Logo Société canadienne du cancer

Cancer du testicule

Vous êtes ici:

Suivi après le traitement du cancer du testicule

Le suivi après le traitement du cancer du testicule est une composante importante des soins apportés aux hommes atteints. Les spécialistes du cancer (oncologue et urologue) et le médecin de famille se partagent souvent cette responsabilité. Votre équipe de soins discute avec vous afin de décider quel suivi répond à vos besoins.

N’attendez pas au prochain rendez-vous fixé pour signaler tout nouveau symptôme et tout symptôme qui ne disparaît pas. Avisez votre équipe de soins si :

  • une nouvelle masse ou enflure apparaît;
  • vous toussez ou avez de la difficulté à respirer.

Le risque de réapparition du cancer du testicule est le plus élevé pendant 2 ans, c'est pourquoi un suivi étroit est nécessaire durant ce temps. Même si le cancer du testicule récidive, on peut le traiter.

Planification des visites de suivi

Pour la plupart des hommes, le suivi pour un cancer du testicule durera de 5 à 10 ans à la suite du traitement initial. Les consultations sont habituellement ainsi prévues :

  • tous les 2 à 6 mois pendant les 3 premières années;
  • tous les 6 à 12 mois après 3 ans.

Au cours des visites de suivi

Lors d’une visite de suivi, votre équipe de soins vous pose habituellement des questions sur les effets secondaires du traitement et votre degré d’adaptation.

Il est possible que votre médecin fasse un examen physique dont :

  • vérifier le testicule qui reste;
  • palper les ganglions lymphatiques de l’aine, de l’abdomen et du thorax;
  • écouter vos poumons;
  • vérifier votre pression artérielle et votre pouls.

Des examens sont souvent prescrits dans le cadre du suivi. On pourrait demander :

  • des analyses sanguines pour vérifier le dosage des marqueurs tumoraux dans le sérum afin de savoir s’il est revenu à la normale après le traitement;
  • une radiographie pulmonaire pour vérifier si le cancer s’est propagé aux poumons;
  • une tomodensitométrie (TDM) de l’abdomen et du bassin pour vérifier s’il reste des cellules cancéreuses après le traitement (maladie résiduelle) ou si le cancer s’est propagé.

Si on observe une récidive lors du suivi, votre équipe de soins vous évaluera afin de déterminer les meilleures options de traitement.

Questions à poser sur le suivi

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur le suivi à votre équipe de soins.

Histoires

Researcher Dr Ming-Sound Tsao Dr Ming-Sound Tsao a élaboré un modèle de laboratoire réaliste pour l’étude du cancer du poumon.

Plus de details

Une meilleure qualité de vie grâce à un essai clinique

Illustration d’éprouvettes

Lors d’un essai clinique dirigé par le Groupe d’essais cliniques de l’INCC pour la Société, on a découvert que les hommes atteints d’un cancer de la prostate qui reçoivent un traitement hormonal intermittent vivent aussi longtemps que ceux dont le traitement est ininterrompu.

Apprenez-en plus