Cancer de la peau autre que le mélanome

Vous êtes ici:

Traitements du carcinome basocellulaire

En présence d’un carcinome basocellulaire (CBC) de la peau, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Votre équipe de soins proposera des traitements en fonction de la catégorie de risque et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

On a le plus souvent recours à un traitement local pour le CBC. Cela signifie qu’on ne traite que le cancer sur la peau et la région qui l’entoure.

Mais si le CBC s’est propagé à d’autres parties du corps, on peut avoir recours au traitement systémique. Le traitement systémique circule dans le sang pour atteindre et détruire les cellules cancéreuses présentes dans tout le corps.

Chirurgie

On propose habituellement une chirurgie pour traiter le CBC. Le type de chirurgie pratiqué dépend de la catégorie de risque, de l’emplacement du cancer ainsi que de sa taille.

L’excision chirurgicale permet d’enlever le cancer ainsi qu’un peu de tissu normal tout autour, qu’on appelle marge chirurgicale. C’est un traitement standard pour le CBC, peu importe sa catégorie de risque.

La chirurgie de Mohs permet d’enlever le cancer en couches, petit à petit, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus. On y a surtout recours pour les CBC à risque élevé, en particulier au visage.

Lors du curetage et de l’électrodessication, on se sert d’un instrument tranchant appelé curette pour gratter le cancer. On traite ensuite la région avec un courant électrique pour détruire toutes les cellules cancéreuses qui restent. On y a fréquemment recours pour le CBC à risque faible et pour les petits cancers au cou, au tronc, au bras ou à la jambe.

La cryochirurgie a recours au froid extrême pour geler et détruire du tissu. Elle permet surtout de traiter les CBC à risque faible au tronc, au bras ou à la jambe.

La chirurgie reconstructive permet de réparer la peau et la région voisine une fois le CBC enlevé. On peut y avoir recours si on enlève une grande surface de peau afin de s’assurer qu’il ne reste plus du tout de cancer. Le médecin prend un peu de peau sur une autre partie du corps, ce qu’on appelle greffon ou lambeau cutané, dans le but de reconstruire la région.

Thérapie photodynamique

On peut vous proposer la thérapie photodynamique (TPD) pour un CBC superficiel. On a alors recours à un médicament sensible à la lumière (photosensibilisant) et à un type particulier de lumière pour détruire les cellules cancéreuses. On peut employer la TPD pour de petites tumeurs qui se trouvent sur une surface du corps très visible.

Radiothérapie

On peut vous proposer une radiothérapie externe pour le CBC. On a alors recours à des rayons ou à des particules de haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. On fait une radiothérapie externe plutôt qu’une chirurgie quand le cancer se trouve dans une région difficile à traiter, comme la paupière ou l’oreille. On peut aussi y avoir recours pour traiter un CBC qui n’a pas été enlevé complètement par chirurgie (excision incomplète).

Traitement médicamenteux

On peut vous proposer un traitement médicamenteux pour le CBC. Le type de médicament employé dépend de l’emplacement du cancer.

Pour le traitement topique, on se sert d’une crème ou d’un gel pour appliquer les médicaments directement sur la peau. On peut y avoir recours pour traiter les petits CBC superficiels au cou, au tronc, au bras ou à la jambe. Le médicament topique administré pour le CBC est l’imiquimod (Aldara, Zyclara). On l’applique habituellement sur la masse ou la région anormale une fois par jour pendant plusieurs semaines.

Lors du traitement ciblé, on se sert de médicaments pour cibler des molécules spécifiques, comme des protéines, présentes à la surface ou à l’intérieur des cellules cancéreuses dans le but d’interrompre la croissance et la propagation des cellules cancéreuses. On peut administrer un traitement ciblé pour traiter un CBC qui s’est propagé (CBC métastatique). On le fait aussi pour un CBC qui a envahi des régions voisines (CBC localement avancé) quand on ne peut pas avoir recours à la chirurgie ou à la radiothérapie. Le médicament ciblé administré pour le BCC est le vismodegib (Erivedge). On le prend chaque jour sous forme de pilule.

La chimiothérapie systémique n’est habituellement pas proposée comme traitement du CBC. Mais on peut l’administrer si le CBC a envahi des régions voisines ou s’il s’est propagé. L’agent chimiothérapeutique le plus fréquemment employé est le cisplatine (Platinol AQ). On l’injecte par une aiguille insérée dans une veine (voie intraveineuse). On peut l’administrer seul ou l’associer au paclitaxel (Taxol). Il n’existe pas de plan de traitement chimiothérapeutique standard pour le CBC.

Essais cliniques

On peut vous demander si vous voulez participer à un essai clinique sur le cancer de la peau. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

radiothérapie externe

Type de radiothérapie lors duquel on utilise un appareil situé à l’extérieur du corps pour diriger la radiation sur une tumeur et les tissus voisins.

La radiothérapie externe est aussi appelée téléthérapie.

Histoires

Steve Manske Aider les jeunes à améliorer leur santé

Plus de details

Réduisez votre risque

Icône – silhouette en train de courir

Le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer montre que le cancer est la première cause de mortalité au Canada. Apprenez comment vous pouvez réduire votre risque.

Apprenez-en plus