous proposer d’autres façons de traiter votre difficulté à avaler. Avisez votre équipe de soins si vous commencez à avoir mal quand vous avalez. Ils prescrivent parfois des rince-bouche analgésiques particuliers ou d’autres médicaments.

S’étouffer ou avoir des haut-le cœur quand on essaie d’avaler est une expérience effrayante. Si vous vous étouffez en mangeant ou si c'est fréquent ou continuel, votre équipe de soins pourrait recommander l’évaluation de votre déglutition. Un orthophoniste peut vous aider à apprendre comment utiliser les muscles de votre bouche et de votre gorge afin de faciliter la déglutition et d’éviter de vous étouffer et d’avoir des haut-le-cœur quand vous mangez.

Alimentation par sonde ou par intraveineuse

Si les troubles de la déglutition s'aggravent, l’équipe de soins peut suggérer l'utilisation d'une sonde d'alimentation jusqu’à ce qu’il soit plus facile d’avaler. Les sondes d’alimentation peuvent aider les gens à répondre à leurs besoins nutritionnels quand ils trouvent trop difficile de manger ou de boire, en particulier s’ils ont perdu beaucoup de poids.

La sonde d’alimentation est un tube mince et flexible qu'on insère habituellement dans l'estomac ou l'intestin. On y fait circuler des suppléments nutritionnels liquides : c’est ce qu’on appelle l’alimentation entérale.

Histoires

Dr Roger Zemp Le Dr Roger Zemp a conçu une technique innovatrice de suivi des cellules cancéreuses.

Plus de details

Réconfort et sollicitude des bénévoles

Illustration de bénévoles

Dans les centres régionaux de cancer, les maisons d’hébergement et les hôpitaux communautaires, des milliers de bénévoles de la Société canadienne du cancer apportent leur soutien aux personnes qui reçoivent des traitements.

Apprenez-en plus