Cancer de l’estomac

Vous êtes ici:

Grades et classification histologique du cancer de l’estomac

Pour établir le grade du cancer de l’estomac, le pathologiste examine au microscope un peu de tissu prélevé dans l’estomac. Le pathologiste assigne un grade de 1 à 4 au cancer de l’estomac. Plus le nombre est bas, plus le grade l’est aussi.

Le grade est la description de la différenciation des cellules cancéreuses. La différenciation est définie par l’apparence et le comportement des cellules cancéreuses qu’on compare à ceux des cellules normales.

Les cellules cancéreuses de bas grade sont bien différenciées. Leur apparence et leur comportement ressemblent beaucoup à ceux des cellules normales. Elles ont tendance à se développer lentement et risquent moins de se propager.

Les cellules cancéreuses de haut grade sont peu différenciées ou indifférenciées. Leur apparence et leur comportement sont moins normaux, ou plus anormaux. Elles ont tendance à se développer plus rapidement et sont plus susceptibles de se propager.

Connaître le grade donne à votre équipe de soins une idée de la rapidité à laquelle le cancer peut se développer et de sa probabilité de propagation. Cela l’aide à planifier votre traitement. Le grade peut aussi aider l’équipe de soins à prévoir comment vous pourriez réagir au traitement.

Classification histologique du cancer de l’estomac

Il existe plusieurs systèmes de classification du cancer de l’estomac dans le monde. Au Canada, on utilise principalement 2 systèmes.

Classification de Lauren

La classification de Lauren se base sur l’apparence et le comportement du tissu gastrique lors de l’examen au microscope. Ce système est celui qui est le plus souvent utilisé pour décrire à quoi ressemble et comment se comporte l’adénocarcinome, le type de cancer de l’estomac le plus courant.

La classification de Lauren divise l’adénocarcinome de l’estomac en 2 principaux types :

  • type intestinal – Les cellules tumorales sont bien différenciées, se développent lentement et ont tendance à former des glandes. On observe plus souvent ce type chez l’homme que chez la femme et il affecte plus souvent les personnes âgées.
  • type diffus – Les cellules tumorales sont peu différenciées, se comportent agressivement et ont tendance à se disperser dans tout l’estomac (plutôt que de former des glandes). Ce type se propage à d’autres parties du corps (métastases) beaucoup plus rapidement que les tumeurs de type intestinal. Il affecte autant l’homme que la femme et a tendance à survenir chez des personnes plus jeunes que le type intestinal.

La classification de Lauren comporte également un type d’adénocarcinome dit mixte, composé des types intestinal et diffus.

Classification de l’OMS

La classification de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est plus détaillée que la classification de Lauren. La classification de l’OMS divise le cancer de l’estomac en 5 principaux types :

  • adénocarcinome tubuleux – Ce type est composé de petits tubes (tubules) ramifiés de différentes tailles.
  • adénocarcinome papillaire – Cette tumeur croît hors de la paroi gastrique et comporte des excroissances en doigts de gant qui pointent vers l’intérieur de la cavité de l’estomac. Ces cellules ont habituellement grandement l’apparence et le comportement de cellules normales.
  • adénocarcinome mucineux – Il y a beaucoup de mucine (constituant principal du mucus) à l’extérieur des cellules cancéreuses.
  • carcinomes à cellules indépendantes (y compris le carcinome à cellules en bague à chaton et d’autres) – Ces cellules cancéreuses sont regroupées en paquets.
  • carcinome mixte – Il consiste en un mélange de différents types d’adénocarcinome de l’estomac.

Histoires

Dr Steven Jones La génétique du cancer au service de la personnalisation des traitements

Plus de details

Faire avancer la lutte contre le cancer

Icône – flèche

Le taux de survie au cancer après cinq ans a augmenté, passant de 25 pour cent dans les années 1940 à 60 pour cent aujourd’hui.

Apprenez-en plus