Cancer de la
prostate

Vous êtes ici:

Traitements du cancer de la prostate localement avancé

Le cancer de la prostate localement avancé a traversé l’enveloppe de la prostate (appelée capsule) pour envahir les tissus voisins. Un cancer de la prostate est dit localement avancé s’il est de stade 3 ou 4 et s’il ne s’est pas propagé à des parties éloignées du corps.

En présence d’un cancer de la prostate localement avancé, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

Radiothérapie

On utilise souvent la radiothérapie pour traiter le cancer de la prostate localement avancé. Elle est habituellement administrée en association avec de l’hormonothérapie.

La radiothérapie externe est l’un des traitements principaux du cancer de la prostate localement avancé. Elle peut aussi être administrée après une prostatectomie radicale (on parle alors de radiothérapie adjuvante) pour réduire le risque de réapparition (récidive) du cancer.

La curiethérapie est un type de radiothérapie qui consiste à placer une substance radioactive (radio-isotope) directement dans la tumeur ou tout près de celle-ci au moyen d’implants. Elle est parfois administrée en association avec la radiothérapie externe.

Hormonothérapie

Dans le cas du cancer de la prostate localement avancé, l’hormonothérapie peut être offerte avant, pendant ou après la radiothérapie. Elle peut aussi être employée seule, comme traitement principal, chez les hommes qui ne peuvent pas recevoir de radiothérapie ni subir de chirurgie.

On a le plus souvent recours aux types d’hormonothérapie suivants pour traiter le cancer de la prostate localement avancé :

Chirurgie

On pourrait vous proposer l’un des types de chirurgie suivants pour traiter le cancer de la prostate localement avancé.

Lors d’une prostatectomie radicale, on enlève la prostate et une partie des tissus qui l’entourent. Il se peut que le chirurgien enlève aussi les ganglions lymphatiques du bassin (ce qu’on appelle un curage ganglionnaire pelvien) pendant l’opération. On administre parfois de la radiothérapie après une prostatectomie radicale.

Lors d’une résection transurétrale de la prostate (RTUP), on enlève une partie de la prostate en passant par l’urètre. On peut y avoir recours pour :

  • soulager des troubles urinaires causés par une prostate qui a augmenté de volume et qui exerce une pression sur l’urètre
  • réduire la taille de la tumeur avant une radiothérapie ou une hormonothérapie

Essais cliniques

De nombreux essais cliniques sur le cancer de la prostate sont en cours au Canada et acceptent des participants. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

hormone de libération de la lutéinostimuline (LH-RH)

Hormone qui contrôle la production des hormones sexuelles mâles et femelles.

L’hypothalamus produit l’hormone de libération de la lutéinostimuline (LH-RH) qui, elle, stimule l'hypophyse pour qu'elle produise l'hormone luténéisante (LH). Par ricochet, l'hormone luténéisante (LH) stimule les testicules à produire de la testostérone et les ovaires à produire de l'œstrogène et de la progestérone.

L’hormone de libération de la lutéinostimuline (LH-RH) est aussi appelée hormone de libération de la gonadotropine (GnRH).

Histoires

Dr David Hammond Les cigarettes électroniques au Canada

Plus de details

Faire avancer la lutte contre le cancer

Icône – flèche

Le taux de survie au cancer après cinq ans a augmenté, passant de 25 pour cent dans les années 1940 à 60 pour cent aujourd’hui.

Apprenez-en plus