Cancer de l’estomac

Vous êtes ici:

Trouver le cancer de l'estomac à ses débuts

Détecter et traiter un cancer de l'estomac à un stade précoce accroît les chances de réussite du traitement. Passez régulièrement un examen de santé et voyez votre médecin si vous avez :

  • des brûlures d’estomac ou de la difficulté à digérer;
  • des ballonnements, un malaise ou de la douleur à l’abdomen;
  • une sensation de plénitude après un repas léger;
  • l’impression que des aliments restent coincés dans votre gorge quand vous mangez;
  • des nausées, des vomissements ou les deux.

Certaines personnes risquent plus que la moyenne des gens d’être un jour atteintes d’un cancer de l’estomac. Vous pouvez être plus à risque que la moyenne si :

  • vous avez une infection à l’Helicobacter pylori (H. pylori);
  • vous fumez;
  • vous avez des antécédents familiaux de cancer de l’estomac;
  • vous avez un trouble héréditaire comme le cancer gastrique diffus héréditaire (CGDH), la polypose adénomateuse familiale (PAF), le syndrome de Lynch, le syndrome de Peutz-Jeghers, le syndrome de polypose juvénile, le syndrome de Li-Fraumeni ou des mutations des gènes BRCA;
  • vous avez un trouble d’estomac comme la gastrite atrophique chronique, la métaplasie intestinale, la dysplasie épithéliale gastrique, l'adénome, la maladie de Ménétrier ou l’anémie pernicieuse;
  • vous avez subi une chirurgie à l’estomac;
  • votre sang est du groupe A.

Discutez avec votre médecin de votre risque. S’il est plus élevé que la moyenne, vous pourriez avoir besoin d’un plan personnalisé de dépistage. Cela pourrait comprendre :

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Nikki Ross Agir comme bénévole durant le Mois de la jonquille est une façon amusante d’afficher son soutien envers les personnes atteintes de cancer et les survivants.

Lisez l’histoire de Nikki

Faire avancer la lutte contre le cancer

Icône – flèche

Le taux de survie au cancer après cinq ans a augmenté, passant de 25 pour cent dans les années 1940 à 60 pour cent aujourd’hui.

Apprenez-en plus