Cancer du thymus

Vous êtes ici:

Facteurs de risque du cancer du thymus

Un facteur de risque est quelque chose, comme un comportement, une substance ou un état, qui accroît le risque d’apparition d’un cancer. La plupart des cancers sont attribuables à de nombreux facteurs de risque, mais on ne connaît pas de facteurs de risque au cancer du thymus.

Le cancer du thymus est rare. On le diagnostique surtout chez les personnes d’âge moyen et les aînés. Les taux d’apparition sont à peu près les mêmes chez l'homme et chez la femme. Le cancer du thymus semble se manifester plus souvent chez les personnes originaires d’Asie, des îles du Pacifique et d’Afrique.

Les éléments qui suivent peuvent être des facteurs de risque du cancer du thymus. Ces facteurs de risque ne sont pas modifiables. Cela signifie que vous ne pouvez pas les éviter. D’ici à ce qu’on en sache davantage sur ces facteurs de risque, il n’y a pas de façon spécifique de réduire votre risque.

Facteurs de risque possibles

On a établi un lien entre les affections qui suivent et le thymome, qui est la plus fréquente des tumeurs cancéreuses du thymus. Mais on ne possède pas suffisamment de preuves pour affirmer qu'elles sont des facteurs de risque. On doit faire plus de recherches pour comprendre pleinement comment elles affectent le thymus.

La myasthénie est une maladie auto-immune qui incite le système immunitaire à fabriquer des anticorps qui bloquent ou changent certains des signaux nerveux transmis aux muscles, ce qui cause de la faiblesse.

L’aplasie érythrocytaire pure est une production insuffisante de globules rouges par la moelle osseuse, ce qui cause une anémie.

L’hypogammaglobulinémie est caractérisée par une insuffisance de lymphocytes B. Le taux sanguin de gammaglobulines est alors bas. Les gammaglobulines combattent habituellement les infections.

Discutez de votre risque avec votre médecin. Être atteint de l’une de ces affections peut être le premier signe d’un thymome, alors votre médecin pourrait vouloir vérifier la présence de ce cancer.

Questions à poser à votre équipe de soins

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur les risques à votre équipe de soins.

maladie auto-immune

Trouble caractérisé par le système immunitaire qui attaque les tissus sains du corps.

moelle osseuse

Tissu spongieux et mou qui se trouve à l’intérieur de la plupart des os.

Il existe 2 types principaux de moelle osseuse. C’est dans la moelle rouge que les cellules sanguines immatures (cellules blastiques) se développent en globules rouges, en globules blancs et en plaquettes. La moelle jaune emmagasine le tissu graisseux.

anémie

Diminution du nombre de globules rouges sains dans le sang.

cellule B

Type de lymphocyte (globule blanc) qui fabrique des anticorps afin de combattre les bactéries, les virus et les champignons.

La cellule B est aussi appelée lymphocyte B.

gammaglobuline

Protéine sanguine qui agit comme un anticorps pour protéger le corps contre les infections.

Une gammaglobuline est un type d’immunoglobuline.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Mick Bhatia Stimuler les cellules adipeuses pour mieux traiter la leucémie

Investir pour réduire le fardeau du cancer

Icône – tirelire

L’an dernier, la SCC a financé la recherche sur le cancer à hauteur de 40 millions de dollars, grâce à nos donateurs. Découvrez comment vous pouvez aider à réduire le fardeau du cancer.

Apprenez-en plus