Cancer du testicule

Vous êtes ici:

Radiothérapie pour le cancer du testicule

En radiothérapie, on a recours à des rayons ou à des particules de haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. On l’administre parfois pour traiter le cancer du testicule. Votre équipe de soins prendra en considération vos besoins personnels pour choisir le type de radiothérapie, la dose à administrer, la façon de le faire et l’horaire à suivre. Vous pourriez aussi recevoir d’autres traitements.

On administre la radiothérapie pour différentes raisons. Vous pouvez recevoir une radiothérapie pour :

  • détruire les cellules cancéreuses présentes dans votre corps;
  • détruire les cellules cancéreuses qui restent après une chirurgie ou une chimiothérapie afin de réduire le risque de réapparition (récidive) du cancer (radiothérapie adjuvante).

Radiothérapie externe

Lors de la radiothérapie externe, un appareil émet des radiations à travers la peau jusqu’à la tumeur et une partie du tissu qui l’entoure.

La radiothérapie est la plus efficace pour le séminome. Le non-séminome ne réagit pas bien à la radiothérapie. Les médecins sont plus portés à proposer une radiothérapie si le risque de réapparition du cancer est élevé, comme lorsque la tumeur primitive est grosse ou que le cancer s’est propagé à l’arrière de l’abdomen (rétropéritoine).

On peut avoir recours à la radiothérapie externe pour un séminome de stade 1 ou 2 après une chirurgie pratiquée pour enlever le testicule (orchidectomie inguinale radicale, ou orchidectomie). On dirige la radiation vers les ganglions lymphatiques situés à l’arrière de l’abdomen. Il arrive qu’on la dirige aussi vers les ganglions lymphatiques du bassin. On protège le testicule sain de la radiation par un écran.

Effets secondaires

Peu importe le traitement du cancer du testicule, il est possible que des effets secondaires se produisent, mais chaque personne les ressent différemment. Certains hommes en ont beaucoup alors que d’autres en éprouvent peu ou pas du tout. Votre radio-oncologue discutera avec vous des effets secondaires possibles dans les moindres détails.

Lors des séances de radiothérapie, l’équipe de soins protège le plus possible les cellules saines qui se trouvent dans la zone de traitement. Mais il est possible que les cellules saines soient endommagées et qu’elles provoquent ainsi des effets secondaires. Si des effets secondaires se manifestent, ils peuvent le faire n’importe quand pendant la radiothérapie, tout de suite après ou quelques jours voire quelques semaines plus tard. Il arrive que des effets secondaires apparaissent des mois ou des années à la suite de la radiothérapie (effets tardifs). La plupart disparaissent d’eux-mêmes ou peuvent être traités, mais certains risquent de durer longtemps ou d’être permanents.

Les effets secondaires de la radiothérapie dépendent surtout de la taille de la région traitée, de la région ou des organes spécifiques traités, de la dose totale et du mode d’administration. Voici certains effets secondaires courants de la radiothérapie pour le cancer du testicule :

Avisez votre équipe de soins si vous éprouvez ces effets secondaires ou d’autres que vous croyez liés à la radiothérapie. Plus vite vous leur mentionnez tout problème, plus rapidement ils pourront vous dire comment aider à les soulager.

Questions à poser sur la radiothérapie

Apprenez-en davantage sur la radiothérapie et les effets secondaires de la radiothérapie. Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur la radiothérapie à votre équipe de soins.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Rebecca and James Hamm Nous trouvions très important que la collecte se fasse en l’honneur de mon oncle, car c’était un formidable moyen pour nous de lui manifester notre solidarité.

Lisez l’histoire de James et Rebecca

Quel est le risque à vie d’avoir le cancer?

Icône - 1 sur 2

Selon le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer, environ la moitié des Canadiens pourraient recevoir un diagnostic de cancer au cours de leur vie.

Apprenez-en plus