Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Bisphosphonates

Les os sont constamment remodelés (le vieux tissu osseux est remplacé par du nouveau tissu osseux). Différents types de cellules font le remodelage des os. Les ostéoblastes fabriquent de nouveaux os. Les ostéoclastes désagrègent les vieux os et s’en débarrassent. Les bisphosphonates sont des médicaments qui empêchent le corps de désagréger les os. Ils aident aussi à renforcer les os. Les bisphosphonates aident à protéger les os contre les effets de certains cancers et permettent aussi de traiter d'autres affections osseuses.

Usages des bisphosphonates

Le cancer et d’autres maladies peuvent accélérer la dégradation osseuse. Quand les os se dégradent, du calcium est libéré dans le sang. Les bisphosphonates se fixent à la surface des os et ralentissent la dégradation osseuse. Ils aident donc à réduire la perte de calcium osseux.

Puisque les bisphosphonates ralentissent la dégradation osseuse, on peut y avoir recours pour :

  • apaiser la douleur osseuse causée par un myélome multiple ou des métastases osseuses
  • réduire un taux de calcium élevé dans le sang (hypercalcémie)
  • aider à renforcer les os et à réduire le risque de fractures dû à un cancer, des métastases osseuses ou l'ostéoporose

On associe généralement les bisphosphonates à d'autres traitements du cancer.

Cancer et douleur osseuse

Certains cancers avancés, comme les cancers du sein et de la prostate, peuvent se propager aux os (métastases osseuses). D’autres cancers, comme le myélome multiple, stimulent les ostéoclastes (cellules qui érodent les os), ce qui fait que les os se désagrègent plus rapidement que d’habitude.

Les métastases osseuses tout comme le myélome multiple peuvent causer de la douleur osseuse. Les bisphosphonates aident à ralentir la dégradation osseuse et ainsi à soulager la douleur osseuse. Pour soulager cette douleur, on administre souvent des bisphosphonates avec d’autres traitements du cancer, comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).

Hypercalcémie

Lorsque le cancer se propage aux os ou qu'il provoque leur désagrégation, le calcium se retire des os et circule dans le sang, ce qui peut faire augmenter le taux de calcium sanguin. On parle alors d'hypercalcémie, ce qui peut également affaiblir et fragiliser les os, donc causer facilement des fractures.

Les bisphosphonates aident à traiter l’hypercalcémie en ralentissant la dégradation osseuse.

Ostéoporose

L'ostéoporose est une perte de masse osseuse, ou densité osseuse, qui affaiblit les os et qui les rend plus susceptibles de casser. Il existe bien des facteurs de risque de l'ostéoporose dont des traitements du cancer, comme l'emploi prolongé de corticostéroïdescorticostéroïdesHormones stéroïdiennes qui agissent comme anti-inflammatoire en réduisant l’enflure et en affaiblissant la réaction immunitaire (réaction du système immunitaire à la présence de substances étrangères)., l'hormonothérapiehormonothérapieTraitement qui consiste à ajouter ou à supprimer des hormones ou à bloquer leur effet. et certains agents chimiothérapeutiques. L'ostéoporose peut aussi être causée par le vieillissement et d'autres facteurs non liés au cancer.

Il est possible d'avoir recours aux bisphosphonates pour prévenir et traiter l'ostéoporose.

Retour au menu

Types de bisphosphonates

Différents types de bisphosphonates permettent de traiter les métastases osseuses. Le type employé peut dépendre du type de cancer traité :

  • clodronate (Bonefos)
  • pamidronate (Aredia)
  • acide zolédronique (Zometa)

On se sert d'autres bisphosphonates pour prévenir et traiter l'ostéoporose, soit :

  • l'alendronate (Fosamax)
  • le risedronate (Actonel)
  • l'étidronate (Didrocal, Didronel)

Des chercheurs étudient un nouveau bisphosphonate appelé ibandronate (Boniva). Il permettra de traiter l'ostéoporose. Ce médicament n'est pas encore offert au Canada.

Retour au menu

Recevoir des bisphosphonates

On peut administrer les bisphosphonates de 2 façons. On peut les prendre sous forme de pilule (voie orale) ou les injecter avec une aiguille dans une veine (voie intraveineuse).

  • On prend habituellement les pilules une ou deux fois par jour, l'estomac vide. Le mieux est d'attendre au moins 30 minutes avant de manger ou de boire quoi que ce soit ou de prendre un autre médicament, dont les suppléments vitaminiques ou minéraux.
  • On administre habituellement les traitements intraveineux aux 3 à 4 semaines. Ils durent de 15 minutes à 4 heures selon le bisphosphonate. On les administre à l'hôpital ou bien une infirmière peut le faire à la maison.

Retour au menu

Suivi après un traitement aux bisphosphonates

Lorsqu'on administre les bisphosphonates pour soulager la douleur causée par des métastases osseuses :

  • le médecin vérifie si la douleur a diminué et si elle est maîtrisée
  • le médecin vérifie la fonction des reins, puisque les bisphosphonates peuvent affecter ces organes

Lorsqu'on administre les bisphosphonates pour traiter l'hypercalcémie :

  • on vérifie le taux de calcium sanguin pour savoir s'il diminue et si la personne réagit au traitement
  • le médecin vérifie la fonction des reins

Lorsqu'on administre les bisphosphonates pour prévenir et traiter l'ostéoporose :

  • on détermine la teneur minérale de l'os pour connaître la réaction de la personne aux bisphosphonates
  • le médecin vérifie si la sensibilité ou la douleur osseuse a diminué
  • on pourrait vérifier la fonction des reins

Retour au menu

Pour avoir plus de détails sur des médicaments spécifiques, consultez la section Sources d’information sur les médicaments.

Histoires

Dr Lillian Sung Améliorer les soins de soutien pour les enfants atteints de cancer

Plus de details

Information sur le cancer dans plus de cent langues

Illustration d’un point d’interrogation

Le Service d’information sur le cancer (SIC) de la Société canadienne du cancer est le seul service téléphonique national, bilingue et sans frais au Canada à offrir de l’information sur le cancer dans plus de cent langues.

Apprenez-en plus