Logo Société canadienne du cancer

Rhabdomyosarcome

Vous êtes ici:

Chirurgie du rhabdomyosarcome

La plupart des enfants atteints d’un rhabdomyosarcome subiront une chirurgie. On peut pratiquer une chirurgie pour :

  • faire une biopsie afin de poser un diagnostic de rhabdomyosarcome;
  • enlever toute la tumeur ou la plus grande partie possible de celle-ci.

Le type de chirurgie pratiqué dépend surtout des facteurs suivants :

  • emplacement de la tumeur
  • taille de la tumeur
  • où le cancer s’est propagé
  • comment la tumeur réagit à la chimiothérapie ou à la radiothérapie si on l’administre avant la chirurgie
  • état de santé global de l’enfant

Les médecins font habituellement une excision locale large pour enlever la tumeur ainsi qu’une marge de tissu sain tout autour. Le but de la chirurgie est d’enlever complètement la tumeur, mais ce n’est pas toujours possible.

Le rhabdomyosarcome réagit très bien à la chimiothérapie et à la radiothérapie. On peut administrer un de ces traitements ou bien les deux avant la chirurgie pour essayer de réduire la taille de la tumeur. Réduire la taille de la tumeur signifie que les chirurgiens pourront enlever moins de tissu lors de l’opération pratiquée pour enlever la tumeur.

Il arrive que le rhabdomyosarcome prenne naissance dans une région du corps où il est difficile de faire une chirurgie, comme près d’organes vitaux, de vaisseaux sanguins ou de nerfs. Il est parfois impossible de pratiquer une chirurgie parce qu’elle affectera l’apparence de l’enfant ou le bon fonctionnement de cette partie du corps après l’opération. Dans ces cas-là, la chirurgie pourrait seulement permettre de faire un prélèvement par biopsie plutôt que d’enlever la tumeur.

La chirurgie du rhabdomyosarcome est souvent réalisée par un chirurgien orthopédiste (os et muscles) qui se spécialise dans le traitement des enfants atteints de ce type de cancer. Certains types de chirurgie pourraient devoir être pratiqués par des chirurgiens spécialisés. Les tumeurs à la tête et au cou pourraient nécessiter un chirurgien de l’oreille, du nez et de la gorge aussi appelé otorhinolaryngologiste (ORL), un chirurgien plasticien, un chirurgien maxillo-facial (mâchoires et visage) ainsi qu’un neurochirurgien (cerveau).

Avant la chirurgie

Avant la chirurgie, les médecins font des tests pour observer la tumeur. Cela comprend habituellement des examens d’imagerie comme la TDM et l’IRM.

Apprenez-en davantage sur la TDM et l’IRM.

Excision locale large

L’excision locale large est la chirurgie qu’on pratique le plus souvent pour traiter le rhabdomyosarcome. Le chirurgien enlève la tumeur et un peu de tissu normal tout autour. La quantité de tissu sain enlevée dépend de l’emplacement et du stade du rhabdomyosarcome. Le chirurgien essaiera d’enlever tout le tissu du site de biopsie ou de la région voisine avec la tumeur.

Dans le cas du rhabdomyosarcome qui apparaît autour des testicules ou bien dans un bras ou une jambe, les chirurgiens font souvent un prélèvement biopsique ou l’ablation des ganglions lymphatiques pour savoir si le cancer s’y est propagé.

Il faut parfois faire une deuxième chirurgie pour s’assurer que tout le cancer a été enlevé lors de l’excision locale large. On administre habituellement une chimiothérapie après la première chirurgie pour aider à contrôler la tumeur et à en réduire la taille avant la deuxième chirurgie.

Selon la quantité de tissu qu’ils doivent enlever, les médecins peuvent utiliser un greffon pour le remplacer. Le greffon est la peau ou le tissu prélevé sur une autre partie du corps. On fait souvent la greffe au même moment que la chirurgie pour enlever le cancer.

Effets secondaires

Peu importe le traitement du rhabdomyosarcome, il est possible que des effets secondaires se produisent, mais chaque enfant les ressent différemment. Certains en ont beaucoup alors que d’autres en éprouvent peu ou pas du tout.

Les effets secondaires peuvent se manifester n’importe quand pendant, tout de suite après ou quelques jours voire quelques semaines après la chirurgie. Il arrive parfois que des effets secondaires apparaissent des mois ou des années à la suite de l'opération (effets tardifs). La plupart disparaissent d’eux-mêmes ou peuvent être traités, mais certains risquent de durer longtemps ou d’être permanents.

Les effets secondaires de la chirurgie dépendent surtout du type de chirurgie pratiqué et de son emplacement ainsi que de la quantité de tissu enlevé et de l’état de santé global de l’enfant. D’autres traitements peuvent aussi avoir des conséquences sur les effets secondaires de la chirurgie. Le tissu traité par radiothérapie risque de ne pas bien se cicatriser après une chirurgie par exemple.

La chirurgie du rhabdomyosarcome peut causer les effets suivants :

Avisez l’équipe de soins si votre enfant éprouve ces effets secondaires ou d’autres que vous croyez liés à la chirurgie. Plus vite vous leur mentionnez tout problème, plus rapidement ils pourront vous dire comment aider à les soulager.

Questions à poser sur la chirurgie

Apprenez-en davantage sur la chirurgie et les effets secondaires de la chirurgie. Afin de prendre les bonnes décisions pour votre enfant, posez des questions sur la chirurgie à son équipe de soins.

Histoires

Steve Manske Aider les jeunes à améliorer leur santé

Plus de details

Financement d’essais cliniques qui sauvent des vies

Illustration d’instruments scientifiques

La Société canadienne du cancer subventionne des essais cliniques d’une importance vitale, qui permettent aux personnes atteintes de cancer d’avoir accès aux plus récents types de traitement.

Apprenez-en plus