Logo Société canadienne du cancer

Cancer de l’utérus

Vous êtes ici:

Traitements du cancer de l’utérus

Si vous êtes atteinte d’un cancer de l’utérus, votre équipe de soins élaborera un plan de traitement spécialement pour vous. Ce plan sera basé sur votre état de santé et sur des renseignements propres au cancer. Quand votre équipe de soins décide quels traitements vous proposer pour le cancer de l’utérus, elle prend les éléments suivants en considération :

  • le stade du cancer
  • le type de tumeur
  • le grade
  • votre âge
  • votre état de santé global
  • vos préférences personnelles

Il est possible qu’on vous propose un ou plusieurs des traitements suivants pour le cancer de l’utérus.

Chirurgie

La stadification est effectuée au cours d’une opération. Le chirurgien fait un examen pelvien, lequel est effectué sous anesthésie générale. Ensuite, il pratique une incision (coupure) dans l’abdomen afin d’examiner les organes et voir si le cancer s’y est propagé. C’est ce qu’on appelle une exploration de l’abdomen (laparotomie). Le chirurgien pourrait prélever des échantillons de tissu anormal et des ganglions lymphatiques. Il pourrait aussi rincer l’abdomen avec une solution saline et conserver un échantillon du liquide de rinçage (lavage pelvien). Les échantillons de tissu, les ganglions lymphatiques et le liquide du lavage pelvien sont envoyés à un laboratoire où ils sont examinés au microscope pour déterminer s’ils contiennent des cellules cancéreuses. Cette opération peut aussi être pratiquée en employant des méthodes moins effractives telles que la laparoscopielaparoscopieIntervention qui consiste à utiliser un endoscope (instrument mince semblable à un tube muni d’une source lumineuse et d’une lentille) pour examiner ou traiter les organes situés à l’intérieur de l’ abdomen et du bassin. ou la chirurgie robotique.

Selon le type de tumeur et les autres troubles de santé dont vous pourriez être atteinte, on pourrait pratiquer l’un des types de chirurgie suivants.

Lors d’une hystérectomie totale, on enlève le col de l’utérus et l’utérus. Il est possible que le chirurgien enlève aussi des ganglions lymphatiques voisins.

Lors d’une hystérectomie radicale, on enlève le col de l’utérus, l’utérus, certains des tissus et structures situés près du col de l’utérus, la partie supérieure du vagin ainsi que les ganglions lymphatiques voisins.

Lors d’une salpingo-ovariectomie bilatérale, on enlève les deux ovaires et les deux trompes de Fallope. Cette chirurgie est habituellement pratiquée en même temps qu’une hystérectomie.

Lors d’un curage ganglionnaire, on enlève des ganglions lymphatiques dans le bassin, l’abdomen ou les deux. On effectue couramment un curage ganglionnaire lors d’une chirurgie pour retirer un cancer de l’utérus. Les ganglions lymphatiques enlevés sont ensuite examinés pour déterminer s’ils contiennent des cellules cancéreuses. Cela aide les médecins à établir le pronostic et à décider si la femme a besoin d’autres traitements.

Lors d’une omentectomie, on enlève l’épiploonépiploonRepli du péritoine (membrane tapissant les parois de l’abdomen et du bassin) qui recouvre et soutient les organes et les vaisseaux sanguins situés dans l'abdomen. pour vérifier s’il contient des cellules cancéreuses.

Lors d’une exentération pelvienne, on enlève le col de l’utérus, l’utérus, le vagin, les ovaires, les trompes de Fallope et les ganglions lymphatiques. On peut aussi enlever le rectum, la vessie ou les deux. On fait parfois une exentération pelvienne pour traiter un cancer de l’utérus qui réapparaît (récidive) dans le bassin après une radiothérapie.

Une réduction tumorale est une chirurgie qui consiste à enlever la plus grande partie possible de la tumeur. On peut y avoir recours dans le cas du cancer de l’utérus de stade avancé.

Radiothérapie

On peut administrer de la radiothérapie pour traiter n’importe quel stade du cancer de l’utérus. Les femmes reçoivent souvent de la radiothérapie externe ou de la curiethérapie

Hormonothérapie

On peut administrer de l’hormonothérapie après une chirurgie pour traiter certains stades du cancer de l’utérus. Elle peut aussi servir de traitement principal pour le cancer de l’utérus avancé ou récidivant.

Chimiothérapie

On peut administrer de la chimiothérapie après une chirurgie pour traiter certains stades du cancer de l’utérus. Elle peut aussi servir de traitement principal pour le cancer de l’utérus avancé ou récidivant.

On administre parfois de la chimiothérapie pendant la même période qu’une radiothérapie afin de rendre les cellules plus sensibles à la radiation. C’est ce qu’on appelle une chimioradiothérapie. On peut y avoir recours pour traiter certains types de cancer de l’utérus.

Suivi

Le suivi après le traitement est une composante importante des soins apportés aux personnes atteintes de cancer. Vous devrez régulièrement avoir des visites de suivi, en particulier au cours des premières années suivant la fin du traitement. Ces visites permettront à votre équipe de soins de surveiller votre évolution, de détecter les récidives de façon précoce et de vous aider à vous rétablir du traitement.

Essais cliniques

Quelques essais cliniques sur le cancer de l’utérus sont en cours au Canada et acceptent des participantes. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes pour prévenir, détecter et traiter le cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Questions à poser sur le traitement

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur le traitement à votre équipe de soins.

Histoires

Marie Whitehead Déceler le cancer le plus tôt possible. C’est ce qui compte avant tout. Cela pourrait vous sauver la vie.

Lisez l’histoire de Marie

Un chez-soi loin de chez soi

Illustration d’une maison

La Société canadienne du cancer offre son hospitalité aux personnes atteintes de cancer qui doivent parcourir de longues distances pour recevoir leurs traitements.

Apprenez-en plus